Vin Vigne
 
J'aime Vin-Vigne.com !
Bleu Noir


Millésimes des vins d'appellation Saône-et-Loire




Pour trouver les meilleures années d'un vin d'appellation Saône-et-Loire, rechercher ses dénominations viticoles dans le paragraphe ci-dessous, ou servez-vous du moteur de recherche en haut de page.

Vous trouverez plus bas les tendances moyennes des millésimes de l'appellation ainsi que les tendances annuelles moyennes classées par couleur de vin.
En bas de page vous trouverez le détail des 13 derniers millésimes du vignoble du beaujolais (de 2000 à 2013).



Détail des millésimes pour la dénomination viticole


Une appellation viticole peut être complétée d’une dénomination viticole, précisant le « lieu-dit », le climat, le village ou le type de cru. L'appellation Saône-et-Loire n'est constituée que d'une seule dénomination du même nom: Saône-et-Loire
Cliquez sur le lien de cette dénomination pour connaitre les meilleures années et les meilleurs vins de celle-ci.

  Liste des notes possibles :
Millésime du millénaire
Millésime du siècle
Millésime exceptionnel
Excellent millésime
Très grand millésime
Grand millésime
Très bon millésime
Bon millésime
Millésime moyen
Millésime médiocre

Liste des dénominations de l'appellation Saône-et-Loire
Dénomination viticole 2013 2012 2011 2010 2009 2008
Saône-et-Loire Millésime moyen Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Bon millésime

Attention: les données du tableau représentent les tendances moyennes de l'ensemble des vins de chaque dénomination. Les millésimes d'une dénomination peuvent être très différents d'un vin à l'autre en fonction de nombreux facteurs: couleur, situation, terroir du domaine, compétence du vigneron...



Millésimes de l'appellation Saône-et-Loire


Les données du tableau représentent des tendances moyennes des millésimes sur l'ensemble des vins de l'appellation.
Attention: Les millésimes d'une même appellation peuvent être très différents de l'un à l'autre en fonction de leur caractéristiques: couleur, situation...

Les meilleurs millésimes pour l'appellation Saône-et-Loire ont été les années : 1952, 1959, 1961, 1962, 1966, 1969, 1971, 1976, 1991, 2000, 2005, 2009.
Les années 1952, 1966, 1971, 1976, 2005, 2009 ont fourni des millésimes exceptionnels.
L'année 1959 a été particulièrement exceptionnelle, elle est considérée comme le millésime du siècle.
A noter tout particulièrement l'année 1969 qui est considérée comme la meilleure par dessus toutes. On parle de cru du millénaire.

Moyennes des millésimes des vins de l'appellation Saône-et-Loire
(Cette moyenne est effectuée sur l'ensemble des vins de l'appellation)
Millésime du millénaire 1969
Millésime du siècle 1959
Millésime exceptionnel 1952, 1966, 1971, 1976, 2005, 2009
Excellent millésime 1961, 1962, 1991, 2000
Très grand millésime 1951, 1953, 1979, 1989, 2010, 2011
Grand millésime 1954, 1955, 1964, 1970, 1978, 1983, 1985
Très bon millésime 1957, 1958, 1960, 1967, 1973, 1981, 1986, 1988, 1990, 1995, 1997, 1999, 2006, 2012
Bon millésime 1950, 1974, 1993, 1994, 1996, 2003, 2007, 2008
Millésime moyen 1956, 1963, 1965, 1968, 1972, 1975, 1977, 1980, 1984, 1987, 1992, 1998, 2001, 2002, 2004, 2013
Millésime médiocre 1982




Moyennes des millésimes de l'appellation pour les vins rouges


L'appellation Saône-et-Loire a fourni des millésimes d'exception pour les vins rouges les années 1952, 1959, 1966, 1969, 1971, 1976, 2005 et 2009.

Moyennes des millésimes des vins rouges de l'appellation Saône-et-Loire
(Cette moyenne est effectuée sur l'ensemble des vins rouges de l'appellation)
Millésime du millénaire 1969
Millésime du siècle 1959
Millésime exceptionnel 1952, 1976, 2005, 2009
Excellent millésime 1966, 1971
Très grand millésime 1953, 1961, 1962, 1979, 1989, 1991
Grand millésime 1951, 1978, 1985, 2000, 2010
Très bon millésime 1954, 1955, 1960, 1964, 1967, 1970, 1973, 1981, 1983, 1986, 1988, 1994, 1995, 1997, 2007, 2011
Bon millésime 1950, 1957, 1958, 1990, 1993, 1996, 1999, 2003, 2006, 2008, 2012
Millésime moyen 1963, 1974, 1977, 1980, 1987, 1992, 1998, 2001, 2002, 2004, 2013
Millésime médiocre 1956, 1965, 1968, 1972, 1975, 1982, 1984




Moyennes des millésimes de l'appellation pour les vins blancs


L'appellation Saône-et-Loire a fourni des millésimes d'exception pour les vins blancs les années 1952, 1959, 1961, 1962, 1966, 1969, 1971, 1976, 1991, 2000, 2005 et 2011.

Moyennes des millésimes des vins blancs de l'appellation Saône-et-Loire
(Cette moyenne est effectuée sur l'ensemble des vins blancs de l'appellation)
Millésime du millénaire 1969
Millésime du siècle 1959
Millésime exceptionnel 1952, 1971, 1976, 1991, 2005, 2011
Excellent millésime 1961, 1962, 1966, 2000
Très grand millésime 1951, 1979, 1989, 2009, 2010
Grand millésime 1953, 1955, 1957, 1970, 1978, 1983, 1985
Très bon millésime 1954, 1964, 1967, 1981, 1990, 1995, 1997
Bon millésime 1950, 1958, 1960, 1973, 1986, 1988, 1999, 2006, 2012
Millésime moyen 1956, 1963, 1965, 1972, 1974, 1980, 1984, 1987, 1992, 1993, 1994, 2001, 2002, 2003, 2004, 2007, 2008, 2013
Millésime médiocre 1968, 1975, 1977, 1982, 1996, 1998




Moyennes des millésimes de l'appellation pour les vins rosés


L'appellation Saône-et-Loire a fourni des millésimes d'exception pour les vins rosés les années 1952, 1959, 1961, 1962, 1966, 1969, 1971, 1976, 2000, 2005 et 2009.

Moyennes des millésimes des vins rosés de l'appellation Saône-et-Loire
(Cette moyenne est effectuée sur l'ensemble des vins rosés de l'appellation)
Millésime du siècle 1959
Millésime exceptionnel 1952, 1966, 1969, 1971, 2000, 2009
Excellent millésime 1961, 1962, 1976, 2005
Très grand millésime 1951, 1964, 1989, 1991, 2011
Grand millésime 1953, 1954, 1955, 1970, 1979, 1983, 2010
Très bon millésime 1957, 1958, 1960, 1967, 1978, 1985, 1995, 1997, 1999, 2003, 2006, 2012
Bon millésime 1950, 1973, 1974, 1981, 1986, 1988, 1990, 1993, 1994, 1996, 2008
Millésime moyen 1956, 1965, 1968, 1972, 1975, 1977, 1987, 1998, 2001, 2002, 2013
Millésime médiocre 1963, 1980, 1982, 1984, 1992, 2004, 2007




Description de l'appellation Saône-et-Loire


Cette aire d’appellation s’étend comme son nom l’indique à l’ensemble du département de la Saône et Loire. On la classe donc généralement dans le vignoble de Bourgogne, aux régions viticoles de la Côte de Beaune, de la côte chalonnaise et du mâconnais. Une partie se situe dans le Beaujolais. Les sols sont essentiellement composés d’éléments argilo-calcaires et de marnes, que l’on appelle « fromentaux » dans le Brionnais. Plusieurs cépages peuvent être utilisés, le chardonnay, le pinot noir, le gamay, le sauvignon...Mais le pinot noir et le chardonnay sont ceux que l’on retrouve le plus souvent. Les trois couleurs, rouge, blanc et rosé peuvent prétendre à l’IGP. Cette IGP reste difficile à trouver, d’autant qu’elle est surtout commercialisée en blanc et rouge. Le vin saône-et-loire rouge, p...
(Lire la suite des caractéristiques de l'appellation Saône-et-Loire)




Détails des millésimes du vignoble depuis 2000



Année 2013 :


Sur un millésime qui dans l'ensemble du vignoble français s'avère tardif le vignoble du Beaujolais ne fait pas exception. Hormis pour les parcelles les plus précoces les vendanges eurent lieu à la toute fin du mois de septembre (à partir du 24) à cheval sur le mois d'octobre. Il faut remonter plus de 20 ans en arrière pour retrouver de telles dates de vendanges. En ce qui concerne le climat de ce millésime 2013, le Beaujolais a subi comme beaucoup d'autres ses caprices. Un printemps compliqué ...
(Lire la suite du millésime 2013 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2012 :


Une année extrêmement éprouvante pour les vignerons ! Du jamais vu pour beaucoup d’entre eux, tant les conditions climatiques rendirent les travaux dans la vigne extrêmement difficiles. En effet, l’hiver fut particulièrement froid. Puis la grêle qui causa d’énormes dégâts dans les vignes allant jusqu’à miner plus de 20% des récoltes selon les endroits. Vinrent ensuite les attaques des maladies cryptogamiques, le mildiou essentiellement et l’oïdium. Les conséquences sur les récoltes seront énorm...
(Lire la suite du millésime 2012 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2011 :


Un millésime qui vient sceller deux autres millésimes de grande qualité ! Ainsi 2009, 2010 et 2011 constituent une trilogie des vins du Beaujolais qu’il est nécessaire d’avoir dans sa cave. Certes ils se distinguent des uns des autres mais leur finesse et leur capacité de garde en font des vins dignes d’un grand intérêt, ils font partie des grands vins de France. Les conditions climatiques de ce millésime 2011 furent probablement, en apparence, plus propices à fournir des grands vins que sur 2...
(Lire la suite du millésime 2011 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2010 :


Le millésime 2010 dans le vignoble du beaujolais se situe dans la même lignée que le merveilleux 2009. Sur une échelle qualitative, il est, cependant, un cran en dessous. Les réussites sont partout dans le vignoble, tant sur les AOC Beaujolais que sur les Crus du Beaujolais ; l’homogénéité est moins présente et oblige les consommateurs à faire un tri parmi les cuvées. C’est un millésime plus traditionnel, comparé à 2009 qui a des accents sudistes. Les conditions climatiques furent très appréci...
(Lire la suite du millésime 2010 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2009 :


Millésime grandiose ! D’anthologie dans certains domaines, et sur certaines appellations, il va jusqu’à dépasser le merveilleux 2005 ! Des commentateurs n’hésitent pas en faire le plus grand millésime des quinze dernières années ! Les crus du Beaujolais atteignent des sommets de finesse et de profondeur, les structures de ces vins sont hors normes ! Après une série de millésimes difficiles, les vignobles du Beaujolais sont bien récompensés. Attention, l’homogénéité est moins évidente sur 2009 qu...
(Lire la suite du millésime 2009 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2008 :


Un millésime qui s’annonça catastrophique, car extrêmement pluvieux, subissant des orages de grêles impressionnants qui frappèrent une grosse partie du vignoble ; seuls quelques secteurs ont été épargnés. Le mildiou trouva évidemment son terrain de jeu préféré dans ces conditions. Les domaines qui firent des tris rigoureux, lors des vendanges, élaborèrent d’excellents vins ! Supérieurs à 2007 ! Une année de vigneron, à n’en point douter. C’est sur ce type de millésime que le savoir-faire viticol...
(Lire la suite du millésime 2008 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2007 :


Millésime bon ou correct dans les crus du Beaujolais mais hélas décevant sur les AOC Beaujolais et Beaujolais nouveau, les raisins peinant à offrir des maturités satisfaisantes. Les conditions climatiques furent exécrables hormis une petite fenêtre de répit qui s’ouvrit entre le 15 août et le début du mois de septembre. Hiver doux et sec, très peu de précipitations à peine plus de 180 mm sur la saison. Le printemps démarra très rapidement dès le mois d’avril avec des températures quasi estival...
(Lire la suite du millésime 2007 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2006 :


Difficile de passer derrière un millésime d’anthologie ! Ce fut le cas de l’année 2005. Il ne faut pourtant pas se laisser influencer, le millésime 2006 est un bon millésime, certes les résultats sont hétérogènes, on ne trouve pas une qualité identique d’une appellation à l’autre. Ce fut année beaucoup plus difficile à gérer du point de vue des conditions climatiques, en comparaison avec 2005. En effet, l’hiver 2006 fut peu ensoleillé, froid et humide. Dans ces conditions le printemps tarda à s...
(Lire la suite du millésime 2006 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2005 :


Après des millésimes difficiles et souffrants d’un manque d’homogénéité et de définitions, 2005 arrive avec toute sa splendeur de millésime d’anthologie ! En effet, le vignoble du beaujolais signe cette année un millésime d’un très haut niveau, cela sur l’ensemble des appellations ; les beaujolais nouveaux furent un régal, tandis que les crus du beaujolais offrirent des vins de grande garde. Le plus grand millésime des dix dernières années ! Les conditions climatiques 2005 dans le vignoble du ...
(Lire la suite du millésime 2005 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2004 :


Ce millésime 2004 a sonné dans le beaujolais, comme partout en France, un retour à la normale des conditions climatiques. Ou plutôt, le début d’un retour de conditions classiques, car ce millésime fut difficile à gérer dans le beaujolais. En effet, les vins sont peu réjouissants. Ils présentent souvent une véritable dilution, et un manque d’expression flagrant. Les meilleurs se trouvent dans les crus du beaujolais, plus particulièrement à Morgon et Moulin à Vent ; des vins plaisants, agréables e...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2003 :


Millésime hors du commun, tout à fait atypique, autant que l’ont été les conditions climatiques de cette année caniculaire dont tout le monde se souvient, malheureusement, parfois avec effroi. Si un nombre certain de vignobles français surent tirer leur épingle du jeu, tous n’y arrivèrent pas, notamment dans le vignoble du Beaujolais. En effet, de très beaux vins côtoyèrent des vins bien inférieurs. Les domaines qui ne réussirent pas à s’adapter à ces conditions difficiles peinèrent à élaborer ...
(Lire la suite du millésime 2003 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2002 :


Le millésime 2002 dans le Beaujolais ne fut guère réjouissant, parce que très difficile à gérer. Les crus du Beaujolais sur certains domaines sauvèrent l’honneur. Le beaujolais nouveau 2002 n’est pas mémorable. Le printemps quoique bien ensoleillé, avec plus de 650 heures de soleil sur la saison, ne suffit pas à faire basculer la balance du bon côté, car l’été fut ponctué de journées plus ou moins ensoleillées et de pluies parfois brutales. Il fallut attendre le 7 septembre pour que les raisins ...
(Lire la suite du millésime 2002 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2001 :


Millésime qualifié de correct ou de bon ; cette indécision provient d’une hétérogénéité des vins produits en cette année 2001. Les beaujolais nouveaux ne furent guère convaincants. Cependant, on observa de bons résultats sur les crus Morgon, Moulin à Vent, Brouilly et Saint-Amour. Ce fut un millésime difficile, qui nécessita beaucoup de travail dans les vignes : traitements, éclaircissage, tries lors des vendanges. L’hiver 2001 fut relativement doux, quasiment identique à celui de 2000. En rev...
(Lire la suite du millésime 2001 pour le vignoble du beaujolais)




Année 2000 :


Très beau millésime dans le vignoble du Beaujolais, les grands crus, Morgon, Moulin à Vent, Fleurie, Brouilly et Chénas…sont au sommet des vins rouges ! Les conditions climatiques idéales, permirent l’élaboration de grands vins, à l’image du beaujolais nouveau, succulent, d’une grande gourmandise. L’hiver fut frais mais clément, avec des précipitations localisées et régulières. Tendance identique au printemps, avec un ensoleillement idéal pour les vignes, associé à des précipitations fines et ...
(Lire la suite du millésime 2000 pour le vignoble du beaujolais)




Recherche de millésime d'un vin par vignoble et par année


Voici un excellent point de départ pour trouver facilement les détails d'un millésime d'un vin: le tableau croisé des tendances moyennes des derniers millésimes des vignobles de France. Vous retrouverez ce tableau d'aide à la recherche de millésimes sur de nombreuses pages.
Par exemple: si vous chercher un bon bordeaux, il est simple de s'apercevoir que l'année 2009 a été exceptionnelle dans ce vignoble. Il suffit donc de cliquer sur la case de coordonnées: "Bordeaux / 2009" afin de connaître les détails de ce millésime et de ces appellations.
  Liste des notes possibles :
Millésime du millénaire
Millésime du siècle
Millésime exceptionnel
Excellent millésime
Très grand millésime
Grand millésime
Très bon millésime
Bon millésime
Millésime moyen
Millésime médiocre

Tendances moyennes des derniers millésimes des vignobles de France
Vignobles    \    Années 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005
Alsace Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Excellent millésime Bon millésime Grand millésime
Armagnac Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime
Beaujolais Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime
Bordeaux Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime exceptionnel
Bourgogne Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel
Champagne Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime moyen Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime
Cognac Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime
Jura Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Très grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel
Languedoc-roussillon Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime
Loire Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Millésime exceptionnel
Lorraine Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Bon millésime Grand millésime
Provence-corse Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Rhône Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel
Savoie bugey Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime
Sud-ouest Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel



Partenaires
Les Guides Vin-Vigne
Partenaires
Carte viticole du vignoble
Carte viticole du vignoble du Beaujolais
Partenaires
J'aime l'appellation Saône-et-Loire !
 
 
Vin-Vigne sur Facebook
Vin-Vigne sur Google +
Partenaires
Les guides Vin-Vigne
Guide des accords mets-vins
Guide des millésimes
Guide des vins
Guide des vignobles
Guide des cépages
Réutilisez les données du site Vin-Vigne
La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :
Partenaires



Réutilisez les données du site Vin-Vigne


La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.



Vin-Vigne © 2015 | Accueil | Mentions légales | Partenaires | Contact