Vin Vigne
 
J'aime Vin-Vigne.com !
Bleu Noir


Millesime 2004 en France




Millésime qui sonne le retour à la normale. En effet, après un millésime précèdent marqué par la chaleur, le millésime 2004 a permis l’élaboration de vins équilibrés, des vins offrants un aspect plus classique pour l’ensemble des vignobles. L’équilibre et la finesse marquent nettement ce millésime 2004, de même que la quantité.

A Bordeaux les vins blancs secs sont très beaux, les rouges sont fins mais en-dessous. La Bourgogne a produit des vins se situant d’ores et déjà dans la cour des grands, en blancs et en rouges. Les vins rouges du Rhône sont excellents, les blancs un léger cran en-dessous (voir l’analyse du millésime 2004 ci-dessous). La Champagne continue son ascension et présente un excellent millésime 2004. La Loire, dans la lignée des autres vignobles, offre des vins fins et élégants.



Détails du millésime 2004 pour chaque vignoble



Vignoble d'alsace


Après une année 2003 tout à fait spéciale, 2004 ressemble plus à ce que l’on a l’habitude de voir en Alsace. Les dates des vendanges furent fixées au 20 septembre pour les crémants, au 30 pour les AOC Alsace et AOC Alsace grand cru. L’hiver fut plutôt classique, avec néanmoins un manque évident de précipitations. Le printemps prit son temps pour se stabiliser. Il fut ponctué par des épisodes pluvieux qui apportèrent beaucoup d’humidité et contribuèrent fortement à l'apparition de l’oïdium. L’été s’annonça équilibré et pourtant le mois d’août fut plutôt mauvais avec de nombreuses périodes pluvieuses. Néanmoins, septembre partit sur de bonnes bases avec des conditions météorologiques excepti...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble d'alsace)




Vignoble de bordeaux


Après la canicule de 2003 qui a permis de fournir des vins de très haute qualité, non sans difficultés, 2004 s’avère être une très grand année mais qui a causé, aussi, bien des inquiétudes aux vignerons. L’hiver 2003-2004 a été assez frais provoquant un débourrement tardif dans le sauternais. Le cycle végétatif au printemps s’est bien déroulé. L’été fut plus délicat avec un début de mois d’août sous la pluie, causant l’arrivée de la pourriture grise. Ce n’est que dans la première quinzaine du mois de septembre que la pourriture noble a pu commencer son travail. Les vendanges se sont étalées de la fin septembre jusqu’à la fin octobre. Il en sort des vins d’une très grande qualité dans le saut...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de bordeaux)




Vignoble du beaujolais


Ce millésime 2004 a sonné dans le beaujolais, comme partout en France, un retour à la normale des conditions climatiques. Ou plutôt, le début d’un retour de conditions classiques, car ce millésime fut difficile à gérer dans le beaujolais. En effet, les vins sont peu réjouissants. Ils présentent souvent une véritable dilution, et un manque d’expression flagrant. Les meilleurs se trouvent dans les crus du beaujolais, plus particulièrement à Morgon et Moulin à Vent ; des vins plaisants, agréables et de faible garde. Cette année 2004 a vu l’approbation de la récolte mécanique pour les AOC Beaujolais, hormis l’AOC Beaujolais primeur ou nouveau. Dans la zone des crus du beaujolais, l’hiver fut r...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble du beaujolais)




Vignoble de la bourgogne


2004 est un millésime « surprise » ! Il a fait trembler les vignerons tout au long de l’été. Après un millésime 2003 marqué par la concentration, la vigne s’est rattrapée et a produit une grande quantité de raisins. Ce phénomène était observable en Bourgogne mais aussi à Bordeaux. Pour éviter une dilution ou un manque de concentration dans les raisins, les vignerons ont eu recours à la vendange verte mais aussi à l’ébourgeonnage dans le courant des mois d’avril et mai. C’est à la fin du mois d’août que les vignerons ont craint le pire, lorsque la grêle et la fraîcheur s’installèrent sur le vignoble et perturbèrent la maturité des raisins. Mais au mois de septembre les vignerons purent souffl...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de la bourgogne)




Vignoble de la champagne


Comme partout en France, les vignes en Champagne se rattrapèrent après une année 2003 particulièrement sèche. En effet, au moment des récoltes nous passâmes de 10 400 kg/ha à 14 000 kg/ha ! L’automne 2003 vit ses températures descendre progressivement jusqu’en décembre. La moyenne des températures enregistrées sur cette saison est de 13.3°C. Les précipitations se firent plus présentes aux mois d’octobre et de décembre, avec 132.8 mm cumulés sur l’ensemble de l’automne. L’hiver, quant à lui, en ce qui concerne l’ensoleillement, fut en dessous de la moyenne nationale avec 287 heures de soleil soit 12 jours de soleil; la pluie, présente, mais sans être excessive avec 161 mm de précipitations...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de la champagne)




Vignoble de provence-corse


Comme dans l’ensemble des vignobles français, le millésime 2004 sonne le retour à des conditions climatiques plus classiques. Ce retour à l’équilibre on le retrouve, pour notre plus grand bonheur, dans les vins de Provence et de Corse. Les vins rouges semblent être au-dessus, offrant qualité et quantité. Les rosés sont très agréables et fins, signant définitivement le retour de la finesse et de la délicatesse. En effet, à Bandol, on a pu remarquer qu’en 2004 les précipitations furent bien réparties sur l’ensemble de l’année et complétèrent parfaitement les premières réserves d’eau apportées par l’automne 2003. Avec un printemps 2004, très bien ensoleillé, la vigne entama son cycle végétati...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de provence-corse)




Vignoble du jura


Le millésime 2004, dans le Jura, révéla un retour à la normale du côté des conditions climatiques. En effet, après un millésime 2003 caniculaire, les vignes retrouvèrent leurs habitudes saisonnières normales. Le millésime 2004 est dans l’ensemble un bon millésime, pourtant difficile à gérer, présentant tout de même des résultats hétérogènes. Chez les blancs, les savagnins sont particulièrement réussis, les rouges sont bons mais les poulsards ont beaucoup soufferts de l’oïdium. Des déséquilibres physiologiques se remarquent sur des vins, et des acidités parfois beaucoup trop élevées. Ces déséquilibres étant dus à des conditions climatiques difficiles, apparues au mois d’août. Les vendanges...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble du jura)




Vignoble du languedoc-roussillon


Après un millésime 2003 hors norme, le millésime 2004 en Languedoc-Roussillon annonce le retour à la normale. Cette année on voit toutes les statistiques saisonnières habituelles. En effet, dans le Languedoc, l’épisode caniculaire de l’été 2003 se termina bel et bien par un automne marqué abondamment par les pluies dès le mois de novembre. Sur l’ensemble de la saison d’automne plus de 550 mm de précipitations moyennes sont tombées sur le vignoble, concentrées sur novembre, avec 235 mm, et décembre avec 244 mm. L’hiver fut doux comme d’habitude et légèrement frais par moments, 4°C en températures moyennes minimales. Le printemps chaud, sans plus, les cycles végétatifs commencèrent autour de...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble du languedoc-roussillon)




Vignoble de la lorraine


Ouf ! Avec le millésime 2004 on retrouva des saisons classiques dans l’ensemble des vignobles français et donc dans le vignoble de Lorraine. L’hiver connut des épisodes frais avec des températures négatives, concentrées surtout sur le mois de janvier. Un printemps progressif et relativement bien arrosé. Un été, en revanche, maussade, caractérisé par un faible ensoleillement et des précipitations très présentes. Ces conditions furent favorables aux cépages blancs : riesling, müller-thurgau et pinot blanc. Cependant, les rouges atteignirent avec difficulté des maturités satisfaisantes
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de la lorraine)




Vignoble de la loire


Comme sur l’ensemble du vignoble français, le millésime 2004 dans le Loire sonna, le retour de l’équilibre et des récoltes plus volumineuses. C’est avec réconfort et joie que les habitants et les viticulteurs liguriens, accueillirent l’automne et l’hiver 2003-2004. En effet, rien que sur la saison d’automne on passa de 785 heures de soleil en été à plus de 265 heures. Les précipitations ont été plus nombreuses et bienfaitrices, tandis que le vent d’ouest balaya de nouveau le vignoble. Comme ce fut le cas dans les vignobles d’Anjou-Saumur et de Touraine. Ces vignobles s’installèrent paisiblement dans l’hiver 2004 qui fut particulièrement froid (-5°C parfois), long et humide. Il fallut attend...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de la loire)




Vignoble du rhône


Comme partout en France, 2004 est l’année qui va rééquilibrer, stabiliser, les climats des deux dernières années. En effet, on a remarqué sur l’ensemble de l’hexagone un retour à la normale des températures et conditions climatiques habituelles. L’été 2003 s’assagit petit à petit, sous un automne pluvieux, pour s’éteindre définitivement dans les bras de l’hiver 2003-2004, avec des températures moyennes sur la saison de 5°C. Les maturités ont pu être atteintes avec brio tant sur le Rhône du nord que celui du sud. Les rouges ce sont particulièrement distingués cette année, d’une très grande élégance et finesse. Dans le Rhône méridional, certaines vignes connurent un coup de chaud qui limit...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble du rhône)




Vignoble de savoie bugey


Le millésime 2004 sonne la fin des excès climatiques avec un retour à la normale en Savoie et Bugey. C’est un millésime globalement réussi qui se situe entre les 2001 et les 2002. De très beaux vins ont été produits sur les appellations Vin de Savoie, surtout Abymes, les Chignin et les mondeuses, très beaux vins rouges. Les résultats, sinon, sont plutôt hétérogènes ; certains domaines peinent avec des acidités trop élevées et des manques de maturité. Une sélection doit être faite sur ce millésime. L’hiver 2004 fut moins froid que le précédent, mais plus régulier et plus pluvieux. Le printemps démarra lentement et progressivement, ponctué par des précipitations régulières qui contribuèrent...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble de savoie bugey)




Vignoble du sud-ouest


Un millésime 2004 dans le Sud-Ouest, qui comme partout en France signa le retour des conditions climatiques « classiques ». Cet équilibre climatique on le retrouve dans la qualité des vins. Certains sont d’une grande classe, d’autres, un peu plus dilués. En effet, en cette année 2004 dans le Sud-Ouest, la vigne s’est considérablement rattrapée sur l’année précédente, marquée évidemment par la sécheresse. Dans l’ensemble les vins sont qualitatifs, mais une sélection rigoureuse doit être de mise. Après une année brûlante, le vignoble de Bergerac connut un automne et un hiver froid (-7°C par endroits), avec un mois de février particulièrement grelotant. Les précipitations retombèrent sur le v...
(Lire la suite du millésime 2004 pour le vignoble du sud-ouest)




Autres années


Trouvez les détails des millésimes de chacun des vins de France à l'aide de la recherche par années en suivant les liens ci-dessous :

  2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2004
2003
2002
2001
2000




Recherche de millésime d'un vin par vignoble et par année


Voici un excellent point de départ pour trouver facilement les détails d'un millésime d'un vin: le tableau croisé des tendances moyennes des derniers millésimes des vignobles de France. Vous retrouverez ce tableau d'aide à la recherche de millésimes sur de nombreuses pages.
Par exemple: si vous chercher un bon bordeaux, il est simple de s'apercevoir que l'année 2009 a été exceptionnelle dans ce vignoble. Il suffit donc de cliquer sur la case de coordonnées: "Bordeaux / 2009" afin de connaître les détails de ce millésime et de ces appellations.
  Liste des notes possibles :
Millésime du millénaire
Millésime du siècle
Millésime exceptionnel
Excellent millésime
Très grand millésime
Grand millésime
Très bon millésime
Bon millésime
Millésime moyen
Millésime médiocre

Tendances moyennes des derniers millésimes des vignobles de France
Vignobles    \    Années 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005
Alsace Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Excellent millésime Bon millésime Grand millésime
Armagnac Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime
Beaujolais Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime
Bordeaux Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime exceptionnel
Bourgogne Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel
Champagne Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime moyen Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime
Cognac Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime
Jura Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Très grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel
Languedoc-roussillon Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime
Loire Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Millésime exceptionnel
Lorraine Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Bon millésime Grand millésime
Provence-corse Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Rhône Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel
Savoie bugey Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime
Sud-ouest Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel



Partenaires
Les Guides Vin-Vigne
Partenaires
Carte des vignobles de France
Carte des vignobles de France
Partenaires
J'aime le millésime 2004 !
 
 
Vin-Vigne sur Facebook
Vin-Vigne sur Google +
Partenaires
Les guides Vin-Vigne
Guide des accords mets-vins
Guide des millésimes
Guide des vins
Guide des vignobles
Guide des cépages
Réutilisez les données du site Vin-Vigne
La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :
Partenaires



Réutilisez les données du site Vin-Vigne


La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.



Vin-Vigne © 2015 | Accueil | Mentions légales | Partenaires | Contact