Vin Vigne  
 
J'aime Vin-Vigne.com !
Bleu Noir


Vignoble du Sud-ouest


En bref
Vins
Carte
Localisation
Régions viticoles
Histoire
Climat
Paysage
Terroir
Cépages
Rendements
Millésimes
Autres vignobles
Autres régions
S’il fallait trouver un saint patron des vins du Sud-ouest, il est fort probable que le roi Henri IV remporterait les suffrages! Tant il a marqué la région et la France entière par sa bonhommie et son caractère « bon vivant ».

Si le vignoble du Sud Ouest est essentiellement connu grâce aux vins de Bergerac, Madiran, Cahors et Jurançon, d’autres joyaux, cependant, ornent sa couronne! Le Gaillac par exemple fait une percée extraordinaire depuis ces dix dernières années, sans parler des Côtes du Marmandais, d’Irouleguy et de Fronton qui, petit à petit, font leur trou.

La palette des cépages du sud ouest est impressionnante, elle permet d’offrir, aux consommateurs, des vins d’une grande diversité. Le Sud-ouest est aussi le pays du foie gras, du cassoulet et du Pot au feu, mais aussi de nombreux monuments historiques et de paysages exceptionnels.


Grâce au menu de gauche, découvrez la spécificité du vignoble du sud-ouest à travers son terroir, cépages, histoire et carte des vins interactive.

Pour aller plus loin, voici la liste des 16 grands vignobles français :
 


Cliquez sur ces liens pour découvrir la spécificité et les informations détaillées de chacun d'eux.




Le vignoble du sud-ouest en bref


Situation du vignoble du Sud-Ouest :
Le vin du Sud Ouest est produit sur les départements de l'Ariège (09), de l'Aveyron (12) de la Dordogne (24) de la Haute-Garonne (31), du Gers(32), des Landes (40), du Lot (46), du Lot-et-Garonne (47), des Pyrénées-Atlantiques (64), des Hautes-Pyrénées (65), du Tarn (81) et du Tarn-et-Garonne (82).
Superficie de la vigne du Sud-Ouest :
La taille du vignoble est de 57 500 hectares classés en AOC-AOP.
Terroir de la région Sud-Ouest, Sol et Sous sol :
Le vignoble est planté sur des sols argilo-calcaires, sables fauves, galets, argiles, calcaires grèseux.
Cépages des vins du Sud-Ouest :
Les cépages qui composent le vignoble sont pour le vin rouge, le cabernet sauvignon, le cabernet franc, merlot, côt malbec, duras, tannat, négrette. Pour le vin blanc, le gros manseng, le petit manseng, le mauzac, le sauvignon et l'arrufiac.
Rendement moyen des vignes du Sud-Ouest :
Le rendement moyen diffère d'une appellation à l'autre, de 40hl/ha pour le vin du Jurançon à 72 hl/ha pour le vin de Bergerac.
Climat du vignoble du Sud-Ouest :
La vigne bénéficie d'un climat de type tempéré-océanique, semi-continental.
Domaines et Châteaux qui produisent du vin du Sud-Ouest :
Il y a dans le vignoble 6 150 domaines, 150 maisons de négoces, 23 caves coopératives,1000 caves particulières.
Vins produits dans le vignoble du Sud-Ouest :
La production de la région est de 20% de vins blancs secs, 80% de vins rouges et rosés.
Production du vignoble du Sud-Ouest :
La quantité de vin produit est de 4 570 000 hectolitres.
Les appellations du vignoble du Sud-Ouest :
30 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC-AOP) et 13 Indication Géographique Protégée (IGP)
Décret :
La première appellation reconnue par INAO date du 11 septembre 1936.
Le bon vin du Sud-Ouest vient des communes :
Les bons vins du Sud Ouest viennent de Cahors, Gaillac, Jurançon, Agen, Bergerac.
Les plus grandes années pour le vin du Sud-Ouest :
Les meilleurs vins datent des années 1985,1987,1998.
Guide du vin du Sud-Ouest :
Le meilleur guide du vin est celui d'Alain Buzzighin.
Routes des vins du Sud-Ouest :
La route du vin s'étend sur plus de 800km de Bergerac au nord à Jurançon au sud.
Les vins bio du Sud-Ouest :
Il existe des vins biologiques aux domaines Elian Da Ros, Arretxea, Lapeyre, Cosse-Maisonneuve, Mouthes le Bihan, Tour des Gendres.
J'aime les vins du Sud-ouest !
 
 
Les Guides Vin-Vigne
Publicité
Carte du Sud-ouest
Carte du vignoble du Sud-ouest




Liste des vins du sud-ouest



Liste des appellations AOC / AOP


Le vignoble du sud-ouest possède 30 appellations viticoles AOC. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles AOC du vignoble du Sud-ouest Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles AOC du vignoble du Sud-ouest
Appellations (Nombre: 30) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Béarn AOC AOP 3 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Bergerac Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Brulhois AOC AOP 2 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Buzet Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Cahors Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Millésime moyen Très grand millésime Très bon millésime Excellent millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Coteaux du Quercy Appellation viticole recherchée ! AOC 1 Bon millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime
Côtes de Bergerac AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime du siècle Très bon millésime
Côtes de Duras AOC AOP 4 Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Côtes de Millau AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Côtes de Montravel AOC AOP 1 Bon millésime Très grand millésime Bon millésime Excellent millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Côtes du Marmandais AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Entraygues - Le Fel AOC AOP 3 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Estaing AOC AOP 3 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Fronton Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Gaillac Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 10 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Millésime du siècle Grand millésime
Gaillac premières côtes AOC AOP 1 Millésime moyen Excellent millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Haut-Montravel AOC AOP 1 Millésime moyen Millésime exceptionnel Bon millésime Excellent millésime Bon millésime Millésime moyen Grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Irouléguy Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime du siècle Très bon millésime
Jurançon Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Excellent millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime du millénaire Très grand millésime
Madiran Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Millésime moyen Grand millésime Bon millésime Excellent millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime du millénaire Très grand millésime
Marcillac Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Monbazillac Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Millésime exceptionnel Bon millésime Millésime du siècle Bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Montravel Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Pacherenc du Vic-Bilh Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Très grand millésime Bon millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime du millénaire Très grand millésime
Pécharmant Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime
Rosette Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Millésime moyen Grand millésime Bon millésime Millésime exceptionnel Bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Saint-Mont AOC AOP 3 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Saint-Sardos AOC AOP 2 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Saussignac AOC AOP 1 Bon millésime Très grand millésime Bon millésime Millésime exceptionnel Bon millésime Grand millésime Grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Tursan Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime



Liste des appellations IGP


Le vignoble du sud-ouest possède 14 appellations viticoles IGP. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles IGP du vignoble du Sud-ouest Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles IGP du vignoble du Sud-ouest
Appellations (Nombre: 14) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Agenais IGP 6 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Ariège IGP 3 Millésime moyen Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Très bon millésime
Atlantique IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime
Aveyron IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Comté Tolosan IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Coteaux de Glanes IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Côtes de Gascogne IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Côtes du Lot IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Côtes du Tarn IGP 4 Bon millésime Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Gers IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Lavilledieu IGP 2 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Périgord IGP 6 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Thézac-Perricard IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Vins de la Corrèze IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime





Cartes des vins du sud-ouest


carte des vins sud ouestRégion CahorsRégion MarmandeRégion AveyronRégion BergeracRégion BéarnRégion Pays BasqueRégion ChalosseRégion AgenRégion Toulouse




Localisation du vignoble du sud-ouest


Vignoble du sud-ouest

C' est une des régions les plus étendue de France. La région se situe à l’ouest de la France en Aquitaine. Le vin est connu grâce aux fameux terroirs de Cahors, Madiran et Jurançon. Les bons vins du Sud-Ouest sont élaborés pour les plus connus avec les cépages cot, merlot, cabernets sauvignon et franc, mauzac et gros manseng. Les professionnels du vin en France ont reconnus les domaines,Cauhapé, Montus, Aydie, du Cèdre, Triguedina, Plageoles comme faisant parti des meilleurs. Vin-Vigne.com a eu un coup de cœur pour le grand vin blanc, Jurançon 1995 Quintessence du petit manseng du Domaine Cauhapé.




Régions viticoles du sud-ouest


region vin alsace Région Marmande Région CahorsRégion AveyronRégion BergeracRégion BéarnRégion Pays BasqueRégion ChalosseRégion AgenRégion Toulouse Région BergeracRégion CahorsRégion AveyronRégion MarmandeRégion AgenRégion ToulouseRégion ChalosseRégion Béarn Région Pays Basque




Histoire du vignoble du sud-ouest



Des Rutènes aux Romains : du 4ème av JC au 3ème siècle ap JC

Le vignoble du sud-ouest est avec celui de Provence le plus ancien de France. En effet c’est dans la région de Gaillac, dans le Tarn que se trouve le berceau de la viticulture du Sud Ouest, à Montans. Au 4ème avant notre ère cette région était occupée par les Rutènes, peuple celtique du sud du Massif Central. Leur territoire s’étendait du Tarn à l’Aveyron, ce dernier étant occupé par les Avernes. Certains historiens émettent l’hypothèse qu’ils savaient déjà faire du vin avant l’arrivée des romains et cela d’après des céramiques vinaires datées du 2ème siècle av JC, découvertes dans la région, à Montans . Cependant les principales activités de ce peuple étaient les cultures, du froment, du lin, de l’orge et du chanvre. Ils exploitaient aussi le minerai de fer d’Ambialet ou le cuivre de Trébas. La boisson qu’ils produisaient était peut être élaborée à partir de vignes locales, lambrusques, mais nous savons pourtant qu’elles produisaient un raisin pas suffisament qualitatif pour donner un produit de qualité. En revanche il est de plus en plus certain que les phocéens, les grecs, apportèrent de la vigne dans le sud est de Toulouse, dans la région du Laugarais avant la conquête romaine. Nous savons donc que le commerce existait déjà dans cette région bien avant le vignoble de Bordeaux. En effet les vignobles sont souvent situés prés de ports maritimes et fluviaux, les amphores étant fragiles, elles craignaient moins la casse en étant transportées sur l’eau que par voies terrestre. Mais si les vignobles sont situés souvent près des rivières c’est aussi pour une question qualitative de façon empirique probablement depuis les phocéens, les maîtres de la viticulture.

Les rutènes, avant l’arrivée des romains, commerçaient déjà avec des italiens. En effet ceux-ci étaient très intéressés par la situation stratégique des ports fluviaux du Tarn qui permettaient de rejoindre la Gironde. Des céramiques et amphores vinaires italiques du 2ème siècle av JC ont été retrouvées parmi d’autres à Gaillac. Cette ville était un des plus grands centres de production de poteries gauloises.

Les Romains arrivent dans la région au 2ème av JC. Au départ les rutènes ne sont pas très accueillants envers les romains puisqu’ils s’uniront à d’autres peuples pour essayer de les bouter hors de Gaulle, peine perdue ils seront battu par le Général Quintus Fabius Maximus. Les Rutènes se diviseront en deux tribus : les rutènes et les rutènes provinciaux (César en fait mention une fois dans sa Guerre des Gaules).

Cela dit l’arrivée des Romains apporta aux gaulois du sud ouest de bons avantages commerciaux, comme l’ouverture de leur commerce par les voies navigables par l’est, par le couloir rhodanien. Les Romains héritiers des Grecs, intensifieront la culture et le commerce vinicole. En effet il est en de plus en plus accepté que le cépage mauzac serait le descendant du basilicae romain, de même que le duracina serait l’ancêtre du cépage duras. Ils iront jusque dans le Béarn (occupait alors par les Bénéharnais) et planteront des vignes entre Salies-de-Béarn et Bellocq ainsi que dans la région de Jurançon, les premières vignes dans cette région seront probablement plantées dans les environs de Lucq-de-Béarn. La mosaïque de Taron (Pyrénées-Atlantiques) représentant des vignes témoigne aussi d’une activité viticole autour de cette zone. Evidemment ils développeront aussi la vigne autour de la Dordogne dans le Bergeracois à Bragayrac (Bergerac), les bergeracois à cette époque étaient des fabricants de braies (pantalons amples des gaulois). Autour de Divona Cadurcorum (Cahors) ils colonisèrent les pourtours du Lot de vignes et expédiaient le vin par bateaux de Cahors vers Burdigala (Bordeaux).

piece honorius
Pièce d'Honorius
Même si les rutèles restaient indépendant du pouvoir romain et qu’ils en subissaient les conséquences (nous savons grâce à Cicéron que les taxes des vins acheminés de Narbonne à Toulouse étaient très élevées), ils comprirent assez rapidement qu’ils gagneraient à planter des vignes un peu partout et de préférences près des ports fluviaux. Cependant Strabon ne s’engage pas quand à la qualité de certains vins produits au delà des Cévennes. Signe que la recherche de la qualité est très ancienne.

De part sa situation stratégique pour le commerce, le Tarn sera très tôt utilisé pour acheminer les barriques de la région de Gaillac ainsi que ceux de la Narbonnaise vers Bordeaux directement, puis vers les Iles Britanniques et la Bretagne. Avant que de consommer leur propre production, les antiques bordelais se sont formés le palais aux vins de Gaillac ! Les nombreuses céramiques gallo-romaine retrouvées non loin des circuits commerciaux tant vers la Gironde que vers le Rhône, témoignent de l’importance que le commerce vinicole avait durant l’occupation Romaine (à Millau entre autres). En l’an 92 ap JC, Domitien ordonne l’arrachage de la moitié des vignobles gaulois. Comme nous l’avons dit plus haut les gaulois abusés par les marchands italiens ce sont mis à planter des vignes partout et même sur les terrains destinés aux céréales. Il est évident que ce fameux édit de Domitien va dans le sens d’une redistribution de ces terrains, abusivement plantés de vignes, à la culture des céréales.

Cette région comme toutes celles de la Gaulle, subiront la chute de l’Empire Romain ainsi que les invasions barbares. Les vignes sont détruites, le commerce est complètement arrêté. Les régions qui composent le vignoble du sud ouest font désormais partie du royaume des Wisigoths suite à la paix conclue avec les romains par le foedus de 418. Honorius donna aux Wisigoths les terres de la province Aquitaine seconde. Cette partie du vignoble connaîtra les débuts du christianisme et l’arrivée des moines qui seront les dignes héritiers du savoir faire viticole gréco- romain. Comme partout en France le salut du vin Français passa par les moines ! Les Wisigoths stabiliseront les régions pendant près de trois siècles. Les villas continuent la viticulture, largement soutenue par le clergé. Mais au 8ème siècle le commerce est anéanti par les pillages des Vikings vers l’ouest et les Sarazins vers l’est qui n’ont de cesse de prendre les villes et les monastères pour cibles. La ville de Gaillac est rasée, il ne reste plus rien…

Reprise en main du vignoble par les moines et notoriété des vins du Haut Pays: du 10ème au 14ème siècle.

Petit à petit le royaume Wisigoth diminuera en Gaulle pour se déplacer en Espagne. Le roi Wisigoth Alaric II perdra la vie, et les Wisigoths, l’Aquitaine, à la bataille de Vouillé au printemps 507 contre les Francs menés par leur Roi Chrétien Clovis 1er. Les Wisigoths n’étaient pas encore convertis (ce n’est qu’après le Concile de Tolède en 589 qu’ils se convertiront) au christianisme lorsqu’ils furent boutés hors d’Aquitaine, mais ils trainaient avec eux, depuis l’Asie Mineure, l’hérésie d’Arius, l’arianisme. Ils n’empêchèrent pas l’expansion du christianisme et des communautés chrétiennes en Gaulle et laissés les moines produire et vendre leurs vins (jusqu’à ce que tout commerce soit stoppé par l’arrivée des Vikings et des Sarrazins comme nous l’avons dit plus haut).

L’Aquitaine fait donc partie du royaume chrétien des Francs. Les communautés chrétiennes poussent comme des petits pains ou plutôt comme… des petits raisins ! L’Empire Carolingien donna naissance au royaume de France avec l’avènement d’Huges Capet en 987.

abbaye saint michel gaillac
Abbaye Saint Michel Gaillac
Aux 11ème et 12ème siècles nous retrouvons un peu partout dans la région du Sud Ouest les traces des abbayes, des Eglises et des vignobles attenants à celles-ci. En 1030 le monastère bénédictin de Madiran voit le jour, les vignes autour seront structurées et le vin sera produit et vendu par les bénédictins. A Gaillac en 972 nous savons qu’une communauté bénédictine développe la vigne et commercialise sa production à partir de l’abbaye Saint Michel. En 1119 le pape Calixte II consacre l’Eglise de Fronton autour de laquelle le vignoble, propriété des Chevaliers de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, s’organise. Gaston II vicomte de Béarn, en 1022 fonde le monastère de Saint Pé de Geyres entre le Béarn et le Bigorre. A la même année dans la même région à Lucq de Béarn une abbaye bénédictine est fondée, aujourd’hui c’est l’Eglise St Vincent. Il est très important de noter que beaucoup des vignobles de l’Aquitaine se trouvent sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle. La renommée du Madiran ou du Jurançon se fera grâce aux pèlerins !

Le 18 mai 1152, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le futur Henri II d’Angleterre met le feu aux poudres. Aliénor (duchesse d’Aquitaine) apporte le duché d’Aquitaine en dot, la Guyenne est anglaise ! La guerre de cent ans éclate entre le royaume de France et le royaume d’Angleterre. Le royaume de France est en pleine crise féodale. Mais cependant le commerce des vins d’Aquitaine n’en souffrit pas, au contraire. Aliénor ouvrit plus le marché de Gaillac et de Bordeaux à l’Angleterre. Les bordelais mécontents à cause de la concurrence du Haut Pays tentèrent d’obtenir d’Henri III des privilèges. Mais celui-ci a toujours été favorable au maintien de la libre circulation des vins sur la Dordogne et sur la Garonne. Les Bordelais réussissent à imposer tout de même leurs privilèges, comme l’interdiction aux vins du Haut Pays d’entrer dans le port de Bordeaux avant la Noël. Seuls les Bergerac passent à travers le privilège bordelais. Les Bergerac, étant acheminés et vendus par la Dordogne (à Libourne)qui rejoint la Gironde en aval de Bordeaux, échappent au privilège contrairement aux vins du hauts pays (Gaillac, Cahors, Fronton…). Ce sont les négociants de Libourne qui s’occupent alors de la vente des vins de Bergerac. Ce privilège durera jusqu’au règne de Louis XVI.

Cependant malgré les guerres et les privilèges, on retrouve des traces des vins du Haut Pays en Angleterre (du Cahors, du Bergerac), en Ariège (Gaillac) et chez Jean Sans Terre (Moissac) entre autres. Les vins de Bayonne sont vendus en Angleterre et en Espagne.

Au 14ème nous savons que les vignes plantées se situaient pratiquement toutes, non loin des ports d’embarquement de la Garonne, du Tarn , du Lot, de la Dordogne et de la Baïse. Autour d’Agen, de Marmande, de Port Sainte Marie et du Mas d’Agenais pour la Garonne. Autour de Gaillac, Villemur, Lisle sur Tarn, Rabastens, Montauban et Moissac pour le Tarn. Autour de Cahors et de Villeneuve sur Lot pour le Lot. Autour de Bergerac pour la Dordogne. Autour de Buzet, Condom et Nérac pour la Baïze. Dés cette époque certains vins prennent alors le nom des ports d’embarquement et jouissent déjà, comme nous l’avons montré, d’une notoriété. Notons qu’à cette époque les fûts de Bergerac sont marqués d’un griffon et d’une tour comme marque de reconnaissance.

De la « bataille des vins » du Haut Pays avec Bordeaux, au Baptême d’Henri IV, du 15ème au 16ème siècle.

L’Aquitaine revient définitivement au royaume de France en 1453. Depuis l’avènement de Jeanne d’Arc et le sacre de Charles VII à Reims, les anglais sont boutés progressivement hors de France. Cette même année Charles VII autorise les vins du Haut Pays à entrer librement à Bordeaux. Mais les vignerons et commerçants du sud ouest déchanteront vite car cette autorisation royale ne sera effective que pour un an. Charles VII craignant une révolte des Bordelais et le retour des anglais interdit alors la vente au Hauts Pays avant le 30 novembre.

charles VII de france
Charles VII de France

Il n’y a que Bergerac qui passe à travers les privilèges bordelais, car les fûts prennent directement la mer à partir de Libourne. Charles VII confirmera le passe droit à ce vignoble en 1450. Mais cette protestation bordelaise ne concerna pas seulement les Bergerac, puisqu’en 1415 la ville de Bordeaux peste contre la présence des vins de Tursan sur son territoire, bien que ceux-ci étaient aussi expédiés par Bayonne. Malgré plusieurs attaques contre eux, les bergeracois gagneront la bataille. Sous le règne de François 1er en 1520 une commission fût nommée afin de prouver que la ville bénéficiait depuis très longtemps de ce privilège. Notons que François 1er était friand des Cahors puisqu’il confia à des vignerons cadurciens la création du vignoble de Fontainebleau. Une année avant, les vins de Bergerac et du Haut Pays s’affirment de plus en plus et au 16ème la ville de Bergerac gagne le droit de vendre sa production dans des fûts plus petits que ceux de Bordeaux.

Les 15ème et 16ème siècles sont marqués par l’apparition à Bergerac des vins blancs secs, Rabelais ainsi que Montaigne plus tard en feront l’éloge. Mais aussi par le vin de Jurançon. Les cépages petit manseng et gros manseng sont déjà mentionnés à cette époque car en 1563 le roi de Navarre Henri II achète des vignes dans la région de Monein. Plus tard sa fille Jeanne d’Albret y possédera des vignes aussi plantées de cépages blancs et noirs. C’est aussi à cette époque que l’on retrouve à Gaillac les premières traces du Gaillac Mousseux comme nous le rapporte Auger Gaillard, poète du 16ème siècle. Cependant le poète parlait dans son poème du vin de muscat du minervois tout en faisant référence tout de même au vin de Gaillac. Pourtant Gaillac voit en 1529 la création d’un concours couronnant le meilleur viticulteur, c’est le concours du « rey de la poda ».

L’année 1553 voit la naissance d’Henri de Bourbon, futur Henri IV. Les chroniqueurs de l’époque rapportent qu’Henri II d’Albret, son grand père maternel, lui frotta les lèvres avec une gousse d’ail et lui fit sentir ou lui donna une cuillère de vin de Jurançon. Vraie ou non, cette anecdote rendra ce vin célèbre. Par contre nous savons qu’Henri IV lorsqu’il devient roi, imposa le vin de Jurançon comme vin de cérémonies à la cour.




Du 17ème au 20ème siècle : De la Hollande nouveau marché pour les vins du Sud Ouest aux premières appellations d’origine contrôlée.


En 1579, la Hollande gagne son indépendance et va commencer son expansion commerciale qui va atteindre son apogée au 17ème. Cette puissance commerciale de la Hollande va avoir de grandes retombées sur la vente des vins de Bordeaux et du sud ouest. Les hollandais étaient très friands des blancs et moelleux. Ils faisaient leurs eaux de vie pour alimenter les marins à partir de blancs secs dans lesquels ils rajoutaient de l’alcool plus fort. La Guyenne à la fin du 16ème était principalement protestante et beaucoup de protestants de cette région immigrèrent en Hollande. Ils chercheront alors à se procurer des vins du pays. En 1599, Henri IV fait venir des ingénieurs hollandais pour assécher les zones marécageuses du royaume. L’année d’après il autorise la vente à Bayonne aux pays étrangers des vins de Tursan. En évitant Bordeaux les vins de Tursan jouissèrent d’une grande prospérité Jusqu’à l’arrivée du chemin de fer, ils furent énormément exportés vers la Hollande et l’Angleterre. Pour Henri IV c’était les meilleurs vins de Guyenne.

henri IV
Henri IV
Les vignerons comprirent vite l’intérêt qu’ils avaient à faciliter et à promouvoir le commerce de leurs vins vers la Hollande. Ainsi sachant que les hollandais raffolaient des eaux de vie ils se mirent à en produire sur des terrains et avec des cépages produisant des vins blancs secs plutôt acides, propre à l’élaboration d’eaux de vie. C’est ainsi que l’on voit apparaître en 1600 le cépage picpoul en Gascogne (qui prend le nom de folle blanche en Poitou) comme le relate Olivier de Serres. C’est la naissance de l’Armagnac ! Beaucoup de barriques partaient de Dax pour Bayonne. C’était un commerce très lucratif car moins imposant en terme de volume du fait de la distillation des vins.

On vit donc quasiment partout autour de la Garonne et jusqu’à Marmande et Montauban les vignerons distiller leur vins. On subdivisa par la suite le vignoble de l’Armagnac en : haut Armagnac, Armagnac, Armagnac Ténarèze et Bas Armagnac.

Sous le règne de Louis XIV la guerre de dévolution (1667 à 1668) contre la Hollande freina le commerce des vins. Mais celui-ci repris de plus belle après. Bergerac devint une place importante d’exportation de vins et d'eaux de vie pour la Hollande. Notons que parmi ces vins exportés, les vins blancs doux comme le Monbazillac et le Jurançon ( le Sauternes en Bordelais) faisaient eux aussi parti du voyage pour la Hollande.

Le début du 18ème est plutôt difficile pour la région comme pour la France en règle générale. En effet l’hiver de 1709 détruit les arbres fruitiers mais épargne la vigne. Cependant des alternances de redoux empêcha la vigne de produire du raisin. Il n’y eut pas de vin à vendre cette année là et les stocks des années précédentes avaient congelés faisant exploser les barriques. Les vins du fait leur rareté atteignirent des prix élevés en 1710. S’ensuivit alors une replantation massive du vignoble souvent au détriment de la qualité et cela à tel point que le gouvernement interdit les plantations nouvelles pour cause de surproduction.

En 1776 par un édit Royal, Louis XVI met un terme au privilège de Bordeaux. Turgot souligne à quel point ce privilège avait marqué profondément la géographie viticole de la région. C’en est fini de ce maudit privilège que tous les vignerons des vins du Haut Pays détestaient. Il dura quand même de la Guerre de Cent ans à la fin de l’Ancien Régime il y a 235 ans !

Les bouleversements causés par la Révolution Française vont ralentir considérablement le commerce des vins. Les propriétés détenues par les ecclésiastiques furent rachetées et réorganisées. Le premier Empire abolira les taxes douanières intérieures et favorisera l’expansion des différents vins régionaux à l’intérieur de la France.

Les vignobles du sud ouest seront frappés successivement par l’oïdium entre 1853 et 1854, suivit par le phylloxéra dans les années 1870 puis le mildiou vers 1878. Les vignes seront ravagées puis replantées avec des portes greffes américains comme partout en France.

Dans l’Entre deux Guerres (1918-1939) les premières appellations d’origine verront le jour : en 1938 pour les vins blancs de Gaillac, 1936 pour le moelleux de Jurançon ainsi que pour les vins de Bergerac…



Paysages du vignoble du sud-ouest


Il n'y a rien de plus agréable que de boire un bon verre de vin du sud oeust dans les vignes! Cependant, dresser un paysage général des vignobles du Sud Ouest n’ai pas chose aisée. C’est même impossible et cela nous ferait passer devant la grande diversité des paysages viticoles qui composent le vignoble du sud ouest. En effet celui s’étend sur plus de 500km entre les Pyrénées au sud et le Massif Central au Nord-est. A Bergerac, les vignes sont plantées sur des coteaux autour de la Dordogne, on y trouve « les sables du Périgord » A Cahors, les vignes sont présentes surtout sur la rive gauche du Lot, sur des terrasses. Les pentes sont raides, on trouve des magnifiques forêts de chênes truffiers. Au sud est, le vignoble de Gaillac s’organise sur les deux rives du Tarn et occupe des terrasses, des coteaux et un plateau. Au nord de Toulouse, le vignoble de Fronton forme un petit îlot sur la rive gauche du Tarn, les vignes croissent sur les hautes terrasses de cette rivière. Au Nord Ouest en remontant la Garonne, le vignoble agenais suit le fleuve des Côtes du Brulhoise en passant par le Buzet puis le Marmandais aux portes de la Gironde. Mais notre panorama du vignoble du sud ouest ne s’arrête pas là. Descendons vers les Pyrénées et arrêtons-nous un petit peu avant dans le vignoble de Madiran. Les vignes ici sont nichées dans des collines sur la rive gauche de l’Adour. Ce vignoble déborde un peu sur les Landes à Tursan , il est encore marqué par les reliefs gascons. Plus au sud voilà les vignes de Jurançon, lovées au pied des Pyrénéens entre les vallées du gave d’Oloron et du gave de Pau. Notre pèlerinage à défaut de s’arrêter à St Jacques s’arrête dans les vignobles Basques à Irouleguy, c’est le vignoble le plus atlantique du sud ouest, les vignes se trouvent sur les coteaux des collines basques pouvant atteindre 800 m au pic de Jara.




Climat du vignoble du sud-ouest


Le climat est un facteur important car il favorise la croissance de la vigne et donc la qualité du vin. Comme pour le paysage, le climat du vignoble du sud ouest est loin d’être uniforme En effet pour les vignobles les plus proches des côtes atlantiques l’influence océanique domine. Pour les vignobles les plus proches des côtes méditerranéennes, l’influence méditerranéenne domine. Pour les vignobles situés au plus prés du Massif Central et Pyrénées, l’influence montagnarde est présente.

- Climat de Bergerac (Montbazillac, Pécharmant, Montravel…) : climat à influences océanique et continental,

- Climat de Marmande (Côtes du Marmandais, Duras) : climat à influence océanique,

- Climat d’Agen (Buzet, Côtes du Brulhois) : climat océanique ; légère tendance méditerranéenne dans le Brulhois,

- Climat de Cahors : climat océanique et influence méditerranéenne,

- Climat de Toulouse (Fronton, Lavilledieu…) : climat océanique à tendance méditerranéenne,

- Climat de l’Aveyron (Marcillac, Côtes de Millau…) : climat montagnard et méditerranéen,

- Climat de la Chalosse (Tursan…) : climat océanique,

- Climat du Béarn (Jurançon…) : climat atlantique et influences montagnardes,

- Climat du Pays Basque : climat atlantique et influences montagnardes chaudes (vents chauds venant du sud).




Terroir du vignoble du sud-ouest


Comme nous l’avons vu, le vignoble du Sud Ouest est composé de neuf vignobles, chacun possédant sa propre typicité. Il ne serait donc pas réaliste de dresser un terroir commun à tous le vignoble du Sud Ouest même si le bassin Aquitain est essentiellement formé d’argile, de sable et de calcaire. Nous allons donc vignoble par vignoble exposé un résumé de ce qui fait leur typicité. Afin de facilité la compréhension, une approche plus approfondie sera faite pour chaque vignoble lorsque nous aborderons les sous régions du vignoble du sud ouest. Cette diversité des terroirs contribue à la typicité du vin du sud ouest.

- Terroir de Bergerac (Montbazillac, Pécharmant, Montravel…) : Sables du Périgord, grèzes, argiles, calcaires, calcaires lacustres.

- Terroir de Marmande (Côtes du Marmandais, Duras) : calcaires à sol pauvres type rendzine (Duras), calcaires et terrasses alluviales (Marmande)

- Terroir d'Agen (Buzet, Côtes du Brulhois) : argiles et calcaires ( molasses de l’Armagnac), calcaires blancs et gris de l’agenais, molasse de l’agenais.

- Terroir de Cahors : Formation du Jurassique : Calcaires, galets siliceux, argiles rouges, alluvions du Lot, calcaires du Quercy blanc (Coteaux du Quercy)

- Terroir de Toulouse (Fronton, Lavilledieu…) : graves, sables, limons, boulbènes caillouteuses et blanches.

- Terroir de l' Aveyron (Marcillac, Côtes de Millau…) : Formations du Jurassique et Crétacé : calcaire des causses, argile rouge.

- Terroir de la Chalosse (Tursan…) : Formations du Miocène : galets, argiles, sables fauves, calcaires gréseux et/ou molasse.

- Terroir de Béarn (Jurançon…) : Formations du Miocène : argiles, sables fauves, calcaires gréseux et/ou molasse.

- Terroir du Pays Basque : alluvions, argiles, argiles gréseuses et cailloux calcaires.




Cépages du vignoble du sud-ouest


Pour les vins rouges

Cabernet sauvignon: Cépage bordelais à l’origine. De la famille des Carmenets et ancêtre du biturica. Il a besoin de sols précoces et chauds, des sols de graves de préférences. Il apporte aux vins la structure tannique et le bouquet aromatiques. On le retrouve dans le Bergeracois, à Marmande, à Duras ainsi que dans beaucoup d’autres appellations du Sud.

Cabernet Franc: Cousin du précédent faisant aussi partie des Carmenets, on le retrouve à Bergerac et d’en d’autre appellations du Sud Ouest.

Merlot: cousin des cabernets, il s’adapte bien sur les sols argileux, il est sensible au mildiou. On le retrouve dans beaucoup d’appellation du Sud Ouest.

Côt, ou Malbec, ou auxerrois à Cahors: Essentiellement présent à Cahors dont il compose le vin pratiquement à 100%. Il est vigoureux, sensible à la coulure. Apporte la coloration, la densité et la puissance. Il possède une très bonne aptitude au vieillissement. Surtout présent à Cahors, on le retrouve néanmoins d’en d’autres appellations du Sud Ouest.

gamay
Gamay
Duras : originaire du Tarn, on le retrouve surtout à Gaillac assemblé aux fer servadou, merlot et cabernet sauvignon. Cépage vigoureux et productif. Il se plait sur les sols sablonneux et calcaires.

Fer Servadou (Pinenc, mansois, soumanés , braucol, estronc, chalamoncet, couahort, herrant, petit mourastel, quefort): Cépage typique du Sud Ouest, il serait originaire du Pays Basque. Il est surtout présent à Gaillac, on le retrouve aussi à Madiran.

Tannat: Cépage antique, probablement issu du Béarn, présent dans beaucoup d’appellation du Sud Ouest. Variété emblématique du Madiran ou elle représente 55% de l’encépagement. Cépage robuste, tardif et productif.

Négrette: typique du Sud Ouest, il est très ancien (présent probablement depuis les Grecs). On le retrouve dans le Tarn à Fronton (70% maxi de l’encépagement) et à Gaillac et beaucoup dans le vignoble de l’Aveyron (Lavilledieu). Il se plait sur les sols argilo-sableux, très sensible à la pourriture grise.

Abouriou: présent dans le vignoble de Marmande. Il est productif mais pas très vigoureux. Il est toujours assemblé à d’autres cépages (sauf chez Elian da Ros).

Courbu noir: présent en faible proportion dans le Béarn. Jamais utilisé en moncépage.

Jurançon Noir ou luxuriant (en Aveyron): de moins en moins présent dans le sud ouest. Il recouvrait 12 320 ha en 1958 à 1 294 ha en 2004. On le trouve dans l’Aveyron. Il est très productif. Avec un rendement maitrisé il peut donner des résultats surprenant.

Portugais bleu: Cépage présent à Gaillac. Il est très productif.

Manseng noir: présent dans le Béarn. Il est replanté dans la région depuis les années 1970. Il est robuste et peut être très fertile.

Merille, périgord ou bordelais (à Fronton): Cépage toulousain (Fronton).

Prunelart: originaire de Gaillac, il a disparu après la crise du phylloxera. Il jouissait autrefois d’une grande notoriété on tente aujourd’hui de le réimplanter (12 ha en 2008). Il est peu fertile.

Gamay: Cépage du beaujolais, présent dans les vignobles de Marmande, de l’Aveyron, de Toulouse et de Gaillac. Il est précoce, craint le gel.

Syrah: Cépage du Rhône septentrional. Implanté dans les vignobles de Marmande, de l’Aveyron, de Toulouse et de Gaillac.


Pour les vins blancs

Gros Manseng: Implanté dans la Chalosse et le Béarn. Il est plus productif que le petit manseng. Surtout utilisé pour l’élaboration des vins blancs secs.

Petit Manseng ou ichiriota zuria tipia ( Pays Basque): Cépage du Jurançon, présent aussi dans le Béarn et Pacherenc.

Lauzet: présent à titre anecdotique dans le Jurançon et le Béarn. Il est robuste.

L’En de L’El (loin de l’œil en occitan): Cépage présent uniquement à Gaillac.Il est robuste et productif.

Ugni blanc
Ugni Blanc
Mauzac: Cépage emblématique de Gaillac, il aurait été introduit par les romains. Présent à 60% dans le Gaillacois. Il est sensible aux maladies cryptogamiques.

Arrufiac: Présent dans le Béarn à Saint Mont et à Pacherenc. Typique de la région il représente 30% de l’encépagement. Il est utilisé uniquement pour les vins blancs secs.

Baroque: C’est le cépage typique de Tursan, il représente 90% de l’encépagement. Il est très productif.

Raffiat de Moncade: Cépage uniquement présent dans le vignoble du Béarn et de Landes. Il est robuste et donne des vins gourmands aux arômes typiques de pierre à fusil.

Sauvignon: de grande classe on le retrouve dans les vignobles de Bergerac et Marmande surtout. Lorsqu’il est bien cultive et vinifié. Il est peu sensible à la pourriture noble. Cependant il craint l’oïdium, le black-rot et les maladies du bois. Il est résistant au mildiou.

Semillon: Surtout présent à Bergerac, c’est lui qui a l’origine de la grande réputation des vins moelleux de Bordeaux, grâce à sa sensibilité à la pourriture grise qui devient un avantage lorsqu’elle devient « noble ». Il accueille très favorablement le Botrytis Cinerea. Il est souvent assemblé au sauvignon.

Chenin (gamay blanc en Aveyron): Présent dans l’Aveyron. S’il est bien cultivé, il peut donner de très grands vins (particulièrement sur les sols calcaires et schistes). Vins fins, amples aux arômes de pommes avec une acidité fine et délicate. Il supporte bien le vieillissement.

Ugni Blanc: Présent à Bergerac, utilisé avec d’autres cépages il donne des vins vifs et légers aux arômes floraux.




Rendements des vins du sud-ouest


Rendements vins (hectolitres/hectare) Appellations
72hl/ha à 80hl/ha Floc de Gascogne
62hl/ha à 77hl/ha Bergerac blanc
Côtes de Bergerac blanc
62hl/ha à 72hl/ha Bergerac rosé
Côtes de Bergerac rosé
60hl/ha à 72hl/ha Côtes de Duras blanc
Côtes du Marmandais blanc
Gaillac blanc
60hl/ha à 68hl/ha Bergerac rouge
Côtes de Bergerac rouge
60hl/ha Jurançon sec
Pacherenc du Vic-Bilh blanc sec
Saint-Mont
58hl/ha Montravel blanc
55hl/ha à 66hl/ha Buzet
Côtes de Duras rouge
Côtes du Marmandais rouge et rosé
Fronton rosé
Gaillac rosé
55hl/ha à 60hl/ha Cotes du Frontannais rosé
55hl/ha Irouléguy blanc
Madiran
51hl/ha à 60hl/ha Béarn
50hl/ha à 60hl/ha Cahors
Côtes de Montravel
Cotes du Frontannais rouge
Fronton rouge
50hl/ha Haut-Montravel
Irouléguy rouge et rosé
Marcillac
Montravel rouge
Saussignac
45hl/ha à 54hl/ha Gaillac premières côtes
Gaillac rouge
45hl/ha Pécharmant
40hl/ha Jurançon moelleux
Monbazillac
Pacherenc du Vic-Bilh moelleux
Rosette




Millésimes des vins du sud-ouest


Les notes données aux vins sont une moyenne de la production sur l'ensemble de la région. Cette note varie de 1 à 5 en fonction des critères suivant :
   - très grande année: 5
   - grande année: 4
   - bonne année: 3
   - année moyenne: 2
   - année médiocre: 1

De 1947 à 2007 :
Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes
1900   1921   1942   1963   1984   2005 5
1901   1922   1943   1964 3 1985 4 2006 3
1902   1923   1944   1965   1986 3 2007 3
1903   1924   1945   1966 4 1987 2 2008  
1904   1925   1946   1967 3 1988 4 2009  
1905   1926   1947 5 1968   1989 5 2010  
1906   1927   1948   1969 1 1990 5 2011  
1907   1928   1949 5 1970 5 1991 2 2012  
1908   1929   1950   1971 4 1992 1 2013  
1909   1930   1951   1972   1993 2 2014  
1910   1931   1952   1973 3 1994 2 2015  
1911   1932   1953   1974   1995 4 2016  
1912   1933   1954   1975 5 1996 4 2017  
1913   1934   1955 4 1976 4 1997 3 2018  
1914   1935   1956   1977 1 1998 4 2019  
1915   1936   1957   1978 4 1999 3 2020  
1916   1937   1958   1979 4 2000 4 2021  
1917   1938   1959 3 1980 2 2001 4 2022  
1918   1939   1960   1981 4 2002 1 2023  
1919   1940   1961 5 1982 5 2003 3 2024  
1920   1941   1962 4 1983 3 2004 3 2025  




Autres vignobles de France


Cliquez sur les cartes pour accéder aux informations détaillées des vignobles

Vin Alsace Vin Beaujolais Vin Bordeaux Vin Bourgogne Vin Champagne
Vignoble alsace Vignoble beaujolais Vignoble bordeaux Vignoble bourgogne Vignoble champagne
Vin Jura Vin Languedoc Roussillon Vin Loire Vin Lorraine Vin Provence Corse
Vignoble jura Vignoble languedoc roussillon Vignoble loire Vignoble lorraine Vignoble provence corse
Vin Rhône Vin Bugey Vin Sud Ouest    
Vignoble rhone Vignoble savoie bugey Vignoble sud ouest    




Régions viticoles françaises




Réutilisez les données du site Vin-Vigne


La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.



Vin-Vigne © 2012 | Accueil | Mentions légales | Partenaires | Contact