Vin Vigne  
 
J'aime Vin-Vigne.com !
Bleu Noir


Vignoble de la Loire


En bref
Vins
Carte
Localisation
Régions viticoles
Histoire
Climat
Paysage
Terroir
Cépages
Rendements
Millésimes
Autres vignobles
Autres régions
Les vignes de la Loire côtoient, pour notre plus grand plaisir visuel, les nombreux châteaux. Le vignoble du Val de Loire s’étend sur presque 1000 kilomètres, il suit la Loire de sa source jusqu’à son estuaire : du Massif Central à Nantes! Les oenotouristes pourront admirer ces merveilles de l’architecture française, tout en dégustant des vins de Loire.

Ces vins qui dès le 10ème siècle connurent un franc succès dans le royaume de France, mais aussi dans celui d’Angleterre. Le vignoble ligérien produit des vins de toutes sortes : rouge, rosé et blanc sec, mousseux, moelleux... Parmi les vins jouissant d’une grande notoriété nous pouvons citer le Chinon, le Bourgueil, le Pouilly-Fumé, le Bonnezeaux.

Des vignerons ont fortement contribué à faire de la Loire un vignoble haut de gamme, en produisant des vins d’une finesse impressionnante.


Grâce au menu de gauche, découvrez la spécificité du vignoble de la loire à travers son terroir, cépages, histoire et carte des vins interactive.

Pour aller plus loin, voici la liste des 16 grands vignobles français :
 


Cliquez sur ces liens pour découvrir la spécificité et les informations détaillées de chacun d'eux.




Le vignoble de la loire en bref


Situation du vignoble de la Loire :
Le vin de Loire est produit sur les départements de la Loire-Atlantique(44), de la Vendée (85)du Maine-et-Loire (49)des Deux-Sèvres(79), de la Vienne(86), de la Sarthe(72), de l'Indre(36), de l'Indre-et-Loire(37), du Loir-et-Cher(41), du Loiret(45), du Cher(18), de la Nièvre(58), de l'Allier(03), du Puy-de-Dôme(63) et de la Loire(42).
Superficie de la vigne de la Loire :
La taille du vignoble est de 70 000 hectares dont 52 000 classées en AOC-AOP.
Terroir de la région Loire, Sol et Sous sol :
Le vignoble est planté sur des sols sableux, craie tuffeau, argilo-calcaires, schistes grèseux, granites et graves.
Cépages des vins de Loire :
Les cépages qui composent le vignoble sont pour le vin rouge, le cabernet franc, le gamay, le grolleau. Pour le vin blanc , le melon de Bourgogne, le chenin et le sauvignon.
Rendement moyen des vignes de la Loire :
Le rendement moyen diffère d'une appellation à l'autre, de 25hl/ha pour le Quarts de Chaume à 55 hl/ha pour le Bourgueil .
Climat du vignoble de la Loire :
La vigne bénéficie d'un climat de type tempéré-océanique et continental.
Domaines et Châteaux qui produisent du vin de Loire :
Il y a dans le vignoble 7 000 domaines dont le fameux Château de la Roche aux Moines, 1000 maisons de négoces et 24 caves coopératives.
Vins produits dans le vignoble de la Loire :
La production de la région est de 45% de vins blancs secs et vins blancs doux, 23% de vins rouges, 21% de vins rosés et 11% de vins mousseux.
Production du vignoble de la Loire :
La quantité de vin produit est de 3 173 000 hectolitres en 2008.
Les appellations du vignoble de la Loire :
52 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC-AOP) et 8 Indication Géographique Protégée (IGP)
Décret:
La première appellation reconnue par l'INAO date de 1936.
Le bon vin de Loire vient des communes :
Les bons vins viennent de Sancerre, Savennières, Vouvray, Tours, Cheverny, Nantes, Saint Pourçain, Amboise.
Les plus grandes années pour le vin de Loire :
Les meilleurs vins datent des années 1906, 1911, 1919, 1921, 1929, 1945, 1947, 1959, 1971, 1989, 1995, 1996, 1997, 2001, 2007.
Guide du vin de Loire :
Le meilleur guide du vin est celui de Dumesnil.
Routes des vins de Loire :
La route du vin s'étend sur 800km de Nantes à l'ouest jusqu'à Saint-Pourçain au sud en passant par Orléans, Sancerre, Tours...
Les vins bio de Loire :
Il existe des vins biologiques aux domaines Dagueneau, Puzelat, Bonhomme, Lenoir, Bain, Allion, Riffault, Nicolas Joly.
J'aime les vins de la Loire !
 
 
Les Guides Vin-Vigne
Publicité
Carte de la Loire
Carte du vignoble de la Loire




Liste des vins de la loire



Liste des appellations AOC / AOP


Le vignoble de la loire possède 52 appellations viticoles AOC. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles AOC du vignoble de la Loire Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles AOC du vignoble de la Loire
Appellations (Nombre: 52) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Anjou Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 6 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Anjou Villages AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Anjou Villages Brissac AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Anjou-Coteaux de la Loire AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Bonnezeaux Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Bon millésime
Bourgueil Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Cabernet d'Anjou Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Cabernet de Saumur Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Châteaumeillant Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Cheverny AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Chinon Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Côte roannaise AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Coteaux d'Ancenis AOC AOP 4 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Coteaux de l'Aubance AOC AOP 2 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Bon millésime
Coteaux de Saumur AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Coteaux du Giennois AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Coteaux du Layon Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 15 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Millésime du millénaire Très bon millésime
Coteaux du Loir AOC AOP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Coteaux du Vendômois Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Côtes d'Auvergne AOC AOP 8 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Côtes du Forez AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Cour-Cheverny AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Crémant de Loire Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Fiefs Vendéens Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 15 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Gros Plant du Pays Nantais AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Haut-Poitou AOC AOP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Jasnières Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Menetou-Salon Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Montlouis-sur-Loire AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Muscadet Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Muscadet Coteaux de la Loire AOC AOP 2 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Muscadet Côtes de Grandlieu AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Muscadet Sèvre et Maine Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Orléans AOC AOP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Orléans-Cléry AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Pouilly-Fumé Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du siècle Très grand millésime
Pouilly-sur-Loire AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Quarts de Chaume AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Bon millésime
Quincy Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Reuilly Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Rosé d'Anjou Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime
Rosé de Loire Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime
Saint-Nicolas-de-Bourgueil Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Saint-Pourçain Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Sancerre Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Saumur Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 5 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Saumur-Champigny Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Savennières Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 7 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Touraine Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 18 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Touraine Noble Joué AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Valençay Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Vouvray Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Millésime du millénaire Grand millésime



Liste des appellations IGP


Le vignoble de la loire possède 8 appellations viticoles IGP. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles IGP du vignoble de la Loire Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles IGP du vignoble de la Loire
Appellations (Nombre: 8) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Calvados Appellation viticole recherchée ! IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Comtés Rhodaniens IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Coteaux du Cher et de l'Arnon IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Côtes de la Charité IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Haute-Vienne IGP 3 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Puy-de-Dôme IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Urfé IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Val de Loire Appellation viticole recherchée ! IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime





Cartes des vins de la loire


carte des vins LoireRégion NantesRégion Anjou-SaumurRégion TouraineRégion CentreRégion Auvergne




Localisation du vignoble de la loire


Vignoble de la loire

C'est une des régions la plus étendue de France. La région se situe à l’ouest de la France et s’étend jusqu’en Auvergne au centre. Le vin de Loire est reconnaissable grâce à des grands vins comme le Savennières, le Sancerre et le Pouilly-Fumé. Les bons vins sont élaborés pour les plus connus avec le sauvignon, le cabernet franc et le chenin. Les professionnels du vin en France ont reconnus les domaines de la Coulée De Serrant, Didier Dagueneau, Thierry Germain, Jo-Pithon, Clos Rougeard, Pierre Bise, comme faisant parti des meilleurs de la région. Vin-Vigne.com a eu un coup de cœur pour le grand vin , Savennières Coulée de Serrant 1995 du Domaine de la Coulée de Serrant du fameux vignerons Nicolas Joly.




Régions viticoles de la loire


region vin loireRégion NantesRégion Anjou-SaumurRégion TouraineRégion CentreRégion AuvergneRégion NantesRégion Anjou-SaumurRégion TouraineRégion CentreRégion Auvergne




Histoire du vignoble de la loire



Les Eduens et les Romains à l’origine de l’implantation de la vigne dans la Vallée de Loire.

Les premières traces qui témoignent du passé viticole de la région remontent avant la conquête romaine. En effet nous savons grâce à des amphores italiques de type Dressel 1, que des commerçants romains faisaient du commerce avec les Eduens présents dans l’actuelle Bourgogne. De fortes concentrations d' amphores ont été retrouvées à Chalon-sur-Saône qui était un important oppidum à cette époque. Beaucoup furent exumées aussi à Roanne, Bribacte, Essalois et Joeuvres. De ces oppidums plus ou moins importants, les Eduens pouvaient gagner les rives de la Loire par Châteaumeillant, Levroux et Vernou-sur-Brenne. Des amphores du même type toujours furent retrouvées à Angers, territoire des Andécaves.

En revanche on n'a rien retrouvé du côté de Nantes, peut être que les Eduens ne sont pas arrivés à s’entendre avec les Namnètes, ou bien que ceux-ci n’avaient pas de goût pour le vin; leurs palais comme tous ceux de cette gaule préromaine étaient surtout habitués à la bière et aux boissons à base de miel. Pline l’Ancien référence des vignobles sur les rives de la Loire. Après la conquête Romaine, nous n’avons aucune trace de vignes dans la Loire jusqu’à Probus. En effet, ce dernier succédant à Domitien relança une vaste campagne de plantation de vignes en Gaule comme nous le rapporte l’historien Aurelius Victor : « Galliam…vinetis replevit, ». Probus acheva de propager la viticulture en Gaule.

Comme partout en Gaulle les barbares pillent et saccagent les villes et les vignobles et accélèrent la chute de l’Empire romain. Mais en parallèle le christianisme se développe et les ecclésiastiques hériteront et préserveront le savoir faire romain.

La charité de saint Martin
La charité de saint Martin


Les moines et les abbés héritent du patrimoine viticole des romains et l’enrichissent.

On sait qu’après la chute de l’Empire romain grâce aux recensements et aux acquisitions des ecclésiastiques, que le vignoble de la Vallée de la Loire était déjà très étendu de Saint Pourçain à Angers. La tradition affirme que la vigne fut introduite en Touraine par Saint Martin au 4ème. Au 5ème Clovis fonde un monastère sur le domaine de Micy (Loiret) dont l’abbé fondateur est Saint Mesmin, cette abbaye produira plus tard un excellent vin. Sidoine Apollinaire (évêque de Clermont Ferrand) témoigne de la présence de vigne dans la région, possession de l’évêque Félix. Grégoire de Tours (évêque de Tours et historien de l’Eglise) signale la présence de vignes en Touraine. Plus tard Venance Fortunat grand admirateur de Saint Martin témoigne de la présence de vignes prés de Nantes. Les abbayes dans la Vallée de Loire fleurissent jusqu’au 9ème et chacune aura son vignoble comme Saint- Benoit- sur- Loire ou Saint-Calais.



Du 10ème au 15ème siècle , le vin de Loire acquiert une notoriété.

Pendant plus de six siècles, les vignobles de la Loire vont connaître une grande expansion et vont très vite acquérir une grande notoriété. En 969 l’abbé de Cluny fait l’acquisition de vignes à Saint-Pourçain, région qui sera plus tard le berceau des seigneurs de Bourbon. Nous savons que dès 1199, les vins d’Anjou sont présents en Angleterre grâce à Jean Sans Terre (John Lackland) Roi d’Angleterre. On retrouve les vins d’Anjou sur les tables des évêques notamment sur celles de Guillaume d’Auvergne, mais aussi sur celles des princes du sang comme chez Charles de Valois en 1300. L’abbaye du Mont St Michel possédait déjà des vignes en Anjou en 1090. La réputation des vins de la Loire était déjà faite et étaient connus dans toute la partie Nord du royaume et jusqu’en Angleterre. Nous savons par Rodolphe de Diceto (archidiacre de Londres) qu’au 12ème le vignoble d’Anjou était bien étendu, signe que ces vins étaient vendus et qu’ils étaient appréciés.

guillaume x comte de poitiers
Guillaume X comte de Poitiers

Le vignoble d’Orléans était aussi très développé et reconnu, puisque Louis VII en 1148 offre à l’évêque de Lisieux du vin de cette région. A la fin du 12ème le port de la Rochelle est achevé. Ce grand port qui sera un axe commercial décisif et stratégique a été crée par Guillaume X, comte de Poitiers et duc de Guyenne. Les vins de Loire transiteront par ce port pour rejoindre l’Angleterre et d’autres régions du royaume de France, notamment la Bretagne qui n’en fait pas encore partie (la Bretagne sera rattachée au royaume en 1532). C’est à la même période que Jean Sans Terre fixe en Angleterre le prix des vins d’Anjou. Les Flamands tout comme les anglais profitent de ce commerce, les deux importent surtout des vins blancs d’Anjou. Le succès du Port de la Rochelle donna une impulsion majeure au secteur viticole de la Loire. Beaucoup d’abbayes ainsi que des cathédrales se dotent de vignes. En 1203 une charte de Saint Martin de Tours révèle l’existence du « plant auvernat » appelé orléanais en Touraine. Nous savons que le cabernet franc était déjà présent à Bourgueil ainsi qu’à Chinon, Saumur, et en Anjou. En 1055 le comte d’Anjou Geoffroy Martel en fait planter; ce cépage était connu sous le nom de breton ou bordelais. En 1241, des vins de Saumur sont servis avec du Saint Pourçain à la fête de l’entrée en chevalerie d’Alphonse de Poitiers en présence du grand roi Saint Louis (Louis IX). Notons que les vignerons de Saumur ont au 12ème, réussi à obtenir des allégements de servitudes féodales afin de pouvoir exploiter au mieux leurs vignes et cela afin d’être mis en concurrence avec le vignoble d’Angers.

Au 14ème les vignobles d’Anjou, d’Orléans et de Saint Pourçain étaient connus et reconnus pour leur qualité, Jean Maillart le poète en fait l’éloge. Le grand historien Roger Dion nous rappelle qu’il existait des vignobles secondaires qui étaient connus depuis le règne de Philippe Auguste et qui ce sont éteints définitivement à la fin du 19ème. Ce sont les vignobles de Clamecy,Issoudun et Le Blanc. La vente des vins d’Anger connait des hauts et des bas identiques aux relations qu’entretenaient le royaume de France et le duché de Bretagne. Et la fin du 15ème sous Charles VIII (fils de Louis XI), les vins de Loire jouissent déjà d’une notoriété certaine. Bien qu’exporté en Angleterre et présent à Paris, la consommation de ces vins est locale et s’étend aux provinces de Bretagne, Normandie et du Maine. Les relations avec la Bretagne sont encore délicates malgré le mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne. Notons qu’au cours de ce siècle, le rapprochement entre le vin et la santé est déjà d’actualité puisque Charles VII parle des vins d’Orléans comme « étant les plus propres pour le corps humain qu’on puisse trouver ».


Du 16ème au 18ème, de Rabelais au déclin des vignobles d’Angers et de Nantes.


Le 16ème est incontestablement le siècle de gloire des vins de Loire. En effet l’acheminement des vins par la Loire se démocratise de plus en plus, mais l’alliance entre le royaume de France et la Bretagne va permettre un accroissement des ventes des vins de Loire. Bien que le rattachement du duché de Bretagne à la couronne de France ait débuté par le mariage de Charles VIII avec Anne de Bretagne, celui sera renforcé par le second mariage de cette dernière avec Louis XII (le Père du Peuple). Et c’est enfin sous le règne de François Ier (François au Grand Nez) que l’alliance sera consommée pour de bon. En 1532, ce bon Roi, autorisa la Bretagne à maintenir à la frontière d’Ingrandes un droit de commerce avec l’étranger. Cela favorisera nettement l’accroissement des ventes, les voies d’acheminement étant plus sûres.

François Rabelais, médecin et écrivain humaniste, laissa un témoignage des plus important sur la viticulture ligurienne du 16ème. De nombreuses fois il fera l’éloge du cépage breton (cabernet franc) rentrant dans l’élaboration des vins de Chinon et Bourgueil, mais aussi des vins blancs d’Anjou. Gargantua et Pantagruel sont de grands habitués de ces vins ! En ce siècle de gloire des vins de Loire, le port de Nantes, principalement, voit passer les barriques angevines. Les vins partent pour l’Angleterre, les Pays Bas et l’Ecosse. Mais la Bretagne reste la grande cliente des vignerons de la Loire. Au milieu du 16ème, 10 000 tonneaux sont envoyés vers la Bretagne !

francois rabelais
Francois Rabelais
En 1559, l’année de la mort d’Henri II (mort malencontreusement d’un coup de lance reçu dans l’œil en face de l’hôtel des Tournelles), la paix avec Charles Quint est signée. Cette paix ouvrira un nouveau marché pour les vins de Loire. Jusqu’en 1572 les vignobles s’agrandiront afin de répondre à la demande des ces nouveaux clients. Les guerres de religions, par la suite, ralentiront considérablement l’expansion du vignoble. La fin de ce siècle est marquée aussi par une diminution de la consommation du vin en Bretagne au profit du cidre.

Au début du 17ème, les Hollandais ayant gagné leur indépendance en 1579, sont les maîtres du commerce maritimes. Ces marins et grands commerçants ont apporté avec eux l’art d’arranger les vins en vue de s’adapter au gout des consommateurs. Ils étaient friands des vins blancs doux ayant appris avec l’expérience que les vins à plus fortes teneur en alcool et en sucre se gardaient mieux pendant les longues distances maritimes. Ainsi au début de ce grand siècle, on voit apparaître à Sauternes et à Montbazillac, les premiers plants de vignes « botrytisées » afin de produire du vin blanc doux. Les hollandais ayant un comptoir important à Nantes, ils importèrent probablement cette technique en Touraine et en Anjou, adaptée au Chenin blanc. C’est la naissance des vins blanc doux de la Vallée de la Loire : Coteaux du Layon, Coteaux de L’Aubance… En revanche ce n’était pas des vins d’excellence. Ces vins apparaîtront le siècle suivant, les hollandais ne cherchant pas des vins de ce type, mais des vins élaborés rapidement pour répondre efficacement à la demande. Cette même période est marquée par le déclin brutal du vignoble d’Orléans tant apprécié au Moyen Age. Pour une fois cela n’est pas du aux aléas climatiques, ni microbiologiques, mais à l’homme ou plutôt à la politique humaine. Du fait de sa proximité avec Paris, ce vignoble fournissait l’essentiel des vins de la capitale. En 1642 l’ouverture du canal de Briare favorisait d’autant plus l’acheminement des vins d’Orléans. Des marchands cupides comprirent qu’en produisant plus, ils vendraient plus, c’est ce qui se passa au détriment de la qualité ce qui ne laissait personne indifférent. La notoriété des vins d’Orléans diminua déjà sur ce point. Ensuite le vignoble se retrouva au cœur d’une campagne anti-orléanaise pendant le règne d’Henri IV, au profit du vignoble Parisien. Beaucoup de pamphlets discréditèrent le vignoble d’Orléans qui ne s’en relèvera jamais. Tous les vignobles attenants à celui-ci furent atteints par ce discrédit, seul le vignoble de Touraine y échappa. Seul témoignage du glorieux passé viticole d’Orléans : la ville devint au 18ème la capitale du vinaigre. Ironie de l’histoire ! Au cours du Grand Siècle nous savons que le Vouvray jouissait d’une véritable notoriété.

Arrive le terrible hiver de 1709, précédé en 1708 d’un hiver doux mais d’un printemps aux gelées redoutables qui ont dévasté les vignes. Après un début d’hiver plutôt doux, dans la nuit du 5 au 6 janvier 1709 la vague de froid s’abat sur la France. Elle durera jusqu’au 24 du même mois. Les vignes ne furent pas détruites mais les cycles végétatifs furent stoppés par les inondations dues aux fontes de la neige et des gelées. Comme partout en France, à part le Languedoc, le vignoble de la Loire se trouva en pénurie de vins, les stocks ayant explosés. Le prix des vins qui ont échappé au massacre hivernal explosent. Du coup les vignerons pour pallier à cela plantèrent beaucoup plus de vignes que nécessaire jusqu’à l’édit de 1731 qui interdira toute plantation nouvelle (comme sous Domitien). A cette époque et jusqu’en 1789, la douane d’Ingrandes et les taxes perçues sur les vins rapportent de grands revenus à l’Etat. Celle-ci disparu à la Révolution, elle datait du règne de François Ier. La Révolution et les guerres de Vendée (ou plutôt le génocide franco-français) mis particulièrement à mal le vignoble ligérien surtout autour de Nantes et d’Angers.


Du 19ème au 21ème siècle, renaissance et reconnaissance.


Les vignes furent replantées dans un esprit plus qualitatif. Mais le vignoble sera touché par le mildiou et le phylloxera, ce dernier anéantira la totalité des vignes qui seront replantées par la suite sur des portes greffes américains. Le vignoble va avoir beaucoup de difficultés à s’imposer face au Languedoc qui produit des vins de quantités, des vins populaires, pour le nord de la France, et qui sont acheminés par chemins de fer.

En 1936, les vins de Sancerre, Muscadet, Quincy et Vouvray sont reconnus comme Appellations d’Origine Contrôlée. Plus tard les vins d’Anjou et de Saumur emboiteront le pas. La dernière venue est l’AOC-AOP Saumur Puy Notre Dame qui a vu le jour en 2009.

En 2000 la Vallée de Loire est classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Cette reconnaissance est du à son exceptionnelle richesse culturelle, architecturale, géographique et gastronomique.



Paysages du vignoble de la loire


Il n'y a rien de plus agréable que de boire un bon verre de vin de Loire dans les vignes! La Vallée de Loire s’étend sur presque 800km et traverse 13 départements et 5 régions administratives (Bourgogne, Centre, Pays de la Loire, Auvergne, Rhône Alpes). Même si ce sont les régions du Pays de la Loire et d’Auvergne qui nous intéressent ici, dresser un paysage commun est chose impossible sinon romanesque.

La Loire peut être divisée en cinq vignobles. Nous allons donc dresser succinctement (chaque paysage sera approfondi par la suite) le paysage viticole correspondant à chacune de ces zones :

Paysage du Pays Nantais :
A l’Ouest, ce vignoble fait face à l’Océan Atlantique, il est traversé par Loire. L’humidité est très présente. Le relief est peu élevé, il se situe entre 10 et 90m. Et peu plus au sud ouest dans les Fiefs Vendéens, certaines vignes sont implantées sur des marais salant. Les pentes sont plutôt douces et l’altitude va de 25 à 60M ;

Paysage d' Anjou-Saumur :
Zone viticoles très étendue, enclavée entre le Pays Nantais à l’ouest et la Touraine à l’est. Il s’étend sur les deux rives de la Loire. Ce vignoble offre un paysage divers, mêlant plaine et grandes étendues fluviales. La renommée de cette zone vient de cette fameuse roche, la craie tuffeau, très présente autour de Saumur.

Paysage de Touraine :
Situé à l’est de l’Anjou-Saumur et à l’ouest du Centre, ce vignoble peut être considéré comme le berceau historique des vins de Loire (avec celui de St Pourçain). Ce qui le caractérise c’est qu’il est traversé de partout par un multitude de cours d’eau et notamment l’Indre, le Cher et la Vienne. Il est très connu pour ces habitations troglodytiques taillées à même le tuffeau. Les vallées et les plateaux qui composent ce paysage s’élève à 50m au maximum.

Paysage du Centre :
Il porte bien son nom. Située quasiment au centre de la France à l’est de la Touraine et au nord de l'Auvergne. Les différents vignobles qui le composent sont plutôt dispersés les uns des autres et sont tous disséminés entre les plaines céréalières et les terrains d’élevage. Beaucoup de cours d’eau traversent cette zone composée de terrasses, plateaux et coteaux accidentés (Sancerre) et collines pentues comme à Pouilly.

Paysage d'Auvergne :
C’est un paysage marqué par l’influence des massifs montagneux d’Auvergne, le Massif Central entre autres, ainsi que par des reliefs de types volcaniques.




Climat du vignoble de la loire


Le climat est un facteur important car il favorise la croissance de la vigne et donc la qualité du vin. Tout comme les paysage du vignoble, les climats sont divers tout en étant chacun à sa façon modérer par la Loire. Nous allons donc présenter succinctement le climat propre à chaque vignoble.

Climat du Pays Nantais :Climat de type océanique.

Climat d’Anjou-Saumur : Climat de type océanique tempéré, présence de vents humides.

Climat de Touraine : Climat océanique, semi-continental, microclimats à Vouvray et Montlouis .

Climat du Centre : Climat semi-continental avec de nombreux microclimats.

Climat d’Auvergne : Climat de type montagnard.




Terroir du vignoble de la loire


Tout comme les climats et les paysages, dresser une carte des sols et sous sols commune au cinq vignobles qui composent le vignoble de la Loire ne serait pas chose sérieuse. Néanmoins, la Loire à étendue son lit dans le Bassin Parisien. Le vignoble s’étend entre d’une part le Massif Armoricain au nord et le Massif Central et peu plus au Sud. Les caractéristiques géologiques propres à chaque vignoble seront abordées plus en profondeur dans les chapitres correspondants. Pour le moment nous allons évoquer vignoble par vignoble, succinctement, quels sont les natures des sols et sous sols qui les composent.Cette diversité des terroirs contribue à la typicité du vin de la Vallée de la Loire.


Terroir du Pays Nantais :
Sols bruns acide et calcaires jurassique, schistes (Vendée), gneiss et schistes, sables et limons (Nantes),

Terroir d’Anjou-Saumur :
Sols argilo-calcaires et craie tuffeau du Bassin Parisien (Saumur), sols schisteux du Massif Armoricain (Anjou), sols graveleux (Aubance),

Terroir de Touraine :
Sols de graves, sols argilo-calcaires ou tufs (Chinon). Sols sableux, limoneux et argileux ou « varennes », craie tuffeau de Benais, calcaires (Saint Nicolas et Bourgeuil).Tuffeau et calcaire ou « aubuis », sols argilo-silicieux ou « perruches » (Montlouis et Vouvray).

Terroir du Centre :
Ssols argilo-calcaires, sable, argile à silex (Cheverny). Sols de graves et sableux (Orléans). Sols argileux, sableux, tuffeau, silex (Coteaux du Loir). Sols argileux à silex et sablo-limoneux (Valençay).Calcaires blancs, sols siliceux et argileux, silex, sols bruns (Pouilly fumé). Calcaires blancs et calcaires durs, marnes (Sancerre). Sols calcaires ou « oreilles de poule », soles argileux, argilo silicieux, sablo-graveleux, sablo-limoneux ( Quincy, Giennois, Menentou-Salon…)

Terroir d’Auvergne :
sols volcaniques, granite, argilo-calcaires ( Roanne, Saint Pourçain…)




Cépages du vignoble de la loire


Pour le vin rouge
Gamay
Gamay


Cabernet Franc : Cépage appartenant à la famille des Carmenets, il est originaire du Pays Basque côté espagnol. Très tôt on le retrouve en France sous le nom de Breton ( Rabelais, XVIème ). Il sert à l’élaboration du vin d’Anjou, du vin de Saumur, du vin de Chinon, du vin de Bourgueil et du vin de Saint Nicolas de Bourgueil. Cépage mythique. Il se plait sur les sols argilo-calcaires, et sur les sols de tuffeau.

Cabernet Sauvignon : De la famille des Carmenets, c’est grâce à son implantation dans le vignoble de Bordeaux qu’il a acquéri une notoriété internationale. Comme son cousin, on le retrouve dans le vignoble d’Anjou. Il a besoin de sols précoces et chauds, des sols de graves de préférences. Il donne dans la Loire un vin plus léger qu’à Bordeaux.

Gamay : Il est sensible mais très fertile. Il n’aime pas les conditions trop fertiles ou les climats trop chauds. On le retrouve pour l’élaboration de l'Anjou, en Touraine, à Ancenis dans les Fiefs Vendéens et dans le Haut Poitou

Pinot noir : On le retrouve dans l’élaboration du Sancerre et en Touraine .Il est sensible, il craint les grandes maladies de la vigne, le mildiou en particulier. C’est un cépage exigeant, il se plait essentiellement sur les sols argilo-calcaires ou la roche tendre.

Pinot Gris : Il était appelé tokay pinot gris autrefois. C’est un cépage gris surement originaire de Bourgogne. On le trouve dans le vignoble de Touraine et dans les coteaux d’Ancenis. C’est un cépage robuste, peu fertile.

Pinot Meunier : C’est le cépage principal que l’on trouve autour d’Orléans. Sinon on le retrouve surtout en Champagne. Il est robuste et résiste très bien aux hivers rigoureux. Il se plait sur les sols de graves et sableux.

Cot : Il est présent surtout dans le vignoble de Touraine, dans la vallée du Cher et à Montlouis. C’est un cépage robuste, il aime les sols argileux et humides. Rarement utilisé en mono cépage dans le région il rentre avec d’autres cépages dans des assemblages.

Pineau d’Aunis : Il est appelé chenin noir aussi. Il est très vieux, connu depuis l’Antiquité. Il est robuste, productif mais peu endurant. Il est présent dans le Vendômois et dans les Coteaux du Loir.

Grolleau : Il est un peu présent dans le Maine et Loire, en Loire Atlantique et en Vendée. Il est productif et robuste. On l’utilise pour l’élaboration du rosé d’Azay-le-Rideau..

Gamay de Bouze : Cépage teinturier originaire de Bourgogne (Bouze-lès-Beaune). Il est pratiquement inexistant. On le retrouve en Touraine pour l’élaboration du rosé.

Negrette : Cépage du Sud Ouest (Fronton) essentiellement, on le retrouve néanmoins dans les Fiefs Vendéens ou il se plait sur les terrains sablonneux.


Pour le vin blanc


Chenin blanc ou pineau de la Loire(appelé « plant d’anjou » au Xème ) : typique de la Loire (on le trouve dès le IXème ), il a fait la réputation des blancs du vignoble d’Anjou-Saumur et du vignoble de Touraine. Il donne les grands vins blancs secs de Savennières, Jasnières, Vouvray, Montlouis, Anjou, Saumur…) mais on le retrouve dans l’élaboration des blancs doux (Coteaux du Layon, Quarts de Chaume, Coteaux de l’Aubance, Jasnières, Vouvray, Montlouis…). Il est adapté aussi à l’élaboration des vins effervescents ( Vouvray, Montlouis, Crémant de Loire). C’est un cépage robuste qui s’adapte très bien aux sols fertiles.

Sauvignon : Cépage noble qui donne de très grands blancs à Pouilly Fumé, Reuilly, Quincy, Sancerre, Menetou Salon, Cheverny… C’est probablement dans cette région et à Bordeaux qu’il exprime tout son potentiel. Il est très robuste mais peu productif, néanmoins il est sensible aux maladies tel que l’oïdium et le black-rot.Il est tout a fait apte au vieillissement.

chardonnay
Chardonnay
Chardonnay : Connu sous le nom d’Auvernat depuis le Moyen Age. On le retrouve en Auvergne à St Pourçain et dans l’appellation Côtes d’Auvergne. Il entre dans la composition du Crémant de Loire et du Saumur Brut. C’est cépage qui débourre tôt et qui craint les gelées tardives. Il possède une très bonne faculté d'adaptation divers sols et conditions climatiques. Il possède un potentiel en alcool élevé (jusqu'à 14°).

Melon de Bourgogne : D’origine bourguignonne comme son nom l’indique. C’est le cépage qui sert à l’élaboration du Muscadet en Loire-Atlantique. On le retrouve sur 11 000ha. Il se plait beaucoup sur les terroirs argilo-siliceux et frais. Il est robuste mais plutôt sensible aux maladies de la vigne. Il est soumis à un élevage sur lies. Ce n’est pas un vin destiné à la garde.

Romorantin : utilisé pour l’élaboration du Cour-Cheverny et dans le Valençay, il représente 60ha dans le Loir et Cher. Cépage plutôt rigoureux, il est assez productif.

Folle- blanche : probablement originaire de Charente, il sert à l’élaboration de l’AOVDQS Gros plant du Pays Nantais. Il est assez robuste et fertile, il craint néanmoins les maladies de la vigne.

Chasselas : présent surtout autour de Moissac, c’est un très bon raisin de table. Il rentre dans l’élaboration du Pouilly sur Loire. Il est plutôt sensible aux aléas climatiques.

Arbois ou menu pineau : présent en Touraine dans l’Indre, l’Indre et Loire, le Loir et Cher, le Loiret, les Deux Sèvres et la Vienne. Il est présent sur 600 ha dans le Loir et Cher. C’est un cépage robuste. Il est rarement vinifié seul.

Grolleau Gris : C’est la variété grise du grolleau noir. On le retrouve surtout dans le Maine et Loire, en Vendée et en Loire-Atlantique. C’est un cépage vigoureux et productif. Il donne des vins légers au faible potentiel en alcool. Il rentre dans l’élaboration de certains vins effervescents.

Saint-Pierre-Doré : Présent à titre anecdotique dans le vignoble d’Auvergne à St Pourçain. Il n’est pas très vigoureux mais productif.

Sacy ou Tressalier : Présent à titre anecdotique dans le vignoble d’Auvergne à St Pourçain, de moins en moins présent.




Rendements des vins de la loire


Rendements vins (hectolitres/hectare) Appellations
74hl/ha à 80hl/ha Crémant de Loire
Saumur mousseux
72hl/ha à 78hl/ha Touraine mousseux
Touraine pétillant
67hl/ha à 76hl/ha Anjou mousseux
65hl/ha à 78hl/ha Montlouis-sur-Loire
Montlouis-sur-Loire mousseux
Montlouis-sur-Loire pétillant
Muscadet
Muscadet primeur
Vouvray mousseux
65hl/ha à 75hl/ha Rosé d'Anjou
Rosé d'Anjou nouveau ou primeur
Menetou-Salon blanc
Pouilly-Fumé ou Blanc Fumé de Pouilly
Pouilly-sur-Loire
Quincy
Reuilly blanc
Touraine blanc
63hl/ha à 75hl/ha Coteaux du Giennois blanc
Sancerre blanc
63hl/ha à 69hl/ha Coteaux du Giennois rosé
Menetou-Salon rosé
Reuilly rosé
Sancerre rosé
60hl/ha à 72hl/ha Anjou gamay
Anjou gamay nouveau ou primeur
Cheverny blanc
Cour-Cheverny
Rosé de Loire
Touraine rouge
60hl/ha à 70hl/ha Touraine Mesland blanc
60hl/ha à 69hl/ha Cabernet d'Anjou nouveau ou primeur
60hl/ha à 68hl/ha Valençay blanc
60hl/ha à 66hl/ha Coteaux du Vendômois rosé
60hl/ha à 65hl/ha Anjou rouge et blanc
Saumur blanc
59hl/ha à 69hl/ha Coteaux du Giennois rouge
Menetou-Salon rouge
Reuilly rouge
Sancerre rouge
57hl/ha à 69hl/ha Cabernet de Saumur
Cabernet de Saumur nouveau ou primeur
Saumur
Saumur-Champigny
55hl/ha à 69hl/ha Chinon blanc
55hl/ha à 67hl/ha Bourgueil 
Chinon rouge et rosé
Touraine Amboise rosé
Touraine Mesland rouge
Touraine Noble Joué
55hl/ha à 67hl/ha Saint-Nicolas-de-Bourgueil
55hl/ha à 66hl/ha Cheverny rouge et rosé
Côte roannaise
Côtes du Forez
Muscadet sur lie
Muscadet Coteaux de la Loire
Muscadet Coteaux de la Loire sur lie
Muscadet Sèvre et Maine
Muscadet Sèvre et Maine sur lie
Saint-Pourçain
Touraine Azay-le-Rideau
55hl/ha à 65hl/ha Valençay rouge et rosé
55hl/ha à 65hl/ha Coteaux du Loir
55hl/ha à 63hl/ha Touraine Amboise rouge et blanc
55hl/ha à 61hl/ha Coteaux du Vendômois rouge et blanc
55hl/ha à 60hl/ha Orléans blanc
55hl/ha Muscadet Côtes de Grandlieu
Muscadet Côtes de Grandlieu sur lie
52hl/ha à 65hl/ha Montlouis-sur-Loire blanc
Vouvray blanc
52hl/ha à 63hl/ha Jasnières
50hl/ha à 65hl/ha Orléans-Cléry
50hl/ha à 56hl/ha Anjou Villages Brissac
Saumur Puy-Notre-Dame
50hl/ha à 55hl/ha Orléans rouge et rosé
50hl/ha Savennières blanc
Savennières Coulée de Serrant
Savennières Roche aux Moines
35hl/ha à 40hl/ha Anjou-Coteaux de la Loire
Coteaux de l'Aubance
Coteaux de Saumur
Coteaux du Layon
Coteaux du Layon Beaulieu-sur-Layon ou Beaulieu
Coteaux du Layon Chaume
Coteaux du Layon Faye-d'Anjou ou Faye
Coteaux du Layon Rablay-sur-Layon ou Rablay
Coteaux du Layon Rochefort-sur-Loire ou Rochefort
Coteaux du Layon Saint-Aubin-de-Luigné ou Saint-Aubin
Coteaux du Layon Saint-Lambert-du-Lattay ou Saint-Lambert
35hl/ha Savennières moelleux
25hl/ha à 30hl/ha Bonnezeaux
25hl/ha Quarts de Chaume




Millésimes des vins de la loire


Les notes données aux vins sont une moyenne de la production sur l'ensemble de la région. Cette note varie de 1 à 5 en fonction des critères suivant :
   - très grande année: 5
   - grande année: 4
   - bonne année: 3
   - année moyenne: 2
   - année médiocre: 1

De 1900 à 2007 :
Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes
1900 3 1921 5 1942 1 1963 1 1984 1 2005 3
1901 2 1922 1 1943 2 1964 3 1985 3 2006 3
1902 1 1923 5 1944 1 1965 1 1986 3 2007 4
1903 1 1924 3 1945 5 1966 3 1987 3 2008  
1904 3 1925 1 1946 2 1967 3 1988 3 2009  
1905 3 1926 3 1947 5 1968 1 1989 5 2010  
1906 5 1927 1 1948 2 1969 3 1990 4 2011  
1907 1 1928 4 1949 3 1970 3 1991 2 2012  
1908 1 1929 5 1950 3 1971 4 1992 3 2013  
1909 1 1930 1 1951 1 1972 1 1993 3 2014  
1910 1 1931 1 1952 3 1973 3 1994 3 2015  
1911 5 1932 1 1953 5 1974 1 1995 4 2016  
1912 1 1933 4 1954 1 1975 3 1996 4 2017  
1913 1 1934 3 1955 3 1976 5 1997 3 2018  
1914 3 1935 3 1956 1 1977 1 1998 3 2019  
1915 2 1936 2 1957 3 1978 4 1999 3 2020  
1916 1 1937 4 1958 2 1979 3 2000 3 2021  
1917 2 1938 2 1959 5 1980 3 2001 4 2022  
1918 1 1939 1 1960 1 1981 3 2002 3 2023  
1919 5 1940 1 1961 3 1982 3 2003 3 2024  
1920 1 1941 1 1962 3 1983 2 2004 3 2025  




Autres vignobles de France


Cliquez sur les cartes pour accéder aux informations détaillées des vignobles

Vin Alsace Vin Beaujolais Vin Bordeaux Vin Bourgogne Vin Champagne
Vignoble alsace Vignoble beaujolais Vignoble bordeaux Vignoble bourgogne Vignoble champagne
Vin Jura Vin Languedoc Roussillon Vin Loire Vin Lorraine Vin Provence Corse
Vignoble jura Vignoble languedoc roussillon Vignoble loire Vignoble lorraine Vignoble provence corse
Vin Rhône Vin Bugey Vin Sud Ouest    
Vignoble rhone Vignoble savoie bugey Vignoble sud ouest    




Régions viticoles françaises




Réutilisez les données du site Vin-Vigne


La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.



Vin-Vigne © 2012 | Accueil | Mentions légales | Partenaires | Contact