Vin Vigne  
 
J'aime Vin-Vigne.com !
Bleu Noir


Vignoble du Languedoc-roussillon


En bref
Vins
Carte
Localisation
Régions viticoles
Histoire
Climat
Paysage
Terroir
Cépages
Rendements
Millésimes
Autres vignobles
Autres régions
Le vignoble du Languedoc-Roussillon est un des plus grands de France avec une superficie de plus de 245 000 hectares plantée de vignes! Il a été crée par les grecs et les romains dans la continuité de celui de Provence. On y découvre des vins somptueux élaborés grâce à des vignerons de talents comme, Canet Valette, Gauby, La Grange des pères ou le Clos des Fées. Les cépages grenache et syrah sont bien représentés et offrent des vins typés comme Fitou, Corbières, Saint Chinian…

Le Roussillon possède un très beau patrimoine viticole surtout en ce qui concerne les vins doux naturels comme à Maury et à Banyuls. Sur les desserts ou en digestifs, ces vins sont parfaits. Le Languedoc et le Roussillon sont des régions superbes et très accueillantes. Ce sont des régions idéales pour organiser des routes des vins ludiques.


Grâce au menu de gauche, découvrez la spécificité du vignoble du languedoc-roussillon à travers son terroir, cépages, histoire et carte des vins interactive.

Pour aller plus loin, voici la liste des 16 grands vignobles français :
 


Cliquez sur ces liens pour découvrir la spécificité et les informations détaillées de chacun d'eux.




Le vignoble du languedoc-roussillon en bref


Situation du vignoble du Languedoc-Roussillon :
Le vin est produit sur les départements de l'Aude (11), du Gard (30) de l'Hérault (34) et des Pyrénées-Orientales(66).
Superficie de la vigne du Languedoc-Roussillon :
La taille du vignoble est de 246 000 hectares classés en AOC-AOP.
Terroir de la région Languedoc-Roussillon, Sol et Sous sol :
Le vignoble est planté sur des sols argilo-calcaires, schisteux, grèseux, molassiques, alluvionaires.
Cépages des vins du Languedoc-Roussillon :
Les cépages qui composent le vignoble sont pour le vin rouge, le grenache, le mourvèdre, la syrah, le carignan, le cinsault. Pour le vin blanc, le bourboulenc, le grenache blanc, la marsanne, la roussanne.
Rendement moyen des vignes du Languedoc-Roussillon :
Le rendement moyen diffère d'une appellation à l'autre, de 20hl/ha pour le Banyuls à 60 hl/ha pour la clairette.
Climat du vignoble du Languedoc-Roussillon :
La vigne bénéficie d'un climat de type tempéré-méditerranéen.
Domaines et Châteaux qui produisent du vin du Languedoc-Roussillon :
Il y a dans le vignoble 2 500 domaines, 230 caves coopérative et 30 000 vignerons dont les fameux domaines de la Grange des Pères, du Clos des Fées, de la Rectorie.
Vins produits dans le vignoble du Languedoc-Roussillon :
La production de la région est de 15% de vins blancs secs et doux, 85% de vins rouges et vins doux naturels.
Production du vignoble du Languedoc-Roussillon :
La quantité de vin produit est de 12 000 000 d'hectolitres en 2010.
Les appellations du vignoble du Languedoc-Roussillon :
28 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC-AOP) et 25 Indication Géographique Protégée (IGP)
Décret:
La première appellation reconnue par l'INAO date du 30 juillet 1936.
Le bon vin du Languedoc-Roussillon vient des communes :
Les bons vins viennent de Banyuls, Collioure, Saint-Jean-de-Minervois, Lesquerde, Tautavel.
Les plus grandes années pour le vin du Languedoc-Roussillon :
Les meilleurs vins datent des années: 1990, 1991, 1995, 1998, 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2010.
Guide du vin du Languedoc-Roussillon :
Le meilleur guide du vin est celui de Robert Parker, d'Annick et Aubépine de Scriba.
Routes des vins du Languedoc-Roussillon :
La route du vin s'étend sur une bonne partie des côtes méditerrannéennes de Montpellier à Port Vendres en passant par Carcassonne et Perpignan.
Les vins bio du Languedoc-Roussillon :
Il existe des vins biologiques aux domaines de la Grange des Pères, Canet Valette, Clavel, Magnon, Mas d'Agalis.
J'aime les vins du Languedoc-roussillon !
 
 
Les Guides Vin-Vigne
Publicité
Carte du Languedoc-roussillon
Carte du vignoble du Languedoc-roussillon




Liste des vins du languedoc-roussillon



Liste des appellations AOC / AOP


Le vignoble du languedoc-roussillon possède 28 appellations viticoles AOC. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles AOC du vignoble du Languedoc-roussillon Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles AOC du vignoble du Languedoc-roussillon
Appellations (Nombre: 28) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Banyuls Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 11 Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime
Banyuls grand cru AOC AOP 4 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime
Cabardès AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime
Clairette de Bellegarde AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Clairette du Languedoc Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 36 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Collioure Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Grand millésime Millésime du millénaire Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Corbières Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime
Corbières-Boutenac AOC 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Millésime moyen Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
Costières de Nîmes Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Côtes du Roussillon Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 7 Grand millésime Millésime du millénaire Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Côtes du Roussillon Villages AOC AOP 5 Grand millésime Millésime du millénaire Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Crémant de Limoux AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Faugères Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Fitou Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Grand Roussillon AOC AOP 4 Grand millésime Millésime du siècle Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Languedoc Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 30 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Limoux AOC AOP 4 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime
Malepère AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Maury Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 11 Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Minervois Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Minervois-La Livinière AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Grand millésime
Muscat de Frontignan Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Bon millésime
Muscat de Lunel AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime
Muscat de Mireval AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Bon millésime
Muscat de Rivesaltes Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 2 Grand millésime Millésime du millénaire Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Muscat de Saint-Jean-de-Minervois AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Rivesaltes Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 6 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Saint-Chinian Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 5 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime



Liste des appellations IGP


Le vignoble du languedoc-roussillon possède 26 appellations viticoles IGP. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles IGP du vignoble du Languedoc-roussillon Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles IGP du vignoble du Languedoc-roussillon
Appellations (Nombre: 26) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Ariège IGP 3 Millésime moyen Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Très bon millésime
Aude IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Cévennes IGP 3 Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Cité de Carcassonne IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Côte Vermeille IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Coteaux d'Ensérune IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Coteaux de Narbonne IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Coteaux de Peyriac IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Coteaux du Libron IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Coteaux du Pont du Gard IGP 3 Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Côtes Catalanes IGP 3 Grand millésime Millésime du millénaire Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Côtes de Thau IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Côtes de Thongue IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime
Côtes du Brian IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Duché d'Uzès IGP 3 Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Gard IGP 3 Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Haute Vallée de l'Aude IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Haute Vallée de l'Orb IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Le Pays Cathare IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime
Pays d'Hérault IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Pays d'Oc Appellation viticole recherchée ! IGP 20 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Sable de Camargue IGP 17 Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Saint-Guilhem-le-Désert IGP 3 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Vallée du Paradis IGP 3 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Vallée du Torgan IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime
Vicomté d'Aumelas IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime





Cartes des vins du languedoc-roussillon


carte des vins du languedoc_roussillon Région LanguedocRégion RoussillonRégion LanguedocRégion Roussillon




Localisation du vignoble du languedoc-roussillon


Vignoble du languedoc-roussillon

C'est une des régions à vins la plus étendue de France. La région se situe au Sud-ouest de la France près des Pyrénées-Orientales, entre les vignobles de Provence-Corse à l’est et du Sud-ouest à l’ouest. Le vin du Languedoc-Roussillon est reconnaissable par sa puissance et ses arômes typiques apportés par le cépage Syrah. Les bons vins sont élaborés pour les plus connus avec la syrah, le grenache, le carignan. Les professionnels du vin en France ont reconnus les domaines de la Grange des Pères, Canet Valette, Mas Amiel, Rectorie, Clos des Fées, comme faisant parti des meilleurs . Vin-Vigne.com a eu un coup de cœur pour le grand vin de pays de l’Hérault 1999 du domaine de la Grange des Pères.




Régions viticoles du languedoc-roussillon


region vin languedoc_roussillonRégion LanguedocRégion RoussillonRégion LanguedocRégion Roussillon




Histoire du vignoble du languedoc-roussillon



Des Phocéens aux Romains (de -600 av JC à + 300 ap JC)


probus
Probus
Les vignobles méditerranéens, dont ceux du Languedoc et du Roussillon, remontent à la colonisation grecque. Ce sont les Phocéens (Grecs d’Asie Mineur, habitants de Phocée) qui les premiers développèrent vraiment la vigne à des fins commerciales. Mais il est de plus en plus évident que la vigne fût transportée par les Grecs contrairement à l’idée reçu de Diodore de Sicile qui voyait des « vignes sauvages naissant d’elles mêmes et portant des fruits non autrement que les vignes cultivées par l’industrie humaine. Sans doute parlait-il de la vigne sauvage dite lambrusque (vitis sezannensis) qui lorsqu’elle n’est pas maniée par l’homme donne des raisins très petits et acides impropres pour l’élaboration du vin. C’est cette même vigne dont profitaient les hommes préhistoriques pour en faire une boisson en Europe du Nord. Notons que les Grecs en plus d’emmener des cépages extérieurs ont apporté l’art de la taille de la vigne (la viticulture) vitem putare en latin pour reprendre le terme de Justin (historien au IIème siècle). Les grecs à partir de Marseille, créèrent d’autres villes dont Agde. Ils développèrent énormément le commerce du vin et par là un commerce parallèle d’amphores et de poterie utilitaires diverses : negotiatori vinario et artis cretariae. On a retrouvé à l’Ile Riou, près de Marseille l’épave d’un navire grec datée de l’an -200 av JC contenant des amphores pleines, des bols et des assiettes (La vigne et le Vin, P. Jamain).

Les Romains en -118 av JC colonisent la côte méditerranéenne .L’empereur Domitius crée la Province narbonnaise qui bénéficie du statut de Provincia romana. Les Romains développèrent la plantation de la vigne et en importèrent d’Italie. Narbonne centre commercial devint un port très puissant. Mais la plantation des vignes et des oliviers dans la région de Narbonne était réglementée par le Sénat Romain qui voulait par là promouvoir ses « oliveraies et vignobles » comme nous le rapporte Cicéron (De re publica (III,9,16)) : « Transalpinas gentes oleam et vitem serere non sinimus, quo pluris sint nostra oliveta nostraeque vineae » On peut dire qu’au Ier siècle av JC le narbonnais était un puissant vignoble aux multiples intérêts. Cependant il ne fournissait qu’une partie des vins pour l’Europe du Nord. La viticulture romaine de Narbonnaise n’était pas capable d’approvisionner seule le marché gaulois. Columelle en citant l’agronome Senera fait état de la progression des vignes dans les vignobles méridionaux vers l’an 100 av JC. Le commerce vinicole méditerranéen et donc narbonnais allait jusque dans les alentours de Nuits St Georges ! Comme l’atteste les fouilles de Gergovie en Limagne, qui ont mis à jour des amphores de provenance méditerranéenne sous l’époque d’Auguste ( -63av JC à 14 ap JC).

Le Languedoc servait d’itinéraire pour acheminer les fûts vers le Rouergue, ainsi que le couloir rhodanien qui était privilégié pour fournir les pays du Nord. Sous le règne d’Auguste, nous savons qu’il y eut de véritables recherches pour enrichir les vignobles de variétés nouvelles à partir du Rhône.

En 92, l’empereur Domitien par un édit, ordonne dans les provinces romaines d’arracher la moitié des vignobles non pour les priver de la viticulture mais pour pallier à la pénurie de blé .Les paysans délaissant sa culture pour celle de la vigne. Ecoutons Suétone : « la surabondance du vin et la pénurie du blés étaient l’effet d’un engouement excessif pour la vigne, d’où résultait l’abandon des labours, l’empereur interdit, en Italie, toute plantation nouvelle, et ordonna, dans les provinces, d’arracher au moins la moitié des vignobles ». L’idée que Domitien fit arracher les vignes uniquement pour protéger la viticulture italienne n’est pas tenable. Le plus célèbre tenant de cette théorie est Chaptal. Reconnaissons qu’il est allé un peu vite en besogne. Cette théorie est mis à mal par le nombre d’exportations de vins qu’il y eut entre le règne de Domitien et celui de Probus, en Bourgogne et à Lyon, que des documents irrécusables attestent. De même, Domitien ordonna l’arrachage des parcelles de vignes les moins bonnes et qui prenaient abusivement la place des céréales. En 276, Probus autorisa la plantation des vignes dans toute la Gaulle afin de continuer l’expansion des vignobles sur des terrains pas encore découvert alors. Comme pour la plupart des vignobles de la Gaulle, le vignoble du Languedoc-Roussillon subit les invasions barbares (Wisigoths et Francs) tout y est vandalisé. Le vignoble du Roussillon est ravagé par les Sarrasins.


De Saint Benoit d’Aniane aux vins épicés et liquoreux de Montpellier ( de 782 à 1251).


St Benoit d’Aniane
St Benoit d’Aniane
L’empire romain s’effondre mais tous son héritage viticole emprunté aux phocéens demeure jusqu’à aujourd’hui. Dans le Languedoc-Roussillon comme dans toutes les autres régions de France, le christianisme à travers l’ancien empire romain « converti » se diffuse. Ce sont les moines qui vont continuer la culture de la vigne et assurer la survie de la viticulture en Languedoc-Roussillon.

En 782, Saint Benoit D’Aniane (proche de Pépin le Bref et de Charlemagne, il lutta contre l’adoptianisme) fonde l’abbaye d’Aniane sous le règne de Charlemagne. De cette abbaye comme Citeaux en Bourgogne, naissent d’autres abbayes qui joueront un rôle fondamental jusqu’au XVIIIè siècle. La magnifique Abbaye de Saint-Guilhem -le-Désert (patrimoine mondial) fait partie de celles-ci. Notons qu’à l’époque de Charlemagne, les Evêques, les archevêques, les abbés, les moines, portaient le titre qu’ils méritaient vraiment de pater vinearum, père des vignes. Et cela jusqu’à la Révolution Française.

Au XIIème siècle la fameuse école de médecine de Montpellier existait déjà et elle excellait dans l’art d’utiliser les vertus des épices. Elle le devait à l’apport des médecins arabes. Et c’est en 1251 qu’est évoquée la présence de vins épicés que faisait un certain Robertus de Monte Pessolano (Montpellier). Le vin épicé était connu sous le nom de garhiofilatum, c’était une boisson parfumé aux clous de girofle. Il existait aussi le claret , un autre type de vin mélangé aux épices. En 1294 puis en 1299, les sénéchaux de Philippe Le Bel reçurent le pouvoir de favoriser au maximum l’exportation de vins de Montpellier, tant par la mer que par la terre. Philippe Le Bel acheta pour lui, l’équivalent de 150 hectolitres de vin de Montpellier en 1300. Les montpelliérains devinrent très précautionneux de la qualité de leurs produits et refusèrent en 1316 tout autres vins que le leur dans leur ville. Les successeurs de Philippe le Bel continuèrent régulièrement par la suite à encourager le vignoble du Languedoc. En témoigne l’achat de vin de Charles VI pour son hôtel de Paris. Ce XIIIè siècle vit aussi le premier traité sur l’alcool par Arnaud de Villeneuve (Arnau de Vilanova) qui découvre et invente le principe du mutage qui consiste à stopper la fermentation d’un vin en y ajoutant de l’eau-de-vie, liquoreux appelé « ratafia ». Il est en plus admis qu’il reprit la découverte des Arabes. Il découvrit aussi que l’alcool retenait les principes sapides et odorants des végétaux qui y macèrent. Cela sera codifié en 1299 à Perpignan. Ce sont d’ores et déjà les vins doux naturels qui font la réputation du Roussillon. Les Templiers, Chevaliers Hospitaliers, Chevaliers de St Jean de Jérusalem, possédaient d’immenses vignobles.

En 1394 un document fait apparaître pour la première fois l’existence d’un vin liquoreux dans le Roussillon. En effet le dernier pape d’Avignon Benoit XIII se fit acheter par son collecteur en Roussillon, « six charges » de « vin muscat de Claira » (située dans la basse plaine de l’Agly en aval de Rivesaltes ). C’est à ce moment qu’une variété nouvelle de raisin fait son apparition : le vernache, gernache ou grenache. On pense de plus en plus que le grenache était fait à Grenade en Espagne (A. Schultz). En 1416 nous savons selon une ordonnance royale que les vins de garnache et de malvoisie figuraient parmi les vins étrangers importés en France.

Jusqu’à cette époque le liquoreux le plus connu et le plus apprécié est le vin de Chypre. Philippe Auguste en fait mention au XIIème siècle comme étant l’un des meilleurs devant figurer à sa table. Nous ne savons pas comment les vignerons du Roussillon sont parvenus à introduire la grenache dans leur vignoble mais il y a de fortes chances pour que cela ce soit produit pendant la replantation après la dévastation du vignoble par les protestants en 1562.



Des premières exportations des vins languedociens à Paris à la fin du XVIIIème siècle, gloire du vignoble.


Nous savons qu’au début du XVIe siècle la culture de la vigne languedocienne est très rentable. Bien plus que celle des céréales. C’est alors que les vignerons réinvestirent les plaines (ils eurent le même réflexe que les producteurs sous Domitien, étonnant !).
louis 15
louis XV

En 1605, Olivier de Serres nomme « le muscat honneur de Frontignan » dans un poème. En 1623 le duc de Lorraine Henri II interdit que les vins importés soient plus chers que ceux du cru, cette ordonnance ne s’appliquant point aux muscats ! Au XVIIe siècle il n’était pas aisé d’aller jusqu’en Languedoc-Roussillon pour chercher du vin, seuls quelques riches notables pouvaient se le permettre. Mais l’ouverture du canal du Midi (construit par Riquet) en 1680 sous Louis XIV, permit aux vins d’atteindre Bordeaux par voie d’eau.

En 1709 survint le « grand hiver ». La plupart des vignes du royaume furent détruites par la gelée. Il faudra attendre plus de cinq ans d’efforts pour retrouver l’état originel des vignes. Mais heureusement le Languedoc et le Roussillon furent moins durement touchés, les vignes résistèrent. Ce vignoble devint avec celui de Provence la cave de réserve de la France. Pour se faire, le Roi facilita exceptionnellement l’approvisionnement vers Paris en abaissant les douanes intérieures pour les vins en provenance des ces régions. Les quantités de vins du Languedoc acheminés vers Paris étaient énormes parait il selon le contrôleur général des finances en 1710.

En 1715 la Régence du jeune Louis XV poursuit la politique de Louis XIV. En effet, lors de cette année très pluvieuse en Ile de France, le Roi « décharge les vins dirigés par le Rhône pour Paris, de la moitié de tous les droits ». Ces allégements durèrent jusqu’en 1740 pour diverses raisons qualitatives ! A la fin du XVIIIème beaucoup de commerçants ce sont enrichis de cet engouement pour les vins de leurs régions. Les vignes poussent comme des petits champignons partout dans la région mais celles-ci étant trop jeune, elles ne peuvent fournir un vin qualitatif.



Le phylloxera et la décadence de la viticulture, XIXème siècle.



revolte vignerons aude trebes
Revoltées de Trèbes dans L'Aude
Le chemin de fer fait son apparition dans la région en 1853. Cela va considérablement propulser le vignoble dans l’ère vinicole actuelle. Les vins sont acheminés jusque dans le nord et l’est de la France là ou sont basés les principales industries et les mines de charbon. Nous sommes à l’apogée du vignoble languedocien.



Mais en 1868, la France est ravagée par le Phylloxéra. L’insecte détruit tous les plants de vignes en s’attaquant aux racines. Les vignerons arrachent les plants indigènes et replantent le vignoble avec des portes greffes américains. Le problème est qu’ils plantent bien plus que nécessaire et privilégient la quantité à la qualité. Il y a une recherche de plus gros rendement possible. Et ils y arrivent car le vignoble produit alors le plus gros volume de vin de table de France : jusqu’à 120 hl /ha !



En 1882 la surface du vignoble roussillonnais est multipliée par huit, elle atteint 76 000ha, elle atteindra après le phylloxera, 72 000ha.



En 1900, la production du Languedoc-Roussillon et de la Provence est de 21 millions d’hectolitres . La France cherchant à prendre le train de l’ère industrielle en cours, surproduisit et vit le cours du vin chuter. A cela, l’affaire des « vins à sucre » et des vins trafiqués n’arrangèrent rien du tout et conduisirent à des révoltes en 1907, menées par Marcelin Albert. Mais il est important de préciser que les viticulteurs languedociens, de sensibilité socialiste et communiste, mettent en cause aussi l’importation des vins d’Algérie qui arrivent par le port de Sète. La région s’est véritablement soulevée contre ces pratiques frauduleuses pour sauver sa culture et son savoir faire. En 1910, la fraude fut réprimée et la défense de la qualité officialisée.






Les XXème et XXI siècle : apparition des premières appellations et renaissance qualitative.

En 1945, le tout jeune Institut National des Appellations d’Origine, reconnaît les terroirs exceptionnels de la région et classe les premières appellations en VDQS.

Dans les années 1950, les rouges secs du Roussillon sont utilisés comme vins de coupage. Il faudra après beaucoup d’effort dans un sens qualitatif afin qu’ils obtiennent une AOC. Mais ce sont essentiellement les VDN qui ont fait vivre les producteurs de cette région vinicole peu connue de France jusque dans les années 60.

En 1962, après l’indépendance de l’Algérie,en France le vin de masse fit défaut. Et ce fut le Languedoc qui compensa ce manque, par une grosse production précédée d’une replantation massive. Pendant longtemps le vignoble aura la mauvaise image de la région qui produit de la quantité au détriment de la qualité. Les AOC remplaceront petit à petit les AOVDQS.

Dans les années 1970, les consommateurs recherchent de plus en plus la qualité, ce qui conduisit la viticulture languedocienne à remodeler son paysage viticole en fonction des terroirs qualitatifs. Cela entraina l’arrachage de vignes productives et la plantation de cépages qualitatifs. En 1975 des recherches sont effectuées sur la caractérisations des terroirs, sur les modes de conduite des vignes,sur la maîtrise des rendements et sur la vinification.

Quelques années plus tard nous pouvons aujourd’hui récolter les fruits de ces efforts avec l’apparition de grands vignerons dans cette région comme Gauby, Bizeul, Gardiès, La Rectorie… Tous ces vins sont à présent représentés dans les grands restaurants de France et du monde ainsi que chez les meilleurs cavistes.

L’année 2007 voit l’avènement de l’appellation régionale AOC Languedoc point culminant de cette politique qualitative menée depuis…1960.




Paysages du vignoble du languedoc-roussillon


Paysage du Languedoc

Il n'y a rien de plus agréable que de boire un bon verre de vin du Languedoc dans les vignes!C’est de la mer Méditerranée que le vignoble c’est progressivement constitué. Il s’étale sur 200km de long de Nîmes en passant par la Camargues, la Côte Vermeille jusqu’à la frontière espagnole. Il domine le littoral du Golfe du Lion tel un amphithéâtre géant. On peut diviser le vignoble en plusieurs espaces :

- l’espace pyrénéen du massif des Corbières qui s’étend de Carcassonne aux étangs de Leucate et de la Nouvelle, des collines sous pyrénéennes du Limouxin et de la Malpère. Le vignoble des Corbières forme un gradin, il fait face à la mer bien qu’un peu en retrait.

-l’espace le plus méridional, qui commence à l’ouest au pied de la Montage Noire et se termine à l’est au pied des Cévennes. Alternance de coteaux, crêtes et plateaux. Cet espace est très marqué par la garrigue.

Paysage du Roussillon


Comme son voisin du Languedoc, le vignoble roussillonnais fait face à la mer comme un amphithéâtre.

- Dans sa partie nord, le vignoble est posé sur les fortes pentes de la barrière calcaire des Corbières à partir du Roc Paradet (900m), passant par le Montoulié de Périllou, traversant le plateau de St Paul à 943m d’altitude, jusqu’au Château de Quéribus et la serre de Vingrau.

- Dans sa partie sud, ont trouve des vignes à partir du massif des Albères et du Roc de France (1450m).

- Dans sa partie ouest, le vignoble se situe dans un cirque dominé par le Massif du Canigou (2785m) entre le Tech et le Têt, puis le Massif du Madres (2741m) enter le Têt et l’Agly.




Climat du vignoble du languedoc-roussillon


Climat du Languedoc

Le climat est un facteur important car il favorise la croissance de la vigne et donc la qualité du vin. Le vignoble du Languedoc est tourné vers la mer, il bénéficie du climat méditerranéen. Il connaît une alternance entre les vents secs, chauds, et les vents frais et humides. Avec en moyenne 2 000heures d’exposition et une bonne protection contre les vents, la vigne se plait beaucoup dans ce vignoble. Les vents soufflent pendant environ 200 jours par an. Sur le littoral, il pleut en moyenne 50 jours par an. La pluviométrie est plus élevée dès lors que l’on pénètre dans les terres. Il est marqué par une saison sèche ou il est fréquent ne pas voir une goutte de pluie pendant 50 jours.

D’un point de vue climatique on peut le diviser le vignoble languedocien en trois régions ayant chacune leur caractéristiques climatiques propres :

- A l’ouest, entre la Montagne Noire et les Pyrénées, appelé les pays de « cers » ou « tramontane » : - le resserrement entre la Montagne Noire et les Pyrénées forme une tuyère qui a la faculté de dévier les flux marins de l’océan. On appel se vent le « cers ». Lorsque celui-ci va perdre son humidité il deviendra la « tramontane ». Par contre, les flux sud et sud-est marins lorsque qu’ils perdent leur humidité, s’appellent les vents d’ « Autan »

- A l’est, au rétrécissement entre Cévennes, montagne d’Ardèche et Alpes. Appelé, les régions du mistral. Les flux du nord rapide, se déchent et deviennent le « mistral ». Les vents marins humides du sud et sud-est s’abîment sur les Cévennes et perdent une bonne part de leur humidité.

- Au milieu, La région est abritée des flux du Nord et Nord ouest par la Montagne Noire et les Cévennes. Cette région qui va de l’Aude à Vidourle,est très chaude, mais elle subit de fortes précipitations (jusqu’à 800mm en moyenne à 500 m d’altitude).

Climat du Roussillon

Climat de type méditerranéen.Le Roussillon est la région la plus ensoleillée de France . 2531 heures d’ensoleillement (soit 300 jours d’ensoleillement par an) ! Les vents venant du nord-ouest, la tramontane, sont très puissants (100km/h) et accentues la sécheresse. Le vignoble est balayé aussi par six autres vents : le Canigounenc, le Vent d’Espagne, le Levant et le Narbonnais.Les hivers sont doux (6,5°C à Perpignan en janvier). Les automnes sont pluvieux (440mm annuels à Salses). Le vignoble subit des orages au printemps.




Terroir du vignoble du languedoc-roussillon


Terroir du Languedoc

Le vignoble du Languedoc est posé sur une grande variété de sols. Sa grande particularité tient du fait que l’on retrouve dans ce vignoble les trois ères géologiques. L’ère Paléozoïque (primaire), l’ère Mésozoïque (secondaire) et l’ère Cénozoïque (tertiaire). Bien que le vignoble soit fort d’une grande diversité de sols, ils ont tous cependant la caractéristique commune d’être très caillouteux, souvent localisés sur des versants à fortes pentes. Aussi ils sont souvent au contact de la roche mère.

Ce sont des sols à travers lesquels la vigne peut planter ses racines très profondément et ainsi aller chercher l’eau qui lui est nécessaire. Ces sols sont pauvres. On notera la présence de teintes de rouilles dues aux oxydes ferriques qui donne à ces sols une couleur rouge « terra rosa ». Cette diversité des terroirs contribue à la typicité du vin du Languedoc.


D’un point de vue général, voici les types de roches que nous trouvons en fonction de l’ère géologique concernée:

- Ere Paléozoïque (de 542 millions d’années à 254 millions d’années): St Chinian, Faugères, Cabrières : schistes et grès,

- Ere Mésozoïque (de 251 millions d’années à 70 millions d’années): grès et calcaires,

- Ere Cénozoïque (de 66 millions d’années à 10 000): Montpellier, Larzac, Béziers, Pézenas et Quatourze: galets roulets et limons calcaires, ainsi que des galets roulés des graves et costières de la période du Quaternaire.

Toutes les particularités des sols et sous sols du vignoble du Languedoc sont abordées dans les fiches appellations.

Terroir du Roussillon

Le vignoble du Roussillon est planté sur un bassin sédimentaire qui s’est affaissé lors du plissement pyrénéen. En effet, c’est un domaine qui a été bouleversé lors de l’ère cénozoïque à l’époque du quaternaire.

A la fin de l’ère Mésozoïque, le bassin est plat. Il y a 40 millions d’années en pleine période du Paléogène la surrection des Pyrénées commence. Cette surrection va permettre de faire ressortir les formations de l’ère Paléozoïque: Albères, Massif du Canigou, l’ensemble montagneux de Baixas, Massif du Madres. Les formations superficielles vont être prises en étau entre les futur Pyrénées et le Massif Central. Ces formations vont donc se plisser et former le synclinal de Maury.


Au Nord : les Corbière du Roussillon

Ere Mésozoïque: calcaire du cénomanien (100 millions d’années), marne du Crétacé supérieur. Présents, autour du mont Tauch jusque dans le sud du bassin entre l’Aude et les Pyrénées Orientales.

Ere Cénozoïque: alluvions du Pliocène (5 millions d’années), présentes autour de Tuchan.




Cépages du vignoble du languedoc-roussillon


Cépages du Languedoc


Pour le vin rouge

La Syrah : variété à forte végétation, elle arrive à maturité entre le 10 septembre et le 5 octobre. Elle est sensible aux acariens et à la pourriture grise. Dans le Languedoc ce cépage se plait des sols frais en profondeur.

la syrah
La Syrah

Le Grenache Noir : Il est qualitatif, très vigoureux et productif, mais qui craint la coulure lors de la floraison entre le 5 et le 15 juin. Il est très résistant à la sécheresse mais très sensible à l’excoriose. Cépage présent sur les expositions sud et sud-est, sur les sols pauvres.

Le Mourvèdre : Il est fragile et délicat, faible acidité mais donne une très bonne structure tannique. Il possède une assez large palette aromatique et supporte le vieillissement. Sa floraison a lieu du 5 au 15 juin il arrive à maturité à partir d’octobre. Il a besoin de beaucoup de chaleur automnale lors de sa phase finale de maturité. Il n’a pas besoin de beaucoup d’eau.

Le Carignan : Plus les ceps de Carignan sont âgés plus ce cépage apporte des tannins de plus en plus fins. Il est robuste, tardif, il supporte bien la sécheresse et le vent fort. Sa floraison a lieu entre le 8 et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 25 septembre et le 25 octobre. Il possède une bonne aptitude à la garde.

Le Cinsault : Il est fertile et productif, résistant à la sécheresse et aux vents forts. Il produit beaucoup sur les terrains fertiles. Il arrive à maturité dans la première quinzaine de septembre. Il a besoin de beaucoup de chaleur pour arriver à maturité.

Le Cot : Il est fragile et se plait sur les sols calcaires.Il est souvent remplacer par le Merlot, plus gourmand et facile d’accès dans les premières années de son existence. Néanmoins il donne dans le Languedoc des bouteilles aptes au vieillissement.

Le Fer Servadou : C’est un cépage résistant assez rustique mais aux arômes typés.

Le Merlot : c’est un cépage facile car il s’adapte très bien aux différents sols. Sa maturité est rapide sur sols graveleux, le risque de surmaturité chez le Merlot est toujours une menace. Néanmoins son sol de prédilection reste les sols argileux, là il exprime tout sa générosité et sa finesse.

Le Cabernet Sauvignon : Il n’est jamais vinifié seul dans le Languedoc. Cépage capricieux et tardif. Il a besoin de sols précoces et chauds, des sols de graves de préférences. Il apporte aux vins la structure tannique et le bouquet aromatiques.

Le Lledonner Pelut : C’est une mutation du grenache noir version velu. Il nécessite beaucoup de soin à la culture.

Le Muscat à petits rouges : Utilisé pour les vins doux ou les vins secs. Donne des vins classiques et bien équilibrés

Le Grenache Gris : Cépage gris ou rose, résistant à la sécheresse, très utilisé pour l’élaboration des VDN ainsi que pour les Vins Gris (sur les sables du littoral méditerranéen).


Pour le vin blanc


Le Grenache Blanc : C’est une variété en blanc du grenache. C’est un cépage robuste et moyennement productif. Il est utilisé en Languedoc pour l’élaboration des VDN et des vins secs.

Le Bourboulenc : Cépage à maturité tardive, il est très bon en raisin de table. Il se plait sur les terroirs secs de faibles altitudes et chauds.

Le Chardonnay : C’est un cépage qui débourre tôt et qui craint les gelées tardives. Il possède une très bonne faculté d'adaptation divers sols et conditions climatiques. C’est un cépage au potentiel en alcool élevé (jusqu'à 14°).

Le Chenin : S’il est bien cultivé, il peut donner de très grands vins (particulièrement sur les sols calcaires et schistes). On le retrouve dans l’aire d’appellation Limoux pour la production du crémant.

La Clairette : Il est vigoureux et fertile de faible acidité. Il arrive à maturité entre le 25 septembre et le 25 octobre. Il craint les vents forts et se plait sur les sols secs et caillouteux.

Le Maccabeu blanc : Il est très résistant et très productif. Il craint cependant la sécheresse. Il tient mal la garde. Il est utilisé pour l’élaboration des blancs secs, effervescents ou des VDN.

La Marsanne : cépage robuste et productif, qui est souvent assemblé à la roussanne. Il arrive à maturité à partir de la mi-septembre. Il aime les terrains chauds et caillouteux. Belle évolution aromatique au vieillissement.

La Roussanne : Il est robuste qui arrive à maturité à la mi-septembre. Il aime les sols caillouteux et chauds, bien drainés. Il est quasiment toujours assemblé à la Marsanne.

Le Mauzac : Cépage pas très résistant mais productif. Il se plait sur les sols calcaires et argilo-calcaires. Il rentre dans la composition des vins effervescents , il dévoile bien son potentiel. Il est fragile à l’oxydation.

Le Vermentino ou rolle ou malvoisie : il est résistant néanmoins il craint le vent. Il se plait en Languedoc sur les terrains chauds et pauvres.

Le Muscat à petits grains : C’est un cépage peu résistant. Il est utilisé pour l’élaboration des vins doux naturels.

Le Piquepoul Blanc : Variété blanche du piquepoul noir. C’est un cépage robuste mais peu productif. En règle générale il donne des vins sec, neutre et de moyenne qualité. Il est utilisé pour son acidité dans les assemblages.

Le Viognier : Cépage originaire du Rhône, mais de plus en plus présent dans le Sud de la France, il est planté sur 2 500ha. Il donne des vins amples, très fruités, agréables et rafraîchissants dans le Languedoc.


Cépages du Roussillon


Pour le vin rouge

Le Grenache Noir : C’est un cépage qualitatif, très vigoureux et productif, mais qui craint la coulure lors de la floraison entre le 5 et le 15 juin. Il est très résistant à la sécheresse mais très sensible à l’excoriose. Il donne des vins très riches en alcool mais avec une faible acidité. Il utilisé tant pour les vins secs que pour les VDN. Surtout présent à Banyuls et à Maury.

Le Grenache Gris : Cépage gris ou rose, résistant à la sécheresse, très utilisé pour l’élaboration des vins doux naturels assemblé aux Grenaches noir ou blanc.

La Syrah : C’est un cépage à forte végétation, elle arrive à maturité entre le 10 septembre et le 5 octobre. Elle est sensible aux acariens et à la pourriture grise. Elle donne des vins de couleur profonde et avec une très bonne structure tannique.

Le Carignan : plus les ceps de Carignan sont âgés plus ce cépage donne des vins aux tannins de plus en plus fins. C’est un cépage robuste, tardif, il supporte bien la sécheresse et le vent fort. Sa floraison a lieu entre le 8 et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 25 septembre et le 25 octobre. Il possède une bonne aptitude à la garde.

Le Cinsault : il est fertile et productif, résistant à la sécheresse et aux vents forts. Il produit beaucoup sur les terrains fertiles. Il arrive à maturité dans la première quinzaine de septembre. Il a besoin de beaucoup de chaleur pour arriver à maturité.

Le Mourvèdre : il est fragile et délicat,de faible acidité mais donne une très bonne structure tannique. Il possède une assez large palette aromatique et supporte le vieillissement. Sa floraison a lieu du 5 au 15 juin il arrive à maturité à partir d’octobre. Il a besoin de beaucoup de chaleur automnale lors de sa phase finale de maturité. Il n’a pas besoin de beaucoup d’eau

Le Lledoner pelut noir : C’est une mutation du grenache noir version velu. Il donne des vins très proches du Grenache. Il peut donner des très bons rouges et rosés. Il nécessite beaucoup de soin à la culture.


Pour le vin blanc

roussanne
La Roussanne
Le Macabeu : typiquement catalan. Il est très résistant et très productif. Il craint cependant la sécheresse. Il tient mal la garde. Il est utilisé pour l’élaboration des blancs secs, effervescents ou des VDN. On le retrouve sur les coteaux des Aspres et de l’Agly.

Le Malvoisie du Roussillon ou tourbat : il est résistant néanmoins il craint le vent. Il se plait en Roussillon sur les terrains chauds et pauvres. Il donne des blancs colorés, bien équilibrés, élégants avec des acidités fines. On ne le retrouve qu’en Roussillon.

Le Muscat à petits grains, muscat blanc ou muscat de Frontignan : peu résistant. Il est utilisé pour l’élaboration des VDN. C’est le cépage uniquement autorisé pour les muscats VDN sauf ceux de Rivesaltes.

Le Muscat d’Alexandrie, muscat romain ou muscat à gros grains : il est résistant à la sécheresse. On peut le déguster en raisin de table.Ses vins sont puissants, aromatiques et bien équilibrés.

Le grenache blanc : C’est une variété en blanc du grenache. C’est un cépage robuste et moyennement productif. Il apporte densité, rondeur, et acidité.


La Marsanne : C’est un cépage rigoureux et productif, qui est souvent assemblé à la roussanne. Il arrive à maturité à partir de la mi-septembre. Il aime les terrains chauds et caillouteux. Belle évolution aromatique au vieillissement.

La Roussanne : Cépage robuste qui arrive à maturité à la mi-septembre. Il aime les sols caillouteux et chauds, bien drainés. Il apporte finesse et complexité. Il est quasiment toujours assemblé à la Marsanne.




Rendements des vins du languedoc-roussillon


Rendement moyen du Languedoc


Rendements vins (hectolitres/hectare) Appellations
60 à 75 hl/ha Cabardès
Clairette du Languedoc rancio
Clairette du Languedoc vin de liqueur
Clairette du Languedoc
Languedoc rouge
Languedoc primeur ou nouveau rouge

60hl/ha à 70hl/ha Costières de Nîmes blanc
Crémant de Limoux
Limoux
Limoux blanquette de Limoux
Limoux méthode ancestraleLanguedoc blanc
Languedoc blanc
Languedoc primeur ou nouveau blanc
 
60hl/ha à 68hl/ha Clairette de Bellegarde  
60hl/ha à 66hl/ha Costières de Nîmes rouge et rosé  
50hl/ha à 60hl/ha Corbières,Faugères rouge et rosé
Malepère,Saint-Chinian rosé
 
48hl/ha à 60hl/ha Minervois
Minervois-La Livinière
 
45hl/ha à 54hl/ha Corbières-Boutenac
Faugères blanc
Fitou
Saint-Chinian rouge et blanc
 
40hl/ha à 50hl/ha Saint-Chinian Berlou
Saint-Chinian Roquebrun
 
30hl/ha à 40hl/ha Frontignan
Vin de Frontignan vin de liqueur
Muscat de Frontignan ou Frontignan ou Vin de Frontignan vin doux naturel
 
30hl/ha Muscat de Lunel,Muscat de Saint-Jean-de-Minervois  
28hl/ha Muscat de Mireval  

Rendement moyen du Roussillon


Rendements (hectolitres/hectare) Appellations
50hl/ha à 60hl/ha Côtes du Roussillon
45hl/ha à 54hl/ha Côtes du Roussillon Les Aspres
Côtes du Roussillon Villages
Côtes du Roussillon Villages Caramany
Côtes du Roussillon Villages Latour-de-France
Côtes du Roussillon Villages Lesquerde
Côtes du Roussillon Villages Tautavel
40hl/ha à 48hl/ha Collioure
30hl/ha à 40hl/ha Maury
Maury hors d'âge
Maury rancio
Muscat de Rivesaltes
Muscat de Rivesaltes
Muscat de Noël
Rivesaltes ambré
Rivesaltes ambré hors d'âge
Rivesaltes grenat
Rivesaltes rancio
Rivesaltes tuilé
Rivesaltes tuilé hors d'âge
30hl/ha Grand Roussillon
Grand Roussillon rancio
20hl/ha à 30hl/ha Banyuls
Banyuls grand cru
Banyuls grand cru hors d'âge
Banyuls grand cru rancio
Banyuls hors d'âge
Banyuls rancio




Millésimes des vins du languedoc-roussillon


Les notes données aux vins sont une moyenne de la production sur l'ensemble de la région. Cette note varie de 1 à 5 en fonction des critères suivant :
   - très grande année: 5
   - grande année: 4
   - bonne année: 3
   - année moyenne: 2
   - année médiocre: 1

De 1984 à 2007 :
Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes
1900   1921   1942   1963   1984 3 2005 5
1901   1922   1943   1964   1985 5 2006 4
1902   1923   1944   1965   1986 4 2007 4
1903   1924   1945   1966   1987 4 2008  
1904   1925   1946   1967   1988 5 2009  
1905   1926   1947   1968   1989 5 2010  
1906   1927   1948   1969   1990 5 2011  
1907   1928   1949   1970   1991 4 2012  
1908   1929   1950   1971   1992 2 2013  
1909   1930   1951   1972   1993 3 2014  
1910   1931   1952   1973   1994 3 2015  
1911   1932   1953   1974   1995 4 2016  
1912   1933   1954   1975   1996 2 2017  
1913   1934   1955   1976   1997 1 2018  
1914   1935   1956   1977   1998 5 2019  
1915   1936   1957   1978   1999 3 2020  
1916   1937   1958   1979   2000 3 2021  
1917   1938   1959   1980   2001 5 2022  
1918   1939   1960   1981   2002 1 2023  
1919   1940   1961   1982   2003 4 2024  
1920   1941   1962   1983   2004 4 2025  




Autres vignobles de France


Cliquez sur les cartes pour accéder aux informations détaillées des vignobles

Vin Alsace Vin Beaujolais Vin Bordeaux Vin Bourgogne Vin Champagne
Vignoble alsace Vignoble beaujolais Vignoble bordeaux Vignoble bourgogne Vignoble champagne
Vin Jura Vin Languedoc Roussillon Vin Loire Vin Lorraine Vin Provence Corse
Vignoble jura Vignoble languedoc roussillon Vignoble loire Vignoble lorraine Vignoble provence corse
Vin Rhône Vin Bugey Vin Sud Ouest    
Vignoble rhone Vignoble savoie bugey Vignoble sud ouest    




Régions viticoles françaises




Réutilisez les données du site Vin-Vigne


La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.



Vin-Vigne © 2012 | Accueil | Mentions légales | Partenaires | Contact