Vin Vigne  
 
J'aime Vin-Vigne.com !
Bleu Noir


Vignoble de la Bourgogne


En bref
Vins
Carte
Localisation
Régions viticoles
Histoire
Climat
Paysage
Terroir
Cépages
Rendements
Millésimes
Autres vignobles
Autres régions
Quelle bonne idée à eu le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, de faire cesser la plantation du gamay en terre bourguignonne! Parce qu’il trouva ce cépage « vil et déloyal », sa plantation fut remplacée par le pinot noir pour le plus grand bonheur des sujets de Bourgogne et des autres duchés du royaume de France. De nos jours, nous ne pouvons que célébrer ce cépage grandiose qui ravit nos papilles gustatives, d’un climat à l’autre de Bourgogne.

Mais, il n’est pas le seul grand cépage de Bourgogne, il partage sa gloire avec le grandiose chardonnay qui est à l’origine des grands vins Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault… Les domaines de la Romanée-Conti, Jean-François Coche Dury, Mortet, produisent des vins hors du commun!

Heureusement, à côté de ces grands seigneurs, il existe de nombreux domaines qui produisent des vins excellents et plus abordables. La Bourgogne est une région très riche en monuments historiques et sites naturels.


Grâce au menu de gauche, découvrez la spécificité du vignoble de la bourgogne à travers son terroir, cépages, histoire et carte des vins interactive.

Pour aller plus loin, voici la liste des 16 grands vignobles français :
 


Cliquez sur ces liens pour découvrir la spécificité et les informations détaillées de chacun d'eux.




Le vignoble de la bourgogne en bref


Situation du vignoble de Bourgogne :
Le vin est produit sur les départements de l'Yonne (89), de la Côte-d'Or (21) et de la Saône-et-Loire (71).
Superficie de la vigne en Bourgogne :
La taille du vignoble est de 29 500 hectares dont 25 000 classées en AOC-AOP.
Terroir de la région Bourgogne, Sol et Sous sol :
Le vignoble est planté sur des sols argilo-calcaires.
Cépages des vins de Bourgogne :
Les cépages qui composent le vignoble sont pour le vin rouge,le Pinot noir et le Gamay. Pour le vin blanc, le Chardonnay et l'Aligoté.
Rendement moyen des vignes en Bourgogne :
Le rendement moyen diffère d'une appellation à l'autre, de 35hl/ha pour la Romanée-Conti à 70 hl/ha pour le Chablis et petit Chablis.
Climat du vignoble de Bourgogne :
La vigne bénéficie d'un climat de type tempéré- océanique, semi-continental.
Domaines et Châteaux qui produisent du vin de Bourgogne :
Il y a dans le vignoble 4 000 domaines dont les Hospices de Beaune, 250 maisons de négoces et 23 caves coopératives.
Vins produits dans le vignoble de Bourgogne :
La production de la région est de 61% de vins blancs secs, 31% de vins rouges et rosés.
Production du vignoble de Bourgogne :
La quantité de vin produit est de 1 448 309 hectolitres en 2008.
Les appellations du vignoble de Bourgogne :
83 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC-AOP) et 5 Indication Géographique Protégée (IGP)
Décret:
La première appellation reconnue par l'INAO date du 30 juillet 1935.
Le bon vin de Bourgogne vient des communes :
Les bons vins viennent de Romanée-Conti, Echezeaux, Chambertin, Montrachet, Chambolle-Musigny, Meursault, Chablis, Nuits-Saint-Georges, Pommard, Givry, Beaune.
Les plus grandes années pour le vin de Bourgogne :
Les meilleurs vins datent des années 1929, 1934, 1945, 1947, 1961, 1969, 1986, 1996, 1999, 2009.
Guide du vin de Bourgogne :
Le meilleur guide du vin est celui de Christophe Tupinier.
Routes des vins de Bourgogne :
La route du vin de l'Yonne s'étend sur 260km, la route du vin des grands crus s'étend sur 80km et la route des grands vins s'étend sur 100km.
Les vins bio de Bourgogne :
Il existe des vins biologiques aux domaines Trapet, Derain, Rateau.
J'aime les vins de la Bourgogne !
 
 
Les Guides Vin-Vigne
Publicité
Carte de la Bourgogne
Carte du vignoble de la Bourgogne




Liste des vins de la bourgogne



Liste des appellations AOC / AOP


Le vignoble de la bourgogne possède 83 appellations viticoles AOC. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles AOC du vignoble de la Bourgogne Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles AOC du vignoble de la Bourgogne
Appellations (Nombre: 83) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Aloxe-Corton Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 32 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Auxey-Duresses AOC AOP 22 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Bâtard-Montrachet AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Beaune Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 88 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Bienvenues-Bâtard-Montrachet AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Blagny AOC AOP 9 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Bonnes-Mares AOC AOP 1 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Bourgogne Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 41 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Bourgogne aligoté AOC AOP 2 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Bourgogne mousseux AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Grand millésime
Bourgogne Passe-tout-grains AOC AOP 2 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Bouzeron AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Chablis Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 42 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Chablis Grand Cru Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 8 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Chambertin Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Chambertin-Clos de Bèze AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Chambolle-Musigny Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 26 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Chapelle-Chambertin AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Charlemagne Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Charmes-Chambertin AOC AOP 1 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Chassagne-Montrachet AOC AOP 114 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Chevalier-Montrachet AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Très grand millésime
Chorey-lès-Beaune AOC AOP 2 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Clos de la Roche AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Clos de Tart AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Clos de Vougeot AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Clos des Lambrays AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Clos Saint-Denis AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Corton AOC AOP 2 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du siècle Très grand millésime
Corton-Charlemagne Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Côte de Beaune AOC AOP 2 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Côte de Beaune-Villages AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Bon millésime Excellent millésime Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Très bon millésime
Côte de Nuits-Villages AOC AOP 2 Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Coteaux Bourguignons AOC AOP 4 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Crémant de Bourgogne AOC AOP 2 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Criots-Bâtard-Montrachet AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Echezeaux AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Fixin AOC AOP 14 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Gevrey-Chambertin AOC AOP 28 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Givry AOC AOP 80 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Grands-Echezeaux AOC AOP 1 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Griotte-Chambertin AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Irancy AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime
La Grande Rue AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
La Romanée AOC AOP 1 Grand millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
La Tâche Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Ladoix AOC AOP 26 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Latricières-Chambertin AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Mâcon Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 99 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Maranges AOC AOP 18 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Marsannay AOC AOP 3 Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Mazis-Chambertin AOC AOP 1 Très bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Mazoyères-Chambertin AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Mercurey AOC AOP 64 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Meursault Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 40 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Montagny AOC AOP 51 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Monthélie AOC AOP 34 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Montrachet Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Morey-Saint-Denis AOC AOP 44 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Musigny AOC AOP 2 Grand millésime Bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime du siècle Très grand millésime
Nuits-Saint-Georges Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 86 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Pernand-Vergelesses AOC AOP 20 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Petit Chablis AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très grand millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Pommard AOC AOP 30 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Pouilly-Fuissé AOC AOP 20 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Pouilly-Loché AOC AOP 6 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Pouilly-Vinzelles AOC AOP 6 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Puligny-Montrachet Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 35 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Richebourg AOC AOP 1 Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Romanée-Conti Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 1 Très bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Romanée-Saint-Vivant AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Ruchottes-Chambertin AOC AOP 1 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du millénaire Grand millésime
Rully AOC AOP 50 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Saint-Aubin AOC AOP 64 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Saint-Bris AOC AOP 1 Bon millésime Très bon millésime Grand millésime Grand millésime Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime
Saint-Romain AOC AOP 2 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Saint-Véran Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 10 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Santenay Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 28 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Savigny-lès-Beaune AOC AOP 48 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime
Viré-Clessé AOC AOP 10 Grand millésime Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Excellent millésime Très grand millésime
Volnay Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 31 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Vosne-Romanée AOC AOP 16 Grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Millésime du siècle Grand millésime
Vougeot Appellation viticole recherchée ! AOC AOP 12 Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime



Liste des appellations IGP


Le vignoble de la bourgogne possède 5 appellations viticoles IGP. Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous pour découvrir ce qui fait la spécificité de chacune de ces appellations à travers leurs terroirs, cépages, histoires et cartes des vins interactives...

Liste des appellations viticoles IGP du vignoble de la Bourgogne Tendances des derniers millésimes des appellations viticoles IGP du vignoble de la Bourgogne
Appellations (Nombre: 5) Label français Label européen Nombre
de vins
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004
Coteaux de l'Auxois IGP 3 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Coteaux de Tannay IGP 3 Très bon millésime Bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Grand millésime
Sainte-Marie-la-Blanche IGP 3 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Très bon millésime Très bon millésime Grand millésime Excellent millésime Grand millésime
Saône-et-Loire IGP 3 Très bon millésime Très grand millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Bon millésime Bon millésime Très bon millésime Millésime exceptionnel Millésime moyen
Yonne IGP 3 Grand millésime Très bon millésime Grand millésime Très grand millésime Très bon millésime Très bon millésime Très grand millésime Millésime exceptionnel Très grand millésime





Cartes des vins de la bourgogne


carte des vins BourgogneRégion Côte chalonnaiseRégion ChablisRégion Côte de NuitsRégion Côte de BeauneRégion MâconRégion Côte de NuitsRégion Côte de BeauneRégion Côte chalonnaiseRégion Mâcon




Localisation du vignoble de la bourgogne


Vignoble de la bourgogne

C' est une des régions de France qui produit les plus grands blancs et rouges recherchés partout dans monde. La région de Bourgogne se situe à l’est de la France au dessus du vignoble du Beaujolais. Le vin est reconnaissable par l’utilisation de deux cépages le pinot noir et le chardonnay. Les vins sont les plus fins et les plus complexes de France faits avec du pinot noir et du chardonnay. Les professionnels du vin en France ont reconnus les domaines de la Romanée-Conti, Vincent Dauvissat, Coche-Dury, comme faisant parti des meilleurs de la région. Vin-Vigne.com a eu un coup de cœur pour le grand cru, la Tâche 1989 du Domaine de la Romanée-Conti, un vin rare très difficile à trouver, excellent !




Régions viticoles de la bourgogne


region vin beaujolaisRégion Côte chalonnaiseRégion ChablisRégion Côte de NuitsRégion Côte de BeauneRégion MâconRégion ChablisRégion Côte de NuitsRégion Côte de BeauneRégion Mâcon




Histoire du vignoble de la bourgogne



Les origines du vignoble : des Eduens aux Romains.

Pline l’Ancien
Pline l’Ancien
Relater l’histoire de ce vignoble emblématique et de ses vins prestigieux est une tâche ardue. Beaucoup d’historiens s’y sont penchés et aucuns n’est d’accord quant à ses origines. Les hypothèses énoncées reposent sur des éléments archéologiques ou bien manuscrits, voire ampélographiques. Pour ces dernières, le rapprochement entre la présence d’une variété de vigne, la vitis allobrogica, et le peuple des Eduens, conduirait à des historiens à faire remonter les origines du vignoble bourguignon à ce moment là au VIème siècle av. J.C.

Les sources manuscrites datant de la conquête romaine confirmeraient la présence d’un vignoble. Strabon, Pline l’Ancien et Columelle témoignent de cela.

En ce qui concerne les sources archéologiques, elles ont été trouvées à Chalon-sur-Saône (Cabillonum) ce sont des amphores Dressel I datées de l'an -130 ont été retrouvées dans la Saône.

L’édit de l’empereur Domitien (en 92 ap JC) interdisant la plantation de vigne en Gaule, fait partie des sources manuscrites utilisées pour attester de la présence d’une culture viticole en Bourgogne. Domitien entendait par là affirmer la protection de l’empire face à la concurrence. Plus tard la Bourgogne devenu un carrefour commercial, cette édit fut annulé en 280 par Probus, ce qui permit à la viticulture bourguignonne de continuer son développement.

Peu de temps après nous savons que Eumène, le rhéteur, président de l’Université d’Augustodunum (qui forme l’élite gallo-romaine, sous le règne de Constantin (empereur qui autorisa la religion chrétienne) évoque les vignes en tant qu’ « admirables et anciennes ». C’est un de ses disciples qui en 312 rédigea la toute première description du vignoble de la Côte d’Or. C’est alors que rapidement les meilleurs terroirs (climats en Bourgogne) furent repérés. Les vignobles encerclant Beaune et Dijon étaient les propriétés des patriciens de la ville d’Autun. Fait vérifié par l’arrière grand père de Grégoire de Tours qui préférait vivre près de Dijon afin de profiter « des coteaux très fertiles et couverts de vigne ».


Invasions Barbares, règne des Burgondes et foi chrétienne.


Par la suite, les premiers barbares qui envahirent l'empire Romain détruisirent probablement les plantations. Plus tard les Burgondes replantèrent des vignes à la fin du IV siècle.
Le début du VIè siècle est très important car le christianisme s’implante progressivement et favorise l’extension de la vigne. Les communautés religieuses étaient alors protégées par les seigneurs ce qui permit de transmettre le savoir et l’expérience de génération en génération. (photo d’un moine du VI siècle)
Le Roi des Burgondes, Gontran, en 581, légua les vignobles à l’abbé de St Bénigne. Les siècles passèrent et le royaume des Burgondes, devint le duché de Bourgogne. Les souverains qui succédèrent à Gontran perpétuèrent la tradition et offrirent à différents ordres religieux des vignobles ( Aloxe, Fixey, Fixin, Santenay, Auxey…) qui en les rattachant aux abbayes favorisèrent l’extension de la vigne.

En 867, le chapitre de la cathédrale de St Gatien de Tours a été doté par Charles le Chauve d’un vignoble prés de Chablis.
L’importante abbaye de Cluny pour le Mâconnais et le Chalonnais, créée en 909 eut avec l’abbaye de Cîteaux, crée en 1098, pour la Côte d’Or, le chalonnais et le chablisien ,une influence considérable tant sur le plan local qu’européen..


Bernard de Clairvaux et les Cisterciens.


Le vin au moyen âge devint un symbole de richesse.Les moines s’y laissèrent entraîner et oublièrent la vie contemplative. St Bernard de Clairvaux dénonça cet esprit d’opulence chez les moines. Il réforma le monastère de Cîteaux en 1112, à son arrivée.Naquit alors l’ordre des cisterciens.

Bernhard von Clairvaux
Bernard de Clairvaux

St Bernard se fâcha avec les bénédictins de Cluny qui était alors une des communautés les plus puissantes de France, possédant une quantité énorme de biens fonciers plantés de vignes.

Les Cisterciens adoptèrent la devise Cruse et Aro ( par la Croix et l’araire) et se mirent à cultiver les terres à l’abandon. Rien en Bourgogne ne pousse mieux que la vigne, la viticulture devint alors, après la prière, la principale occupation de l’ordre.

Le Clos Vougeot crée en 1115 est une de ses plus belles réalisations, formé lentement, lopin par lopin, grâce aux dons des seigneurs très impressionnés par la sainteté et l’esprit industrieux des moines.
C’est un peu plus tard que le Clos des Dames de Tart fut crée par l’ordre frère des cisterciens. En 1214 les frères cisterciens de l’abbaye de Pontigny , la deuxième fille de Cîteaux, entretenaient une vigne de «  trente-six arpents » dans le chablisien.


La venue de Bernard de Clairvaux et la redirection spirituelle qu’il donna à ses frères fût d’une importance majeure pour la communauté de Cîteaux.
Sous le Pontificat de Clément VI (1342-1352), les cisterciens bourguignons, divisèrent le Clos de Vougeot en trois climats et sélectionnèrent « la cuvée du pape ». Les vins de Beaune dont le Clos de Vougeot étaient à cette époque acheminés par la voie fluviale Saône-Rhône, tandis que pour arriver à Paris, ils devaient traverser la Côte en charrette jusqu’à Cravant pour atteindre l’Yonne.



Philippe le Hardi, éducateur du goût.


C’est au cours de cette période tourmentée de la Cour Pontificale que Philippe le Hardi (Roi de France) entrepris d’améliorer la qualité des vins en commençant tout d’abord par interdire la culture du gamay qu’il trouvait « vil et déloyal ».
Cette variété de vigne donnait du vin en abondance mais plein de « très grande et horrible âpreté ». Nous sommes là en présence d’un des premiers décrets alimentaire au monde, c’est l’aurore des appellations d’origine contrôlée (AOC), qui apparait bien avant le Reinheitsgebot allemand (décret des ingrédients autorisés pour la brassage de la bière en Allemagne). Nous avons la trace d’un autre édit ducal tentant d’interdire la détention de vins provenant d’autres régions.

Les rois de France ont toujours beaucoup apprécié les vins de Beaune. On dit qu’avant la bataille de Bouvines, Philippe Auguste fit venir un baril de Beaune. Lors du sacre de Philippe VI, on fit couler à flots, du vin des narines d’un étalon de bronze en face de la cathédrale de Reims. Philippe le Bon offrit 24 chariots de tonneaux de Beaune et de Germolles à Louis XI pour son sacre en 1461. Louis XI adorait le volnay qu’il ramena au passage avec le duché rebelle dans le domaine de la couronne en 1477 à la mort de Charles le Téméraire.

Miniature Philippe III CourronementMiniature Philippe III Courronement
Miniature Philippe III Courronement
Les limites de production vitcole furent fixées par Charles VI en 1416. Cela inaugure le règne des Ducs sur l’art et le goût pour une grande partie de l’Europe des XIVe et XVe siècles. Les vins de Bourgogne étaient considérés comme les « meilleurs vins de la chrétienté ». Jamais les notables de cette époque : Jean sans Peur, Philippe II de Bourgogne (Philippe le Bon), Charles le Téméraire, ne négligèrent leurs vignobles,source d'importants revenus. C’est aussi en cette pleine et faste époque de la Renaissance que Nicolas Rollin et Guigone de Salins créèrent un hôpital pour les pauvres, ils hésitèrent entre Beaune et Autun pour sa construction. C’est Beaune qui fût choisie car ville de passage mais pauvre en monastères. Naquît alors l’Hôtel Dieu (futur Hospices de Beaune). Les riches seigneurs par leurs dons, dotèrent rapidement les Hospices d’un grand domaine viticole qui perdure de nos jours (une vente aux enchères, à la chandelle s'y déroule tous les ans). Epoque très riche pour le commerce viticole du Duché ! Des Crus de plus en plus en recherchés par la suite firent leur apparition. L’Angleterre et la Flandre se les arrachent à grands prix et à grands frais !

Bien que libérée des guerres féodales, la région fut ravagée au cours des guerres de Religion. Tout comme dans le Bordelais on ordonna de temps en temps l’arrachage de vignes pour semer des céréales. Cependant, il semble que le commerce du vin n’en souffrit pas.



Le Grand Siècle et la bataille des vins.


Louis-XIV-par-lebrun
Louis XIV par Lebrun
Le XVIIè siècle, nommé à juste titre le Grand Siècle, vécut une bataille pour le moins originale.

A cette époque la médecine relevait plus de l’alchimie que de la science dure. Dès 1652 des médecins se mirent à penser et à déduire que le « vin de Beaune est la plus saine comme la plus agréable des boissons ». C’est à partir de ce moment que la bataille s'engagea! Louis XIV en 1693, se vit prescrire pour son régime des vins de Bourgogne par son médecin personnel, Guy-Crescent Fagon. Ce dernier, espérait ainsi avec sa médication soigner son royal patient de la goutte en lui conseillant des vins de Bourgogne plutôt que de Champagne, selon lui responsables des crises de goutte du Roy.

De là naquît un conflit pamphlétaire qui dura quand même plus de 40 ans! M. Le Pescheur, alors jeune médecin, lança l’assaut le 5 mai 1700 contre ces Messieurs de la Faculté de Reims avec sa thèse « sur la prééminence du goût et de la salubrité du vin de Champagne sur le vin de Bourgogne ». La contre attaque fût menée par les frères H. et J.B Salins, de la Faculté d’Angers, avec comme arme un mémoire pour la « Défense du vin de Bourgogne contre le vin de Champagne par la réfutation de ce qui a été avancé par l’auteur de la thèse soutenue aux Écoles de médecine de Reims le 5 mai 1700 ». Une autre offensive sous forme de thèse pamphlétaire vint de Jean François, en 1739, accusant les vins bourguignons de donner la goutte et la gravelle.


Notons quand même que le vin de Champagne à ce moment est un vin tranquille. Pierre Pérignon, plus connu sous le nom de Dom Pérignon car moine Bénédictin, n’avait pas encore importé de Limoux, la méthode de la « prise de mousse ». Méthode qu’il personnalisa en mettant au point la technique et l’art subtil d’assembler des moûts de raisins de diverses origines, et qui prendra le nom de « méthode champenoise ».



Des Lumières à la Révolution Française.


Siècle du primat de la raison, on s’interroge aussi raisonnablement sur ce qui fait la qualité et l’excellence des vins de la Grande Côte.
Interrogations portées tant sur le terroir, le climat, l’influence de l’homme et le raisin. A la fin du XVIIè ( vers 1693), l’audacieux Claude Brosse, vigneron à Mâcon invente la vente directe en se rendant avec ses tonneaux à Versailles.

En 1700, la gloire des Ducs de Bourgogne est largement passée. Le titre n’était plus porté que par un des enfants de Louis XIV. L’intendant du Duc, Ferrant, précise dans son « Mémoire pour l’instruction du duc de Bourgogne » que les vins les meilleurs étaient ceux des « vignobles de Nuits et de Beaune ».

Louis_François_de_Bourbon
Louis Francois de Bourbon
Ce début de siècle est marqué par l’essor des premières maisons de commerce et des négociants-éleveurs. Certains négociants eurent des boutiques comme le négociant Champy en 1720. Des négociants Allemands arrivèrent à leur tour à Beaune. Les bourgeois et parlementaires investissent en Bourgogne en rachetant les vignobles d’abbayes et monastères en déclin. La haute aristocratie et plus précisément les princes du sang firent de même. En 1760, le Prince de Conti (Louis François de Bourbon) acheta une parcelle de l’abbaye de St Vivant à Vosne Romanée, appelée « La Romanée ».

En 1719, à Volnay, la Société de secours mutuels, « la société de St-Vincent » voit le jour. C’est aux Royaumes Unis, à Londres en 1728 qu’apparait le premier ouvrage dédié aux vins de Bourgogne par l’abbé Claude Arnoux. Il aborde la géographie viti-vinicole, mais aussi la classification des Crus vendus ainsi que la dégustation. La codification de la dégustation analytique ou organoleptique commence vraiment avec cet homme. La couleur (la robe), les arômes, les sensations tactiles (le goût) se précisent de plus en plus. Thomas Jefferson lors de son passage en France en 1787, visita le vignoble et en fit un descriptif toujours valable aujourd’hui. Un magnifique buste de cet illustre personnage qui introduisit les premières bouteilles bourguignonnes dans la cave de la Maison Blanche, a été réalisé par Houdon et immortalise son passage en France.

En 1789 la Révolution éclate. Une grosse partie du vignoble bourguignon appartenait à l’Eglise. La viticulture fut complètement bouleversée dans cette province par la vague d’un anticléricalisme agressif qui balaya toute la France à partir de 1790. Les biens de l’Eglise furent saisis par l’Etat, servirent de gages aux assignats et passèrent aux mains d’acquéreurs de biens nationaux. La Révolution confisqua au Prince de Conti son clos de « La Romanée » et le renomma « Romanée-Conti ». Il parait, que dès que les vignobles furent confisqués à l'Eglise et à la noblesse, la qualité des vins s’améliora.



De l’Empire au XX ème siècle.


A partir du premier Empire et du code Napoléon, les vignobles se morcelèrent de génération en génération, les parcelles de chaque propriétaire se rétrécirent de plus en plus. C’est ainsi que s’établit l’état actuel du vignoble bourguignon.

Beaucoup d’histoires au sujet de Napoléon et sa préférence pour le Chambertin ont été racontées. Cette préférence de l’Empereur pour le Chambertin daterait de son séjour en Côte d’Or à Auxonne alors qu’il était encore tout jeune officier d’artillerie.
Le Chambertin était aussi le Cru préféré de Talleyrand dont nous avons retenu cette phrase : « Monsieur, quand on vous sert un tel vin, vous prenez le verre respectueusement, vous l’admirez, vous le humez, vous le reposez et vous en discutez ».

Bonaparte par Ingres
Bonaparte par Ingres
Durant le premier Empire, des travaux cartographiques et ouvrages s’ajoutèrent à la « Dissertation sur la situation de la Bourgogne et des vins qu’elle produit » de l’abbé Amoux. Une « Description du gouvernement de Bourgogne fût publiée par un dénommé Garreau.

Dans les années 1830-1840 les vignes furent attaquées par la pyrale ( petit papillon aux chenilles féroces qui s’attaquent aux végétaux). Les maladies naturelles ne laissèrent pas les vignes tranquilles car quelques temps après, l’oïdium (maladie cryptogamique) attaqua à son tour.

Malgré cela, en 1851, la création de la ligne de chemin de fer Paris-Dijon fit prendre un essor économique dynamique à la viticulture bourguignonne qui se redressa après ces deux attaques. Le Comité d’agriculture de Beaune fit réaliser en 1861 un Plan statistique des vignobles produisant les grands vins de Bourgogne en espérant qu’il serve à l’Exposition universelle de 1862 afin d’apporter de la transparence aux transactions des vins.

Malheureusement en 1870 la vigne fut frappée par la venue d’un puceron. Le phylloxéra vastatrix, insecte térébrant venant d’Amérique qui tua tous les pieds de vignes sur son passage. C’est le Mal Noir. Du sulfure de Carbonne est injecté et cela donne quelques résultats à la Romanée-Conti, on dit que les vignes sont cultivées « franc de pied ». Après avoir découvert la nature de cet insecte, les vignes furent replantées avec porte-greffe. Seul le greffage avec des vignes américaines permit à la vigne de repousser en présence de l’affreux puceron. Initialement les vignes américaines furent importées illégalement à partir de 1885 pour être enfin reconnues officiellement le 12 juillet1887. Il faudra attendre trente ans pour voir la totalité du vignoble replanté.

Cette replantation a bouleversé le paysage vinicole car les vignes étaient plantées dans le désordre et les pieds renaissaient sans cesse, ce que l'on appelle en langage technique de la viticulture, le marcottage. (photo du phylloxera)S'ensuivit un long, pénible et laborieux travail de palissage. Le palissage permit alors l'introduction du cheval qui pouvait à présent passer entre les vignes, et plus tard, celui de la mécanisation, avec le tracteur. On ne privilégia la replantation que sur les meilleurs terroirs, ce qui mit la viticulture bourguignonne dans une démarche de qualité.
Le malheur ne s'arrêta pas à l'invasion du phylloxéra car en 1910 le mildiou provoqua un désastre considérable ce qui augmenta la détresse économique et sociale de la région.

On ne peut passer sous silence cette tradition bourguignonne qui depuis des siècles consistait à acheter hors de cette zone des vins bon marché pour allonger les stocks lorsque ceux-ci venaient à baisser. Technique classique de la corruption pour répondre de manière illégale à la loi de l'offre et de la demande. Si les crises du phylloxéra et du mildiou favorisèrent cette pratique elles n'en sont pas à l'origine.

Immédiatement après la première guerre mondiale cette la tricherie s'amplifia et continua jusque dans les années 30 jusqu'à ce que certains viticulteurs unissent leurs efforts pour amender et parfaire les lois sur les appellations d'origine. C'est ainsi que fut créé, en 1923, « la chablisienne » première cave coopérative sous l'impulsion de l’abbé Balitran curé de Poinchy. Ainsi le pouvoir des inspecteurs des fraudes augmenta. Des lois strictes, aux condamnations sévères ont quasiment éliminé les pratiques frauduleuses. Certains vignerons adoptèrent un système dérivé de celui des châteaux bordelais pour rendre la fraude pratiquement impossible. Ce système consiste dans le principe qu' un vin mis en bouteille au château ou au domaine est celui qui a été fait et mis en bouteille par le même homme, à la fois viticulteur et vinificateur. Ce principe apparaîtra sur l'étiquette avec la mention « mise en bouteille au domaine » ou « mise au domaine » ou « mise en bouteille par le propriétaire ». On voit donc dès 1930 des propriétaires récoltant s'unir et refuser la vente de leur vin en vrac au négoce et mettre eux-mêmes leurs vins en bouteilles. Entre autres, cette « association » fut présidée par le marquis d’Angerville à Volnay, secondé par Henri Gouges en tant que secrétaire à Nuits Saint Georges et Raymond Baudoin fondateur de l’Acadèmie du Vin de France et de la Revue du Vin de France.

L'engagement de ces vignerons donna une impulsion majeure à la création des appellations d'origine contrôlée. La première à être reconnu fut Morey Saint Denis en 1936. Par la suite bon nombre de confréries furent crées.


Aujourd’hui Un événement important est à noter en 2009.


La candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO est déposée pour le classement des climats du vignoble de Bourgogne. Nous aurons le résultat probablement en 2013.




Paysages du vignoble de la bourgogne


Il n'y a rien de plus agréable que de boire un bon verre de vin de Bourgogne dans les vignes! Généralement on divise le vignoble bourguignon en quatre ou cinq grandes régions de production : le chablisien, la Côte-d'Or où la grande côte (Côte de Nuits plus Côte de Beaune), la côte châlonnaise et le Mâconnais.

Le vignoble s'étend sur 250 km de longueur, du Nord de Chablis au sud du Mâconnais.

Le Chablisien
Au nord-ouest de Dijon à environ 100 km du vignoble de l'Yonne formant un petit îlot entre les villes de tonnerre et d'Auxerre. C'est surtout un paysage de collines avec plusieurs vignobles dont le plus connu est celui de Chablis réputé pour ses vins et ses grands Crus.

La Côte d’Or ou Grande Côte
La grande côte s'étale sur une longueur de 55 km au nord de Dijon et au sud Chagny. Elle est constituée d'une bande étroite de coteau, couronné de broussailles, dernier contreforts du Massif central avant la plaine de la Saône exposée au sud-est. Les plus grands Crus proviennent des côtes dorées de la Côte-d'Or. Autrefois il existait aussi une côte de Dijon qu'en vain on s'est efforcé de ressusciter mais surtout pour les rosés de Marsannay. On peut voir sur la carte que cette grande cote est divisée en deux secteurs. Au nord (partie septentrionale) la Côte de Nuits qui produit les vins royaux du Chambertin, de Musigny et de la Romanée (c'est un des premiers vignobles qu'on aperçoit lorsque l'on arrive en voiture, le Clos de Vougeot plus particulièrement). Ce sont surtout des vins rouges puissants. Au sud la côte de Beaune d'où proviennent les vins rouges les plus délicats ( Beaune, Pommard, Volnay) et de vin blanc exceptionnel (Meursault, Montrachet). Chacune de ces deux zones est complétée à l'ouest d'un vignoble situé dans les contreforts de la « montagne », et aux Hautes Côtes de Nuits et Hautes Côtes de Beaune.

La Côte Chalonnaise
elle s'étire sur une quarantaine de kilomètres de Chagny au nord jusqu'à ce Sennecey-le Grand au sud. Son vignoble repose aussi sur un contrefort surplombant la plaine de la Saône. On n'y produit des vins rouges et blancs à peu près semblables à ceux de la Côte-d'Or.

Le Mâconnais
De Sennecey le Grand jusqu'à St Véran, le vignoble s'étend sur 45 km de long. Le paysage se compose d'une succession de collines élevées appelées à juste titre les monts du Mâconnais.




Climat du vignoble de la bourgogne


Le climat est un facteur important car il favorise la croissance de la vigne et donc la qualité du vin. Trois influences majeures dominent le vignoble :continental par le Nord est, maritime par l'Ouest et méditerranéenne par le sud. Même si le vignoble bourguignon est soumis à plusieurs influences climatiques n'est pas faux de dire que le climat continental est dominant dans sa globalité.

Le climat continental se caractérise par des hivers froids et par de fréquentes gelées qui s'attardent jusqu'au printemps. Ce qui est délicat pour la vigne qui rentre à ce moment-là dans sa période végétative. Les étés sont chauds avec parfois de très hautes températures. Cependant il est important de noter une réelle distinction climatique entre la partie la plus au nord du vignoble (septentrionale) à Chablis, et la partie la plus au sud (méridionale) à Mâcon (200 km au sud).

Dans les fiches descriptives des appellations nous verrons à quel point les climats varient à tel point que nous les appellerons des microclimats. L'orientation des vignes joue alors un rôle très important face à ces diverses conditions et c'est pour cela que les expositions au sud sud-est ont été de privilégiées par les viticulteurs on a favorisé la plantation désigne sur les coteaux certes meilleurs orientation mais aussi pour les protéger des vents dominants venus de l'Ouest ce qui a pour effet aussi d'éviter des surcharges d'humidité qui stagne plus dans les plaines.

Comme dans tous les vignobles de France est plus précisément en Bourgogne la notion de millésimes prend tout son sens d'une année à l'autre.

Les microclimats de la Côte-d'Or: en fonction du nombre, de la taille et de l'orientation des combes présentes en Côte d’Or , les microclimats sont de fait très diversifiés. Les écarts entre les températures du jour et de la nuit sont bien plus marquées que sur les coteaux du levant. L'exposition en coteaux permet une bonne insolation de la ligne mais permet surtout un bon drainage rapide de la terre après les pluies et les orages. Les combes sont un vrai casse-tête pour les eaux de ruissellement. C'est pour cela que ces vignobles sont parsemés de murs, de murets et petits chemins qui délimitent les climats.

« La vigne pousse partout ou rien ne pousse » . En effet la vigne se plaît sur le sol caillouteux mais il importe pour la qualité du raisin et du futur vin que l'eau ne stagne pas à ses pieds. La rétention et la restitution optimale de l'eau par le sol est fondamental pour la croissance de la vigne par la colonisation de ses racines. La qualité hygrométrique du sol est fondamentale. C'est par un enracinement profond que la vigne se protège des excès climatiques en profitant des infractuosités de la roche mère. Elle résiste donc aux fortes voir trop forte précipitations ce qui lui évite la pourriture des baies par u




Terroir du vignoble de la bourgogne


Le vignoble est posé sur des sols argilo-calcaires du jurassique (période géologique secondaire).

Pendant 240 millions d’années les mers ont envahi la région, elles ont donc laissé des dépôts successifs de sédiments. Sédiments qui constituent le sous sol du vignoble bourguignon.

La naissance des Alpes et conséquences géologiques.

Il y a 60 millions d’années, les Alpes ont entamée leur surgissement. La croûte terrestre s’est affaissée progressivement il y a 33 millions d’années et a provoqué l’individualisation d’un chéneau le long d’un bouquet de failles allant de Lyon jusqu’à Dijon. Sur le versant occidental, tout au long de cette gravidité, les contingences du sous sol ont fait naitre des systèmes de fractures aux diverses orientations. Toute l’accumulation des sédiments marins est découpée en îlots allongés subhorizontaux avec tout de même des rejeux verticaux qui différent d’un îlot à l’autre.

Diversité des sédiments Marins.

On remarque cinq couches successives de sédiments marins qui reposent sur des roches métamorphiques et granitiques. Voici par ordre chronologique (du plus ancien au plus jeune) les couches de sédiments marins présentent sous le vignoble :
- Trias, en majorité silicieux,
- Lias, argilo-marneux,
- Jurassique moyen, marneux principalement,
- Jurassique supérieur, essentiellement marneux auréolé de calcaire.

Le relief.

Comme nous l’avons dit ci-dessus, une gouttière s’est formée progressivement sous l’effet de la surrection des Alpes. Cette gouttière a permis de drainer les eaux ce qui a provoqué d’inévitables érosions. Ces érosions ont véritablement «sculpté » les versants sur lesquels sont implantées les vignes. C’est ainsi que sont apparus pendant le Tertiaire malgré quelques sursauts au Quaternaire :
- Les versants jurassiques supérieurs à Chablis,
- Les versants jurassiques moyen et inférieur dans le mâconnais, la côte de Beaune et la côte de Nuits,
- Les collines triasiques du Châlonnais,
- Les collines paléozoïques et granitiques du Beaujolais.

Particularités : Le relief du chablisien s’est construit en dépendance du bassin parisien sous l’effet de la lente érection de sa partie orientale.

Les sols.

On remarque une forte présence de roches carbonatées qui composent le sol du vignole. Leur présence est principalement due à la surrection des Alpes. C’est un substrat fort sensible à la dissolution par les eaux de pluie qui par infiltration, nourrissent et enrichissent, le sol en argile tout en diminuant le taux de carbonates. La quantité en carbonates des roches jurassiques ont un rôle très important dans la puissance de cette altération. En effet, les argiles donnent de faibles quantités de résidus d’altération, tout comme les roches calcaires (composées de carbonates de calcium), alors que les marnes produisent de grandes quantités de résidus.

C’est sur cette diversité géologique que les vignes prennent à présent racine. Comprendre cette diversité permet de mieux appréhender ce qui fait la particularité tant des vins rouges que des vins blancs bourguignons. C’est probablement en Bourgogne que l’importance de la nature des sols et sous sols a été vraiment pris en compte, en témoigne le mot « climat » propre à la Bourgogne, qui fait référence tant à la diversité de nature qu’à la diversité de situations de terroir. Le vignoble bourguignon est si complexe que les diversités naturelles servent aux subdivisions cadastrales.Cette diversité des terroirs contribue à la typicité du vin de Bourgogne.




Cépages du vignoble de la bourgogne



Pour le vin rouge
pinot_noir
Pinot Noir



Le Pinot Noir :
aussi appelé noiren ou noirien, il s'adapte très bien au sol varié de la grande côte pour donner les raisins nécessaires à l'élaboration des plus grands de ce vignoble. Il a été sélectionné au cours des siècles ce qui fait probablement de lui un cépage autochtone. Il s'adapte très bien aux climats bourguignons. Il a un déboursement précoces ce qui le rend sensible aux gelées printanières, par contre il peut profiter de la bonne saison pour amener ses raisins à maturité. Il est très résistant aux gelées hivernales. Il se plaît sur les sols à substrat de calcaire grâce auquel il développe pleinement le potentiel aromatique. Rappelons que les sols acides produisent des vins ordinaires. Ce n'est pas un cépage productif ces vins ne sont pas très tanniques avec un degrés alcoométrique plutôt bas (10 à 12°). Avec une viticulture, une vinification et un élevage bien maîtrisé il peut permettre un potentiel de garde exceptionnel.

Le Gamay : En Bourgogne ce cépage à tendance à donner des vins âpre, acide et vulgaires. Cependant il est toujours présent en petite quantité à des fins de consommations personnelles, mais aussi pour l’assemblage du passe-tout-grain. Ce cépage exprime toute sa finesse sur des sols acides et donne des vins simple sur du calcaire. Il permet des rendements élevés et possède une bonne faculté d’adaptation aux conditions climatiques difficiles.

Le Pinot gris ou Beurot : Il n’existe pas dans la région de vin 100% pinot gris comme c’est la cas en Alsace. Il est présent en petites proportions dans le vignoble et donne de la finesse avec un bon potentiel en alcool.

Le César et le Tressot : ce sont des cépages autorisés seulement dans lionne pour les appellations d'origines « génériques ». Il ne représente que quelques hectares. Le César est toujours planté dans le vignoble d'Irancy en revanche le tressot est en voie de disparition .

Pour le vin blanc
chardonnay
Chardonnay



Le Chardonnay appelé aussi aubaine ou beuanois :
fut un temps où l'on croyait faisait parti de la famille du pinot on l'appelait alors pinot chardonnay. Ce cépage qui donne les plus grands blancs de Bourgogne. C’est cépage qui débourre tôt et qui craint les gelées tardives. Il possède une très bonne faculté d'adaptation divers sols et conditions climatiques. Sur les sols crayeux de la Côte-d'Or du chablis et du mâconnais, les vins qu’il donne car des spécificités des conditions locales.Ils sont tantôt corsés délicats tout en conservant le parfum du raisin. Le cépage qui peut aussi bien donner de très grands vins à petits rendements que d'autres tout à fait agréables à grand rendement. C'est un cépage potentiel en alcool élevé (jusqu'à 14°). En général lorsque la viticulture et la vinification ont été bien réalisée ce sont des blancs qui dans leur jeunesse sont gras avec une bonne acidité mais peu aromatique. Les arômes se révéleront pendant la garde.

Le Pinot blanc : il fait parti de la famille des pinot, il arrive qu'on assemble au chardonnay pour faire des blancs. L’aligoté : fournit des vins communs peu racés, fragiles au transport, mais qui peut s'avérer frais et gourmands lorsqu'ils sont consommés sur place. C'est un cépage productif qui malgré tout fourni des résultats intéressants sur certains sites de prédilection comme à Bouzeron où il a décroché une appellation d'origine contrôlée communale.

Le Sacy : il n'est autorisé que dans l’Yonne pour des d'appellations d'origines « génériques ». Il est intéressant pour son aptitude à la prise de mousse en crémant de Bourgogne. On le trouve sur environ 10 ha. Le melon de Bourgogne : il est autorisé dans toute la région, et toujours pour des d'appellations d'origines « génériques ». On le retrouve à l'ouest sous le nom de muscadet, il est encore planté à Vézelay. Le sauvignon : il est autorisé seulement dans l’Yonne, et il n'entre exclusivement que dans l'appellation Sauvignon de Saint-Bris.




Rendements des vins de la bourgogne


Rendements vins (hectolitres/hectare) Appellations
78 à 90 hl/ha Crémant de Bourgogne  
60 à 75 hl/ha Bourgogne blanc
Bourgogne-aligoté
Bourgogne-grand-ordinaire blanc
Bourgogne-côte-d'auxerre blanc
Bourgogne-côte-chalonnaise blanc
Bourgogne-montrecul blanc
Bourgogne-le-chapitre blanc
Bourgogne-la-chapelle-notre-dame blanc
Bourgogne-coulanges-la-vineuse blanc
Bourgogne-chitry blanc
Bourgogne-côte-saint-jacques blanc
Bourgogne-vézelay
Mâcon blanc
60 à 70 hl/ha (58 à 68 en premier Cru) Chablis et petit-chablis  
58 à 73 hl/ha Mâcon-villages  
58 à 70 hl/ha Saint-bris  
55 à 72 hl/ha Bourgogne-hautes-côtes-de-nuits blanc
Bourgogne-hautes-côtes-de-beaune blanc
 
55 à 70 hl/ha Viré-clessé
Saint-véran
 
55 à 69 hl/ha Bourgogne rouge
Bourgogne-passe-tout-grains
Bourgogne-mousseux
Bourgogne-côte-chalonnaise rouge
Bourgogne-épineuil
Bourgogne-grand-ordinaire rouge
Bourgogne-côte-d'auxerre rouge
Bourgogne-coulanges-la-vineuse rouge
Bourgogne-chitry rouge
Bourgogne-côte-saint-jacques rouge
Bourgogne-la-chapelle-notre-dame rouge
Bourgogne-le-chapitre rouge
bourgogne-montrecul rouge
Mâcon rouge
55 à 66 hl/ha Bourgogne-tonnerre
Bouzeron
 
54 à 64 hl/ha Chablis grand Cru  
50 à 70 hl/ha Pouilly-fuissé
Pouilly-loché
Pouilly-vinzelles
 
50 à 66 hl/ha Bourgogne-hautes-côtes-de-nuits rouge
Bourgogne-hautes-côtes-de-beaune rouge
 
50 à 64 hl/ha (50 à 62 en premier Cru) Givry blanc et montagny  
50 à 64 hl/ha (46 à 58 en premier Cru) Rully blanc  
50 à 62 hl/ha (46 à 56 en premier Cru) Rully rouge  
48 à 58 hl/ha Bourgogne-côtes-du-couchois  
45 à 58 hl/ha (45 à 56 en premier Cru) Givry rouge  
45 à 65 hl/ha Marsannay rosé  
45 à 64 hl/ha (45 à 62 Pour les premiers Crus en blancs) Côte-de-nuits-villages
Fixin
Marsannay
Morey-saint-denis
Vougeot
Nuits-saint-georges
Côte-de-nuits-villages
Ladoix
Aloxe-corton
Pernand-vergelesses
Beaune
Côte-de-beaune
Savigny-lès-beaune
Chorey-lès-beaune
Saint-romain
Auxey-duresses
Monthélie
Saint-aubin
Chassagne-montrachet
Puligny-montrachet
Meursault
Santenay
Maranges
Mercurey
45 à 56 hl/ha Irancy  
40 à 58 hl/ha (40 à 56 Pour les premiers Crus en rouges) Morey-saint-denis
Marsannay
Fixin
Gevrey-chambertin
Chambolle-musigny
Vougeot
Vosne-romanée
Nuits-saint-georges
Côte-de-nuits-villages
Ladoix
Aloxe-corton
Pernand-vergelesses
Chorey-lès-beaune
Savigny-lès-beaune
Beaune
Côte-de-beaune
Volnay
Pommard
Saint-romain
Meursault
Blagny
Auxey-duresses
Monthélie
Puligny-montrachet
Chassagne-montrachet
Saint-aubin
Santenay
Maranges
Côte-de-beaune-villages
Mercurey
40 à 54 hl/ha Musigny blanc
corton blanc
corton-charlemagne
charlemagne
Chevalier-montrachet
Bienvenues-bâtard-montrachet
Montrachet
Bâtard-montrachet
Criots-bâtard-montrachet
37 à 53 hl/ha Chapelle-chambertin
Charmes-chambertin
Mazis-chambertin
Griotte-chambertin
Latricières-chambertin
Mazoyères-chambertin
Ruchottes-chambertin
35 à 49 hl/ha Chambertin
Chambertin-clos-de-bèze
Bonnes-mares
Clos-de-tart
Clos-saint-denis
Clos-de-la-roche
Clos-des-lambrays
Clos-vougeot
Echezeaux
Grands-échezeaux
Romanée-conti
Richebourg
La-romanée
La-tâche
Romanée-saint-vivant
Musigny rouge
Corton rouge




Millésimes des vins de la bourgogne


Les notes données aux vins sont une moyenne de la production sur l'ensemble de la région. Cette note varie de 1 à 5 en fonction des critères suivant :
   - très grande année: 5
   - grande année: 4
   - bonne année: 3
   - année moyenne: 2
   - année médiocre: 1

Pour les rouges, de 1900 à 2009 :
Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes
1900 3 1921 4 1942 3 1963 2 1984 2 2005 5
1901 / 1922 2 1943 4 1964 4 1985 4 2006 3
1902 / 1923 4 1944 2 1965 1 1986 5 2007 4
1903 / 1924 3 1945 5 1966 4 1987 3 2008 3
1904 4 1925 1 1946 2 1967 3 1988 3 2009 5
1905 / 1926 4 1947 5 1968 1 1989 4 2010  
1906 5 1927 1 1948 3 1969 5 1990 5 2011  
1907 4 1928 5 1949 5 1970 3 1991 3 2012  
1908 / 1929 5 1950 3 1971 4 1992 3 2013  
1909 / 1930 1 1951 2 1972 2 1993 3 2014  
1910 / 1931 1 1952 4 1973 3 1994 2 2015  
1911 5 1932 1 1953 4 1974 2 1995 4 2016  
1912 / 1933 4 1954 3 1975 1 1996 5 2017  
1913 / 1934 5 1955 4 1976 4 1997 3 2018  
1914 / 1935 3 1956 1 1977 2 1998 3 2019  
1915 4 1936 2 1957 3 1978 4 1999 4 2020  
1916 3 1937 4 1958 2 1979 3 2000 3 2021  
1917 2 1938 3 1959 5 1980 5 2001 3 2022  
1918 3 1939 2 1960 2 1981 3 2002 4 2023  
1919 5 1940 2 1961 5 1982 3 2003 4 2024  
1920 3 1941 2 1962 4 1983 3 2004 3 2025  


Pour les blancs, de 1900 à 2009 :
Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes Millésimes notes
1900 / 1921 5 1942 3 1963 2 1984 2 2005 5
1901 / 1922 3 1943 4 1964 4 1985 4 2006 4
1902 / 1923 4 1944 2 1965 1 1986 3 2007 4
1903 / 1924 3 1945 5 1966 3 1987 2 2008 3
1904 / 1925 1 1946 3 1967 3 1988 3 2009 5
1905 / 1926 4 1947 5 1968 1 1989 4 2010  
1906 5 1927 1 1948 3 1969 5 1990 4 2011  
1907 / 1928 5 1949 4 1970 3 1991 3 2012  
1908 / 1929 5 1950 3 1971 4 1992 4 2013  
1909 / 1930 1 1951 1 1972 2 1993 3 2014  
1910 / 1931 1 1952 4 1973 3 1994 3 2015  
1911 5 1932 1 1953 4 1974 3 1995 4 2016  
1912 / 1933 4 1954 2 1975 2 1996 4 2017  
1913 / 1934 4 1955 4 1976 4 1997 3 2018  
1914 / 1935 3 1956 1 1977 2 1998 3 2019  
1915 4 1936 2 1957 3 1978 4 1999 3 2020  
1916 2 1937 4 1958 2 1979 4 2000 4 2021  
1917 2 1938 2 1959 4 1980 2 2001 3 2022  
1918 2 1939 2 1960 1 1981 2 2002 5 2023  
1919 5 1940 1 1961 5 1982 3 2003 4 2024  
1920 3 1941 2 1962 4 1983 4 2004 3 2025  




Autres vignobles de France


Cliquez sur les cartes pour accéder aux informations détaillées des vignobles

Vin Alsace Vin Beaujolais Vin Bordeaux Vin Bourgogne Vin Champagne
Vignoble alsace Vignoble beaujolais Vignoble bordeaux Vignoble bourgogne Vignoble champagne
Vin Jura Vin Languedoc Roussillon Vin Loire Vin Lorraine Vin Provence Corse
Vignoble jura Vignoble languedoc roussillon Vignoble loire Vignoble lorraine Vignoble provence corse
Vin Rhône Vin Bugey Vin Sud Ouest    
Vignoble rhone Vignoble savoie bugey Vignoble sud ouest    




Régions viticoles françaises




Réutilisez les données du site Vin-Vigne


La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux, ...), est autorisée en mentionnant la source à l'aide du code fourni ci-dessous ou à l'aide d'un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation.

Code à utiliser sur votre site web, blog, page HTML, ... :


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.



Vin-Vigne © 2012 | Accueil | Mentions légales | Partenaires | Contact